Connectez-vous S'inscrire
Hygiène

La stratégie gagnante du GH Saint-Vincent


Rédigé par Joyce Raymond le Jeudi 25 Février 2021 à 15:15 | Lu 436 fois


Avec 659 lits et places, le Groupe Hospitalier Saint-Vincent (GHSV) est le premier établissement de santé privé non lucratif d’Alsace (ESPIC). Ardent défenseur de la notion fondamentale de « service public », il s’est résolument inscrit dans une démarche de responsabilité sociétale, entreprenant une mutation décisive vers les produits biodégradables du Laboratoire Huckert’s. Les explications du Docteur Jihane Brisson, praticien hygiéniste.



Le Dr Jihane Brisson, praticien hygiéniste au Groupe Hospitalier Saint-Vincent. ©DR
Le Dr Jihane Brisson, praticien hygiéniste au Groupe Hospitalier Saint-Vincent. ©DR
Pouvez-vous, pour commencer, nous présenter le GHSV ?
Docteur Jihane Brisson : Cet ensemble rattaché à la Fondation Saint-Vincent-de-Paul, reconnue d’utilité publique, fédère quatre sites, ayant chacun son identité et ses spécificités propres. Ils sont néanmoins tous dotés des meilleurs équipements et rassemblent des équipes pluridisciplinaires au service de valeurs humanistes. S’attachant à assurer un accès équitable aux meilleurs soins, y compris pour les plus démunis et les plus fragiles, le GHSV se démarque par sa recherche permanente de la satisfaction des usagers, dans une volonté de toujours progresser. Il a à ce titre obtenu en mars 2017 le plus haut niveau de certification hospitalière, la certification A, accordée par la Haute Autorité de Santé pour une période de six ans et qui vient reconnaître l’investissement de l’ensemble de ses équipes pour assurer une qualité et une sécurité des soins optimales. Dans la continuité de ces actions, le Groupe s’est récemment engagé dans une démarche développement durable et RSE, souhaitant notamment améliorer sa performance environnementale. C’est dans ce cadre que notre partenariat avec le Laboratoire Huckert’s, avec lequel nous partageons des valeurs communes, a vu le jour. 

Justement, pourquoi votre démarche RSE s’est-elle notamment concrétisée à travers la refonte de vos procédures de nettoyage ?
L’un de nos établissements, la Clinique Saint-Anne, fait historiquement référence en gynécologie-obstétrique et voit chaque année naître plus de 2 100 enfants. Nos équipes y ont toujours accordé une grande importance à la place et au rôle des parents. Il était donc naturel que notre démarche RSE se nourrisse de cet engagement. Nous étions par exemple régulièrement confrontés à des inquiétudes quant à l’innocuité réelle de nos produits de nettoyage et de pré-désinfection, ce qui nous a poussé à rechercher des alternatives plus sécuritaires. L’offre du Laboratoire Huckert’s a rapidement retenu notre attention.

Pourquoi ?
Ces produits biodégradables sont conçus sans perturbateurs endocriniens ni substances cancérigènes, mutagènes et toxiques (CMR) pour la reproduction, avec une innocuité validée jusqu’en environnement embryonnaire. Ils ne présentent donc aucun risque chimique pour les nouveau-nés et les femmes enceintes. Ils dépassent d’ailleurs désormais les murs de la maternité, la néonatalogie, la gynécologie-obstétrique ou la biberonnerie, puisqu’ils sont aujourd’hui utilisés dans tous les services du GH, y compris les secteurs les plus critiques comme les blocs opératoires, la dialyse et la réanimation déployée dans le contexte de la pandémie Covid-19. Ils devraient en outre prochainement appuyer la mise en œuvre de notre future unité PMA. Les retours des usagers sont en tous cas très positifs, tant sur le plan sécuritaire que sensoriel – leur odeur à base d’huiles essentielles est par exemple très appréciée en gériatrie. 

Les personnels du GH Saint-Vincent ne sont pas en reste, puisque leur environnement de travail est lui aussi plus sécuritaire.
L’amélioration des conditions de travail fait en effet partie intégrante de notre démarche RSE – d’autant que nos personnels représentent une ressource précieuse, dont nous avons à cœur de préserver la santé. Le passage aux produits du Laboratoire Huckert’s permet ainsi aux agents de nettoyage et de pré-désinfection de disposer de solutions sans risques chimiques, qu’ils peuvent utiliser en toute confiance. Nous avons par exemple pu déréférencer un produit à l’origine d’émanations et supprimer les mélanges potentiellement toxiques, en particulier pour la sporicidie. Ce qui nous a permis de réintégrer des agents qui avaient développé des allergies respiratoires et avaient été signalés comme tels par la médecine du travail.

Déployer ces produits de haut niveau n’est pas sans surcoût. Comment y faites-vous face ?
Les gains sont ailleurs. Par exemple, en limitant les mélanges, les opérateurs gagnent du temps et sont de ce fait plus performants. Les produits du Laboratoire Huckert’s sont en outre non corrosifs, ce qui permet d’allonger la durée de vie des équipements électroniques. Mais le surcoût est surtout compensé par une meilleure prévention des transmissions croisées et donc des infections nosocomiales : en utilisant des produits présentant d’emblée une concentration et une stabilité satisfaisantes, nous pouvons mieux maîtriser les risques de résistances aux détergents désinfectants, véritables sources d’impasses thérapeutiques. Or le coût de gestion d’une infection à BMR est largement supérieur à celui de nos nouveaux protocoles d’hygiène et de nettoyage…
 


 
Article publié dans le numéro de décembre d'Hospitalia à consulter ici.

Plus d'informations sur le site du Laboratoire Huckert's.




 

© Frédéric Maigrot
© Frédéric Maigrot






Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Voir également :
< >

Vendredi 3 Décembre 2021 - 13:59 Le nettoyage sans chimie, c’est possible







CONTACT

HOSPITALIA

Immeuble Newquay B / B35
13 rue Ampère
35800 Dinard 
Tél : 02 99 16 04 79
Email : contact@hospitalia.fr

Abonnement :
abonnement@hospitalia.fr

Siège social :
23/25 rue Jean-Jacques Rousseau 
75001 Paris