Connectez-vous S'inscrire
Le magazine de l'innovation hospitalière
Actu

Le CHU de Rennes inaugure son bâtiment Direction - Pôle Santé publique (DPSP), labellisé bâtiment bas carbone


Rédigé par Rédaction le Mardi 11 Juin 2024 à 17:01 | Lu 329 fois


Le CHU de Rennes inaugure le premier bâtiment de son projet de reconstruction: le bâtiment « DIRECTION ET PÔLE SANTE PUBLIQUE » (DPSP). Il a été construit à l'entrée Villejean (ouest du site de Pontchaillou) pour relocaliser les directions situées sur l’emprise du futur hôpital femme-mère-enfant (FME) et du parvis Pontchaillou, et pour accompagner le développement des activités du pôle santé publique.



D’une surface de 6200 m2 sur 6 niveaux, il hébergera ainsi la majorité des directions du CHU (direction générale, direction de la communication, direction des coopérations et des relations internationales, direction déléguée pôles et projets, direction des affaires médicales, direction des finances, direction des achats et de la logistique, direction de la recherche et de l’innovation, direction de la qualité et des relations avec les usagers, direction des soins coordination générale, direction des ressources humaines), la présidence de la commission médicale d’établissement et l’ensemble des activités tertiaires du pôle santé publique (service de pharmacologie clinique, service d’information médicale, service d’épidémiologie et de santé publique, centre régional de pharmacovigilance, gouvernance du pôle santé publique, service de pharmaco-épidémiologie), jusqu’ici éclatées sur le site.

Sobre, compact et fonctionnel, bientôt labellisé bâtiment Bas Carbone niveau Excellence (labellisation en cours), sa structure entièrement en bois traduit la politique volontariste du CHU en matière de développement durable. L’implantation et l’agencement des différents locaux, qui ont fait l'objet d'une large concertation avec les équipes, renforcent les synergies et dynamiques de travail pour améliorer la qualité de vie au travail (QVT) des professionnels et favoriser le développement de nouveaux usages collaboratifs.

Ce projet en conception – réalisation, d’un montant de travaux de 18,5 M€ toutes dépenses confondues, a été conduit par le groupement EIFFAGE CONSTRUCTION BRETAGNE accompagné de la filiale « Bois » EIFFAGE SAVARE, et en qualité de concepteurs CRR Architecture et Oteis Ingénierie.

Le bâtiment «Direction Pôle Santé publique », une opération préalable à la construction de l'Hôpital Femme - Mère - Enfant

La construction de ce nouveau bâtiment permet d'accompagner la structuration et le développement des activités du pôle santé publique, et de relocaliser la majorité des activités des pavillons Le Chartier et Ballé, en libérant leurs emprises situées en cœur de site et nécessaires à la construction de l’hôpital Femme-Mère-Enfant et à l’aménagement du parvis Pontchaillou.

Pour maintenir à proximité immédiate des soins les consultations (psychiatrie, chirurgie digestive...) et les bureaux médicaux hébergés jusqu’ici dans ces bâtiments, les locaux de l’actuelle « direction générale » sont également libérés, grâce au transfert des activités de ce bâtiment dans le bâtiment DPSP. Cette opération, programmée dans le projet de reconstruction du CHU, devait donc être réalisée dans des délais réduits.

Le choix du CHU s’est donc porté sur un mode de construction innovant, combinant performance environnementale et optimisation des délais de construction (deux ans entre l’appel à candidature des groupements de conception/réalisation et la livraison du bâtiment) grâce à une démarche de préfabrication - industrialisation 2D en structure bois.

Des synergies renforcées pour le Pôle Santé publique et les directions fonctionnelles

Le nouveau bâtiment accueille les activités tertiaires du pôle santé publique jusqu’ici réparties sur plusieurs localisations. Ces services entretiennent des liens étroits entre eux et avec les directions également présentes dans le bâtiment à l’instar du service d’information médicale qui assure la mission de production et d’analyse des données d'information médicale. Le service d’épidémiologie et santé publique dispose d’expertises en matière d’amélioration de la qualité et de la sécurité des soins, de partenariat patients et de promotion de la santé, est aussi installé en proximité de la direction de la qualité et des relations avec les usagers qui pilote la démarche et la politique qualité du CHU. Le service de pharmacologie clinique porte également le centre régional de pharmacovigilance (CRPV) qui est au service de tous les professionnels de santé et a pour missions de recueillir et analyser toute suspicion d'effet indésirable dû à un médicament.

L’ensemble des services du pôle santé publique participe activement à l’activité de recherche du CHU, à cet égard la proximité entre les services du pôle disposant de ressources en méthodologie de la recherche clinique, en biostatistique, analyse des données cliniques et du SNDS, en surveillance et vigilance des essais clinique, la direction de la recherche et de l’innovation, et le centre d’investigation clinique renforceront les synergies pour le montage et la conduite des projets de recherche. Enfin au sein de ce bâtiment, les bureaux de la présidence de la commission médicale d’établissement sont désormais situés à proximité de ceux de la direction générale en cohérence avec la gouvernance médicalisée existant depuis de nombreuses années au CHU.

