Connectez-vous



Actu

UniHA : les acheteurs hospitaliers au cœur des transformations de l’hôpital

Rédigé par Rédaction le Lundi 4 Juin 2018 à 14:56 | Lu 876 fois


Virage ambulatoire, développement des alternatives à l’hospitalisation complète et réduction des durées moyennes de séjour, amélioration de la pertinence et des parcours... UniHA crée trois nouvelles filières d’achats et lance de nouveaux marchés qui placent la coopérative des acheteurs hospitaliers au cœur de ces transformations.



UniHA : les acheteurs hospitaliers au cœur des transformations de l’hôpital
Les orientations prises dans le cadre du plan ONDAM 2018-2022 prévoient l’amélioration de la performance interne des établissements de santé, notamment à travers la rationalisation des achats hospitaliers. Le ministère de la Solidarité et de la Santé attend cette année des établissements 1,6 milliards d’euros d’économies, dont 960 millions pesant directement sur leur budget.

Les autres moyens attendus sont l’accélération du virage ambulatoire, avec le développement des alternatives à l’hospitalisation complète et la réduction des durées moyennes de séjour, ainsi que l’amélioration de la pertinence et des parcours. Les achats hospitaliers ne contribuent pas seulement au premier poste d’économie, mais à tous les autres ! Les alternatives à l’hospitalisation complète sont liées à la transformation numérique. La réduction des durées moyennes de séjour trouve des solutions grâce à de nouveaux modes d’organisation dépendant étroitement des stratégies d’achat, preuve en est la réhabilitation améliorée après chirurgie.
 
« Dans un contexte budgétaire particulièrement difficile, il est indispensable que les achats, le bon usage et la pertinence puissent être promus par les opérateurs de santé eux-mêmes. Ce sont des efforts qui ne seront pas à accomplir ailleurs, notamment sur les tarifs hospitaliers. Il est de notre devoir de procéder à des achats qui soient les plus efficients et les plus pertinents possibles », déclare à ce sujet Charles Guépratte, président d’UniHA, directeur général du CHU de Nice.
 
Focus sur les trois nouvelles filières d’achat créées par la coopérative des acheteurs hospitaliers

Santé digitale et numérique : à l’heure de l’hôpital digital, l’intérêt du patient relie entre elles les innovations

Dialoguant avec les DSI autant qu’avec les Directions générales, UniHA et la CAIH (Centrale d’Achat de l’Informatique Hospitalière) apportent une contribution stratégique à la transformation digitale de l’hôpital et, plus largement, du système de santé. Les deux années passées, en déployant des services d’appui et de conseil dans des conditions exceptionnelles, UniHA a aidé les GHT en cours de constitution à se structurer. Mais les transformations numériques et digitales vont désormais bien au-delà. Le digital humanisé, c’est la sécurisation des informations nominatives du patient, c’est la manière dont on l’accueille ou dont on lui évite de se déplacer, c’est l’art de redonner du temps à la relation humaine en nous libérant de tâches sans valeur ajoutée.
 
L’ordre du jour est chargé : plateformes ville-hôpital partagées, développement de la télémédecine, optimisation du chemin clinique, intelligence artificielle... Un cortège de défis à relever jalonne cette transformation : responsabilité médicale, disponibilité des plateformes technologiques, formation aux nouveaux métiers, modalités de financement. Sans oublier l’essentiel : la communication entre professionnels de santé, établissements et patients.
 
La création d’une filière unique Santé digitale et numérique répond donc au besoin de relier entre elles les innovations en leur donnant du sens. Cette filière traite de l’achat des logiciels, de matériels et de services pour les systèmes d’informations.

Elle s’est par exemple fortement investie dans la réalisation du dossier patient informatisé (DPI), comme dans le schéma directeur des systèmes d’information pour les GHT.
 
Filière coordonnée par l’AP HM (Marseille) 

Transport : un besoin croissant pour les nouvelles organisations de territoires

La création d’une filière d’achats de transport et d’une filière de dispensation des produits de santé accompagne les regroupements suscités par la mise en place des GHT.

Les GHT vont permettre de mieux structurer la fonction achat, non plus seulement au sein de l’établissement mais sur le territoire, offrant des masses critiques et des tailles de population plus importantes, la possibilité de recourir à de l’achat local, régional et évidemment national auprès des différents opérateurs et centrales d’achat existants. La « logistique du dernier kilomètre » prend également toute son importance.
 
Dans cet environnement, la nouvelle filière Transports reprend en gestion directe l’ensemble des marchés de transports actuellement pilotés par les filières Services ou RH & PI. La conduite des projets achat héliSMUR est intégrée à ce nouvel ensemble. Ce programme est financé par la DGOS (ministère de la Solidarité et de la Santé) jusqu’à fin 2019.
 
Quelques exemples de marché : carte carburant, transport de cellules souches, transports aériens de greffons et d'équipes chirurgicales, transport à vide des machines de perfusion des greffons rénaux, transport logistique intra-GHT, transport sanitaire inter-établissements.
 
Filière coordonnée par le CHU de Montpellier 

Dispensation des produits de santé : sécuriser la dispensation, réduire le gaspillage et améliorer le travail des agents, à l’échelle des GHT

Automatiser la distribution des médicaments à l’hôpital est devenu un enjeu prioritaire, tant en termes de soins que d’organisation. Avec la mise en place des GHT, la certification ou encore le Contrat d'Amélioration de la Qualité et de l'Efficience des Soins, la prise en charge médicamenteuse des patients se place en effet au centre des enjeux des établissements de santé. C’est pourquoi UniHA crée une filière d’achat directement consacrée à la dispensation des produits de santé.
 
