Connectez-vous S'inscrire
Actu

Quatre ans après sa création, l’Alliance Hospitalière dresse le bilan


Rédigé par Rédaction le Vendredi 24 Juin 2022 à 10:49 | Lu 253 fois


L’Alliance hospitalière de l’Ouest Parisien, qui a vu le jour en 2018 et est rapidement devenue le plus important groupement hospitalier privé d’Ile-de-France, fête cette année ses 4 ans d’existence. L’occasion de dresser un bilan exhaustif pour ce groupement composé de structures variés (du MCO – séjours hospitaliers en soins de courte durée – jusqu’au domicile, en passant par le SSR - soins de suite et de réadaptation- l’HAD - hospitalisation à domicile - les SSIAD - services de soins infirmiers à domicile - et les EHPAD), dont l’ambition était d’offrir un outil efficace pour améliorer l’accès aux soins pour les patients de son territoire.



Quatre ans après sa création, l’Alliance Hospitalière dresse le bilan
L’Alliance hospitalière de l’Ouest Parisien est composée de l’Hôpital Foch, l’Hôpital Franco-Britannique, des établissements Cité des Fleurs et Notre Dame du Lac de la Fondation de Diaconesses de Reuilly, de l’Hôpital Nord 92, de l’hôpital Goüin, de la Fondation Santé Service (HAD et SSIAD), des établissements de la MGEN de Rueil Malmaison et de la Verrière, des SSIAD du territoire ( SAPA de Courbevoie, ANSIAD de Neuilly, SSIAD de Suresnes, SESID de Rueil et SSIAD de St Cloud) , et de l’EHPAD de Solemnes.

Des axes de collaborations qui ont démontré leur efficacité dans la prise en charge des patients

Alain Moinard, Directeur de la Cité des Fleurs et de Notre Dame du Lac- Diaconesses de Reuilly, et Jacques Leglise, directeur de l’hôpital Foch, reviennent sur ces 4 ans de projets et de collaborations : « A l’origine de cette alliance hospitalière, ce sont des valeurs communes qui nous ont poussé à nous rapprocher : solidarité, intérêt collectif et humanisme. Nous avons voulu créer un groupement efficace, dédié aux patients, tout en conservant l’indépendance de chacun, avec pour objectif de bâtir une meilleure organisation de l’offre de soins mais aussi de mutualiser nos ressources. La force de l’Alliance réside principalement dans ce modèle de partenariat unique, basé sur une convention sans exigences, ni obligations particulières. Après 4 ans, l’Alliance s’est vue rejointe par de nouveaux acteurs variés, confirmant la pertinence et la puissance de cette alliance inédite. » 

La mise en commun de ressources et d’expertises 

Des regroupements d’activité, initiés dès la création de l’Alliance, se sont encore renforcés durant les 4 dernières années : les Groupements de Coopération Sanitaire (GCS) de laboratoire (entre l’Hôpital Franco-Britannique, l’Hôpital Foch et la Cité des Fleurs) ainsi que le GCS PUI (entre l’Hôpital Foch, la Cité des Fleurs et l’EHPAD Solemnes) ont intégré (ou sont en cours) de nouveaux acteurs sur le territoire (EHPAD de Neuilly pour la PUI et la MGEN de Rueil pour le Labo).

Des expertises ont également été mises en commun (partage d’expertises telles que des réunions entre assistantes sociales de l’Alliance et autres partenaires – DAC, autres SSR ; partage de formations … ) afin de capitaliser sur le partage d’expérience. 

Ces partages peuvent également donner lieu à des partages de temps entre plusieurs établissements de l’Alliance, facilitant ainsi la gestion sur certaines fonctions spécifiques (ex : déploiement de l’équipe opération d’hygiène de l’Hôpital Foch à l’Hôpital Gouïn, Cité des Fleurs, Notre Dame du Lac / partage de temps DPO – déléguée à la protection des données – entre l’Hôpital Foch et un des SSIAD …).

Le renforcement des coopérations médicales

Fort de leurs complémentarités, les membres de l’Alliance ont développé depuis sa création, de véritables filières de soins afin de créer des parcours coordonnés pour les patients de l’Ouest Parisien (en neurologie, urologie, gériatrie …) avec différents modèles de coopération possibles (partage de temps médical, rencontres de professionnels, échanges sur les pratiques, staffs communs). 
Ce travail s’est poursuivi depuis 4 ans. Parmi d’autres, l’exemple du développement de la filière neurologiques afin de mieux intégrer l’HAD Santé Service dans la réflexion hospitalière dès le début. D’autres filières entre Foch et l’Hôpital Franco-Britannique sont en cours de développement en néphrologieet en orthopédie.

Une véritable collaboration dans la gestion de crises et des cas complexes

Mis à l’épreuve pendant la crise COVID, le partenariat de l’Alliance Hospitalière a permis, grâce à la coopération inter-établissements, de répondre de façon coordonnée à la pandémie, en fluidifiant les prises en charge de patients entre l’aigüe et l’aval (via le partage de protocoles et la mises en commun des retours d’expériences). Des points hebdomadaires entre professionnels de santé des membres de l’Alliance ont assurés le dialogue et l’organisation des parcours de soins.

Suite à cette expérience collaborative réussie, l’Alliance a transformé cette cellule de crise en cellule bimensuelle dédiée à la gestion de « cas complexes » afin de réfléchir collectivement à des solutions adaptées pour le patient. Ces temps de partage ont permis de trouver de nombreuses solutions « combinées » multi-structures avec des séjours planifiés entre le MCO, le SSR et l’HAD, et des parcours « sur mesure » adaptés à chaque problématique de cas complexes. 

De même, le dispositif ARS IDF d’hébergement temporaire en EHPAD a été fortement utilisé, grâce à l’organisation coordonnée entre l’EHPAD Solemnes et le service des assistantes sociales de FOCH. Ainsi, une vingtaine de patients en ont bénéficié et des solutions de retour à domicile ont été trouvées.

Des projets ambitieux coordonnées couronnées de succès

Forte de ces expériences dans la gestion de crise et la gestion de cas complexes, l’Alliance a remporté en 2021 l’appel à projets de l’ARS pour la création du CARSIC OUEST PARISIEN (Cellule d’appui à la résolution des situations complexes) en coportage avec la Clinique du Parc (Saint Ouen l’Aumône) et le DAC COORDINOV (Nord Val d’Oise). Une équipe pluridisciplinaire récemment constituée est chargée d’accompagner les établissements dans la résolution des cas de patients sortants d’hospitalisation depuis 2 mois en MCO ou 4 mois en SSR.

De même, dans le cadre de l’AMI transition énergétique une partie des membres de l’Alliance vont bénéficier d’un poste de Conseiller de transition énergétique et écologique en santé et vont engager une réflexion commune sur cette thématique.






Nouveau commentaire :
Facebook Twitter






CONTACT

HOSPITALIA

Immeuble Newquay B / B35
13 rue Ampère
35800 Dinard 
Tél : 02 99 16 04 79
Email : contact@hospitalia.fr

Abonnement :
abonnement@hospitalia.fr

Siège social :
23/25 rue Jean-Jacques Rousseau 
75001 Paris