La configuration des nouveaux locaux associe qualité de vie au travail et fonctionnalité avec notamment des salles de réunions adaptées aux différents besoins et des « bulles » permettant de réunir les équipes projets. Une salle dédiée aux instance complète l’ensemble (la précédente ayant été utilisée pour l’extension du service d’hématologie dans le bâtiment BMTHC).

« Pour les équipes du pôle santé publique jusqu’ici dispersées (pharmacologie, information médicale, épidémiologie et santé publique) travailler dans ce bâtiment de haute qualité environnementale est une belle opportunité pour faciliter nos interactions tout en étant en plus proximité avec les autres équipes du pôle (santé au travail et pathologies professionnelles, médecine légale et pénitentiaire) », note le Pr Virginie Migeot, cheffe du pôle santé publique.

Construction bas carbone, performance énergétique et évolutivité : le bâtiment DPSP est un véritable démonstrateur de construction durable

Basé sur les référentiels HQE, RE2020, WELL, le bâtiment est un ouvrage sobre, compact et bas carbone, dont la volumétrie et la composition architecturale ont été pensées pour atteindre un niveau optimal en matière de fonctionnalité, de performance environnementale et de comportement thermique.

« Innovant en matière de développement durable, l’un des éléments remarquables de cette opération est le choix majoritaire du bois qui a permis de répondre à la problématique de délais. En effet, ce bâtiment labellisé Bas Carbone niveau Excellence, a été construit dans un calendrier très court (13 mois). Il a également reçu le prix FHF TRANSITION ECOLOGIQUE lors du salon #SANTEexpo 2024 qui récompense et met en valeur les résultats issus d’actions et de démarches en faveur de la transition écologique en santé », indique Véronique Anatole, directrice générale du CHU.

En effet l’ossature en poteaux et poutres en bois lamellé collé, les 7000 m2 de planchers bois en CLT (Cross Laminated Timber) et le développé des 3770m2 de façades à ossature bois « 2D » ont été réalisées en usine par Eiffage Savare, puis montés sur site. Ce processus d’industrialisation a également permis de diminuer les nuisances sonores et visuelles pour les usagers du site hospitalier et les riverains.

La construction fait la part belle aux matériaux biosourcés tels que le bois structurel apparent, le bardage mixte bois/métal, les menuiseries extérieures en bois, les isolants thermiques en laine de bois, et trimatériaux (lin-jute-coton recyclé), les revêtements de sol en marmoléum, les peintures à base d’algues.

Le système poteaux poutre 2D offre un plan libre pour l’ensemble des niveaux et garantit l’évolutivité sans contrainte du cloisonnement. Les cloisons modulaires qui séparent les bureaux permettent la flexibilité des espaces au gré des besoins futurs, de même que les faux plafonds partiels, qui permettent de voir la structure en bois tout en participant à la performance acoustique, dans un esprit de frugalité (moins de matière) et de flexibilité (pour déplacer plus simplement les cloisons).

Le bâtiment est alimenté en énergie par une pompe à chaleur AIR/EAU, dont la consommation électrique annuelle est compensée par la production en électricité de panneaux photovoltaïques installés en toiture. Le surplus de la production d’électricité est injecté directement sur la boucle électrique de l’hôpital. Les performances bioclimatiques de l’enveloppe, la ventilation double flux, permettant le free cooling, garantissent le confort d’été et d’hiver. L’eau de pluie est récupérée, stockée, et alimente le réseau d’eau des sanitaires.

Un environnement et des espaces au service de la qualité de vie au travail

Outre l’omniprésence du bois dans les espaces de travail qui apporte confort et ambiance chaleureuse, le bâtiment offre également un éclairage naturel généreux et de qualité dans tous les bureaux, et un confort acoustique avec l’apport de matériaux absorbants.

D’autres paramètres imperceptibles, liés à l’utilisation massive de matériaux biosourcés (150 kg/m2) naturels et visibles, à la qualité de l’air irréprochable (avec la diminution des polluants à la source par le choix de matériaux peu ou pas émissifs) contribuent également au confort des lieux.

Un soin particulier a également été apporté aux espaces extérieurs pour favoriser la détente et la mobilité. Les espaces paysagers ouverts aux professionnels garantissent également l’infiltration naturelle des eaux pluviales et le développement de la biodiversité. Enfin, afin d’encourager le développement des mobilités douces, un local à vélos abrité et sécurisé d’environ 80 places a été créé.






Nouveau commentaire :
Facebook Twitter







CONTACT

HOSPITALIA

Immeuble Newquay B / B35
13 rue Ampère
35800 Dinard 
Tél : 02 99 16 04 79
Email : contact@hospitalia.fr

Abonnement :
abonnement@hospitalia.fr