Le défi consiste d’abord à améliorer la sécurité des soins en évitant les erreurs. Il contribue également à réduire le gaspillage de médicaments. Il permet de dégager le personnel des unités de soins de tâches répétitives, à faible valeur ajoutée. La dispensation des produits de santé, par exemple la robotisation de la préparation des doses unitaires et des doses à administrer, peut devenir un levier majeur de réorganisation de la pharmacie hospitalière au sein de nos territoires.
 
Exemples de marchés : automate de dispensation globale ; drugcam, préparation sécurisée des chimiothérapies ; automate de dispensation nominative.

Filière coordonnée par le CHU de Nîmes 

Exemple d’achats stratégiques en 2018 (1) : Forfait d’hémodialyse en coût à la séance : les achats en coûts complets, une démarche alignée sur le mode de financement des hôpitaux

Le forfait d’hémodialyse en coût à la séance est une nouvelle façon de penser la prise en charge des patients dialysés à l’hôpital. En effet, UniHA a imaginé et lancé le premier marché national sous forme de forfait, dans le cadre de l’hémodialyse chronique adulte et pour tous les centres de dialyse hospitaliers.
 
En instaurant ces forfaits de séance, ce marché renouvelle profondément les modalités d’acquisition du matériel et des services associés. En particulier, le forfait de dialyse s’adapte au besoin de chaque établissement. Le marché intègre les équipements, la maintenance et les consommables, ces derniers étant automatiquement livrés en fonction des consommations réelles dans chaque hôpital.
 
C’est une rupture avec ce qui se passait jusqu’à présent. Les hôpitaux achetaient auprès de différents fournisseurs, par des marchés séparés, les générateurs de dialyse, les prestations de maintenance et les consommables utilisés lors des séances. Ce système nécessitait des investissements importants des établissements de santé au moment de l’achat des générateurs (équipements dont le renouvellement est règlementé par arrêtés). 

Exemple d’achats stratégiques en 2018 (2) : UniHA propose aux GHT un système d’information pour la gestion des achats adapté à l’Hôpital

UniHA a attribué à l’éditeur BravoSolution, associé à PwC, un marché portant sur la fourniture d’une solution achats (SI achats) destinée à la gestion des processus achats des hôpitaux. Cette acquisition et son déploiement témoignent de l’importance et de la diversité des sujets achats traités par la coopérative UniHA.
 
UniHA a fait le choix de modalités suffisamment agiles pour coller au plus près des organisations et processus achats, se nourrissant de sa propre expérience et de celle des GHT. Ses besoins sont comparables à ceux des GHT qui doivent mutualiser la fonction achats : des projets agrégeant des hospitaliers de différents métiers, la nécessaire synchronisation des initiatives, un travail collaboratif de tous les instants. Le choix des prestataires s'est fondé sur un panel d'utilisateurs hospitaliers : pharmaciens, ingénieurs, contrôleurs de gestion et acheteurs...
 
La solution BravoAdvantage de BravoSolution est collaborative et dématérialisée. Elle comprend différents modules paramétrables et évolutifs qui couvrent les processus clés des achats publics : recueil des besoins, collaboration et planification des marchés, préparation des consultations et publicités, analyse des offres et publications de l’attribution et des pièces du marché, gestion du marché et de la relation fournisseur, reporting de la performance (dont le Plan d’Action Achats de Territoire) et des tableaux de bord personnalisables. Ce dispositif est interopérable avec les systèmes de gestion économique et financière des établissements comme avec les différentes applications métiers de l’hôpital. Il apporte une vue globalisée des achats d’un réseau d’acheteurs (GHT et UniHA).
 
La solution logicielle en mode SaaS (Software as a Service ou logiciel en tant que service, solution qui permet au client de s’abonner à un logiciel à distance au lieu de l’acquérir et de devoir l’installer sur son propre matériel informatique) est couplée avec un accompagnement à la mise en œuvre. Cet accompagnement comprend des services tels que la formation, le support au paramétrage et l’accompagnement local personnalisé de chaque établissement à la mise en œuvre de son portail achats. Ces services sont réalisés partout en France par les équipes Consulting de PwC, qui ont aussi la mission de personnalisation des outils numériques. 

Exemple d’achats stratégiques en 2018 (3) : Réhabilitation améliorée après chirurgie

La réhabilitation améliorée après chirurgie (RAAC) est une organisation spécifique des soins selon la notion de « chemin clinique ». Elle consiste à proposer un ensemble de mesures qui interviennent sur les trois périodes pré, per- et postopératoires. Cela permet une récupération plus rapide de l’autonomie et des capacités physiques du patient. Ce faisant, la RAAC contribue à raccourcir la durée du séjour à l’hôpital.
 
UniHA soutient les hôpitaux qui s’engagent dans cette réorganisation. Un marché UniHA associe dispositifs médicaux, conseils, engagements et risques partagés entre un hôpital et des fournisseurs. Il référence les dispositifs médicaux de l’entreprise Ethicon et les prestations du groupe de conseil HCM. Il conjugue la fourniture de kits complets de chirurgie pour une intervention ciblée avec des prestations de conseil et de formation sur la réhabilitation améliorée. Il comporte également un engagement de résultat sur la réduction de la durée moyenne de séjour des patients. Le marché comprend enfin, un mécanisme d’intéressement partagé entre l’hôpital et le titulaire du marché.
 





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter






CONTACT

HOSPITALIA

39 rue de la Malouine
35800 Dinard 
Tél : 02 99 16 04 79
Email : contact@hospitalia.fr

Abonnement :
abonnement@hospitalia.fr

Siège social :
23/25 rue Jean-Jacques Rousseau 
75001 Paris 



ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !