Connectez-vous S'inscrire
SIS

Scanners : PFU redéfinit les standards de la numérisation


Rédigé par Rédaction le Lundi 30 Mai 2022 à 14:40 | Lu 729 fois


Spécialisée dans les solutions de numérisation documentaire, PFU – filiale du groupe japonais Fujitsu – conçoit, fabrique et commercialise des scanners depuis plus de 40 ans. Présente en France depuis une vingtaine d’années, l’entreprise s’y concentre notamment sur la transformation digitale et vient de dévoiler à cette fin la nouvelle série fi-8000, qui redéfinit les standards de la numérisation. Les explications de Guillaume Villeneuve, responsable régional des ventes pour la France et le Benelux.



Guillaume Villeneuve, responsable régional des ventes pour la France et le Benelux de PFU. ©DR
Guillaume Villeneuve, responsable régional des ventes pour la France et le Benelux de PFU. ©DR
Pourriez-vous, pour commencer, nous rappeler le positionnement de PFU ?
Guillaume Villeneuve : Depuis 1981, date à laquelle PFU a commencé à produire des scanners, nous sommes les numéros 1 mondiaux sur ce secteur d’activité avec, les premières années, plus de 60 % de parts de marché. Malgré la concurrence, PFU est encore aujourd’hui leader en Europe, et occupe la première ou la deuxième marche du podium en France, selon les années. S’attachant à faciliter la transition de l’information entre environnements physique et numérique, notre entreprise adresse des besoins variés dans toutes les industries et tous les secteurs d’activité. C’est notamment le cas en santé, où nos solutions trouvent plusieurs applications : dématérialisation à la source dans les services d’admission, les laboratoires de biologie médicale ou pour la facturation, numérisation des archives et des courriers, etc.

Vous proposez donc plusieurs modèles pour couvrir les différents cas d’usage.
Si notre offre est en effet large, eu égard à la grande variété des besoins, un modèle en particulier est très bien implanté au sein des établissements de santé : le scanner ultra-compact fi-800R, qui permet de numériser en un tour de main passeports, pièces d’identité et documents A4, sans outils supplémentaires. D’une fiabilité sans faille, il est notamment référencé par la centrale d’achats CAIH, dédiée à l’informatique hospitalière. Identifiant des besoins élargis, nous avons lancé en février dernier la série fi-8000, plus polyvalente et qui vient compléter cette offre historique.

Le scanner  -8190, capable de traiter 90 pages/minute recto verso.
Le scanner -8190, capable de traiter 90 pages/minute recto verso.
Comment la série fi-8000 se différencie-t-elle par rapport au fi-800R ?
Elle est moins compacte, mais offre une cinématique de numérisation plus courante et est en capacité de numériser toute typologie de document, de 20 à 465 grammes. Là où le scanner fi-800R est par exemple essentiellement déployé dans les services d’accueil, les modèles fi-8000 peuvent également être utilisés en production. Ils sont en outre dotés d’une connectique H45, qui permet de travailler en réseau, de partager les équipements et donc de mutualiser les ressources – c’est là un souhait exprimé par nos clients, que nous avons su entendre.

La nouvelle série fi-8000 est composée de trois modèles. Pourriez-vous nous en parler ?
Nous proposons en effet les modèles fi-8150, fi-8170 et fi-8190. À chaque fois, les deux derniers chiffres désignent la vitesse de capture : 50 pages/minute recto verso pour le premier, 70 pages/minute recto verso pour le deuxième, et 90 pages/minute recto verso pour le dernier. Autres différences, le fi-8150 ne dispose pas d’écran, tandis que les fi-8170 et fi-8190 sont équipés d’un écran sur la face avant et offrent des fonctionnalités supplémentaires sur la technologie de prise du papier. Mais tous trois ont aussi de très nombreux points en communs, puisqu’ils sont équipés du même moteur et des mêmes caméras.
 

Comment se démarquent-ils par rapport à d’autres solutions du marché ?
La série fi-8000 intègre la nouvelle technologie PFU Clear Image Capture, qui surpasse les capacités des systèmes existants et établit déjà une nouvelle référence pour la capture d’images. Elle garantit en effet des taux de précision parmi les plus élevés du secteur, et la capacité de numériser facilement une grande variété de documents. Par exemple, il n’est pas nécessaire de déposer au préalable les passeports et livrets de famille dans une pochette de transport. C’est là un gain de temps incontestable pour l’utilisateur, mais aussi un gain économique pour l’établissement puisqu’il n’y a pas de coûts annexes. Rappelons qu’après 3 à 5 ans d’utilisation, le budget alloué à l’achat de ces pochettes représente 50 % du prix d’achat initial du scanner. Gain de productivité, confort d’utilisation, fonctionnement en réseau… la nouvelle série fi-8000 est d’ores et déjà observée avec beaucoup d’intérêt par les établissements de santé.

Ces solutions sont livrées avec un logiciel serveur. Pourriez-vous nous en parler ?
Nous proposons en effet également le logiciel PaperStream NX Manager, qui permet de s’affranchir de l’installation des pilotes permettant habituellement de gérer les applications de capture. Tout passe par le Web. Cela est particulièrement pertinent dans les environnements multi-scanners, puisqu’il est alors possible de gérer de manière centralisée les fonctions d’authentification des utilisateurs, les menus de tâches et les paramètres de numérisation, sans qu’il soit nécessaire d’installer, de maintenir et de mettre à jour plusieurs dizaines d’applications locales. L’ensemble est moins contraignant pour les équipes techniques et informatiques, déjà fortement sollicitées. D’ailleurs, tous les établissements ayant testé PaperStream NX Manager l’ont validé à 100 %, et témoignent de nombreux gains.

Quelles sont vos perspectives à court et moyen terme ?
Nous sommes très optimistes, d’autant que le marché est très dynamique, soutenu par l’accélération de la transformation digitale. Pour mieux l’accompagner, nous avons prochainement prévu un Tour de France avec la CAIH, afin d’aller à la rencontre des établissements de santé et échanger sur leurs besoins. Ce seront loin d’être nos premières rencontres avec des utilisateurs hospitaliers : nous participons régulièrement à des comités de pilotage au niveau de la CAIH, pour disposer de remontées terrain, identifier de nouveaux besoins ou des demandes spécifiques, et tâcher d’y répondre.

Plus d'informations sur le site de l'entreprise.

Article publié dans l'édition de mai 2022 d'Hospitalia à lire ici.
 






Nouveau commentaire :
Facebook Twitter







CONTACT

HOSPITALIA

Immeuble Newquay B / B35
13 rue Ampère
35800 Dinard 
Tél : 02 99 16 04 79
Email : contact@hospitalia.fr

Abonnement :
abonnement@hospitalia.fr

Siège social :
23/25 rue Jean-Jacques Rousseau 
75001 Paris