Connectez-vous S'inscrire
Le magazine de l'innovation hospitalière
Actu

Le CESE apporte sa contribution aux volets "santé" et "bien vieillir" du Conseil National de la Refondation


Rédigé par Rédaction le Mercredi 7 Décembre 2022 à 12:44 | Lu 941 fois


Dans le cadre du Conseil National de la Refondation, lancé le 8 septembre à l’initiative du Président de la République, le Comité économique social et environnemental (CESE) a souhaité apporter sa contribution aux volets « santé » et « bien vieillir ».



Le CESE apporte sa contribution aux volets "santé" et "bien vieillir" du Conseil National de la Refondation
Le vieillissement de la population, la chronicisation des pathologies, la prévalence des pathologies mentales, la sédentarité, ou encore la corrélation des problèmes de santé et des difficultés sociales, sont tout autant d’éléments qui montrent une évolution des besoins et un décalage croissant de ceux-ci avec l’offre de soins et d’accompagnement.
 
Forts des différents avis adoptés sur ces thématiques, et partant de ces constats, le CESE a mis en avant les préoccupations communes de ces derniers travaux pour alimenter le débat et proposer une réponse à ces enjeux.
 
Dans sa contribution, le CESE met donc en lumière quatre impératifs transversaux : 
  • Evoluer vers une approche globale et coordonnée de la santé qui intègre la prévention dans toutes ses dimensions, le soin, l’accompagnement social, et la qualité de l’offre, tout au long de la vie ; 
  • Lutter contre les inégalités sociales et territoriales face à la santé et dans l’accès aux droits et à la protection sociale ;
  • Renforcer la démocratie en santé en associant réellement l’ensemble des acteurs concernés - patients, soignants, accompagnants, proches – aux décisions ;
  • Respecter les obligations de la loi du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées.
 
Par ailleurs, le CESE a identifié plusieurs enjeux majeurs pour l’avenir de notre système de santé et d’accompagnement social, et prévoit d’adresser au gouvernement avant la fin de sa mandature des avis sur : 
  • La prévention de la perte d'autonomie des personnes âgées ;
  • Les voies et moyens d’une intégration plus poussée de la santé au travail dans une politique transversale de santé-environnement ; 
  • Le financement de la perte d’autonomie ; 
  • L’accès et l’effectivité des droits sociaux et de santé ;
  • Les enjeux du numérique en santé. 

Téléchargez ci-dessous le dossier des contributions du CESE aux volets "santé" et "bien vieillir" du CNR.
 
cnr_sante_vieillir.pdf CNR_sante_vieillir.pdf  (287.23 Ko)






Nouveau commentaire :
Facebook Twitter