Connectez-vous S'inscrire
Imagerie

Radioprotection : des modélisations physiques précises avec Dosimex-GX


Rédigé par Rédaction le Mercredi 18 Janvier 2023 à 12:51 | Lu 632 fois


Créé par Alain Vivier et Gérard Lopez, deux enseignants en dosimétrie et mesure nucléaire, Dosimex a notamment mis au point des outils de calcul Radioprotection simples d’emploi et fiables, couvrant la large majorité des problématiques rencontrées dans les établissements de santé. Nous les découvrons avec Alain Vivier et le Dr Dominique Schiedts, longtemps responsable du service de radioprotection au Centre Hospitalier Public du Cotentin.



Domaine imagerie X. Calcul efficacité radioprotection (béton 10 cm, plomb 2 mm) vs rayonnement diffusé par un scanner X.
Domaine imagerie X. Calcul efficacité radioprotection (béton 10 cm, plomb 2 mm) vs rayonnement diffusé par un scanner X.
Dosimex s’est dès le départ attaché à proposer des outils aisément accessibles à tous. Pourriez-vous nous en parler ?
 
Alain Vivier : Au cours de mes nombreuses années d’enseignement en physique nucléaire et dosimétrie, j’ai en effet constaté que les systèmes de calcul existants pour estimer les doses via les interactions rayonnements-matière, étaient beaucoup trop complexes à utiliser et, de ce fait, réservés à un public très restreint. Pour appuyer les formations que nous dispensions, nous avons, Gérald et moi, développé des outils simples et pratiques qui ont depuis donné naissance à Dosimex-GX, notre solution phare pour calculer l’exposition externe aux radionucléides et générateurs X. Celle-ci est aujourd’hui directement disponible sur clé USB, en mode plug-and-play.
 
En quoi consiste plus concrètement Dosimex-GX ?
 
Alain Vivier : Il s’agit, pour résumer, d’un code de calcul déterministe du débit dose pour les émetteurs Gamma et générateur X : il suffit de renseigner quelques données essentielles – radionucléide, activité, géométrie pour les Gamma, HT, intensité ou charge pour les X – pour obtenir une estimation fiable du risque radiologique. Comme je le disais plus haut, la simplicité d’utilisation était pour nous un prérequis majeur. Il n’est donc pas nécessaire d’être ingénieur en radioprotection pour pouvoir, avec Dosimex-GX, modéliser une chambre d’irathérapie et dimensionner les protections nécessaires. Cet outil régulièrement mis à jour est donc particulièrement utile pour les établissements de santé, où les sources de rayonnements ionisants sont nombreuses avec une proximité élevée avec les divers acteurs.
 
Dosimex-GX y a d’ailleurs trouvé de nombreuses applications…
 
Dr Dominique Schiedts : Au Centre Hospitalier Public du Cotentin, Dosimex-GX me permettait notamment d’estimer l’épaisseur de la protection murale nécessaire, avant l’installation d’un nouveau générateur X, scanner par exemple. Il existe certes ici une norme en ce domaine, mais elle ne prend pas toujours en compte les matériaux de protection préexistants. Dosimex-GX offre cette possibilité, avec option multi-écran, gestions des densités, etc., pour réaliser des modélisations physiques plus précises, et obtenir ainsi des résultats plus fins. Ces estimations au plus réel nous permettent de mieux maîtriser le coût des projets, en particulier lorsqu’il faut engager des travaux de renforcement du bâti.
 
Quid de la validité des résultats obtenus ?
 
Dr Dominique Schiedts : La précision de Dosimex-GX a toujours été confortée par les mesures de contrôle effectuées par la suite. Par exemple une nouvelle règlementation a modifié les valeurs limites d’exposition professionnelle pour le cristallin, passant de 150 à 20 mSv par an. Nous nous sommes appuyés sur Dosimex-GX pour adapter les dispositifs de protection des opérateurs, et nos mesures ont, comme à chaque fois, confirmé la pertinence et la fiabilité de ses estimations.
 
Alain Vivier : La validité des résultats est en effet pour nous un autre prérequis majeur : nous n’avons pas droit à l’erreur ! Dosimex-GX a été validé avec succès sur 17 scénarios, soit 196 points de comparaison pour les radionucléides versus quatre autres codes de calcul, dont MCNP, et plus de mille points pour les générateurs X. Depuis, la solution a également été parfaitement éprouvée en conditions réelles par les établissements de santé eux-mêmes. Cela dit, les 5 outils de calcul proposés au sein de notre « Pack Opérationnel », et qui couvrent l’essentiel des problématiques rencontrées à l’hôpital – exposition externe Gamma, X, Bêta, neutrons, exposition interne, utilisation de radiopharmaceutiques, etc. –, s’appuient tous sur des dossiers de validation solides et peuvent, de ce fait, être utilisés en toute confiance.
 
Vous évoquez le « Pack Opérationnel », qui est l’un des trois Packs mis au point par Dosimex. Pourriez-vous nous détailler les deux autres ?
 
Alain Vivier : Nous proposons également un « Pack Mesures », qui comprend plusieurs utilitaires liés à la mesure nucléaire, comme la spectrométrie gamma et la mesure de contamination surfacique. Nous avons aussi créé un « Pack Pédagogique », directement inspiré de nos années d’expérience dans l’enseignement. Associé à des travaux dirigés sur des cas réalistes, il a notamment bénéficié aux équipes de l’Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire (IRSN) et Controlatom en Belgique.

> Plus d'informations sur le site de Dosimex.

Article publié dans l'édition de décembre 2022 d'Hospitalia à lire ici.
 

 

Domaine : médecine nucléaire Calcul débit de dose à 1 m d’un patient après injection de 9 GBq de Lutetium177 dans la prostate (valeur mesurée 39 μSv/h).
Domaine : médecine nucléaire Calcul débit de dose à 1 m d’un patient après injection de 9 GBq de Lutetium177 dans la prostate (valeur mesurée 39 μSv/h).






Nouveau commentaire :
Facebook Twitter







CONTACT

HOSPITALIA

Immeuble Newquay B / B35
13 rue Ampère
35800 Dinard 
Tél : 02 99 16 04 79
Email : contact@hospitalia.fr

Abonnement :
abonnement@hospitalia.fr

Siège social :
23/25 rue Jean-Jacques Rousseau 
75001 Paris