Connectez-vous S'inscrire
Actu

La France revient dans le top 3 européen sur la recherche clinique


Rédigé par Rédaction le Mardi 14 Décembre 2021 à 10:22 | Lu 633 fois


Indispensables pour un accès précoce des patients aux innovations, les essais cliniques permettent également de maintenir l’expertise des professionnels de santé et l’excellence du pays en matière de recherche. Chaque année, le Leem publie un état des lieux pour connaître la position de la France dans la compétition internationale qui s’exerce en matière de recherche clinique. Pour cette 11ème édition de l’enquête attractivité, les résultats sont encourageants.



La France revient dans le top 3 européen…

©Leem
©Leem
Avec une participation à 319 essais cliniques, soit 11 % des essais mondiaux promus par les entreprises du médicament, la France retrouve son 3ème rang européen qu’elle avait perdu en 2015. L’Allemagne et le Royaume-Uni reculent d’un rang au profit respectivement de l’Espagne et de la France. La France conserve le 2ème rang pour l’oncologie (15 % de participation aux essais mondiaux) et le 4ème rang pour les phases précoces (5 % de participation). La France se positionne au 4ème rang européen pour les essais cliniques sur le COVID qui concernaient à la fois des traitements préventifs ou thérapeutiques.

L’échantillon issu de la base OSCAR du Leem (194 essais) permet de préciser les domaines thérapeutiques-clés sur l’hexagone :  46 % des essais portent sur l’oncologie, 20 % sur les maladies rares, 9 % sur les maladies du système immunitaire et 8 % sur des Médicaments de Thérapie Innovantes (MTI).
©Leem
©Leem

La pandémie a évidemment impacté les délais de démarrage des autres essais dits « hors covid » : 236 jours (versus 204 jours en 2018-2019) ont été nécessaires pour inclure un 1er patient sur le territoire à l’issue des étapes d’autorisation, contractualisation et organisation des centres. En revanche, les délais pour mettre en place des essais « COVID-19 » ont été largement diminués, avec 3 à 5 semaines pour inclure les 1ers patients.

… Mais l’Europe est dépassée par l’Asie

Malgré le contexte particulier de 2020, les industriels ont initié 2 972 nouveaux essais cliniques à travers le monde. Parmi ces essais, 246 portaient sur le COVID-19, principalement des essais de phases 2 et 3 (75 %), à visée thérapeutique (94 %).
 
Si globalement l’activité de recherche clinique s’est maintenue, la dynamique au sein des grandes régions du monde est modifiée : l’Amérique du Nord maintient son 1er rang, mais l’Europe recule de la deuxième à la troisième position, au profit de l’Asie. Sur l’année 2020, l’Amérique du Nord (53 % versus 57 %), l’Europe (38 % versus 44 %), l’Amérique du Sud et l’Afrique connaissent une baisse d’activité alors que l’Asie (39 % versus 35 %) et l’Australie (13 % versus 12 %) progressent.

Un virage en 2022








Nouveau commentaire :
Facebook Twitter







CONTACT

HOSPITALIA

Immeuble Newquay B / B35
13 rue Ampère
35800 Dinard 
Tél : 02 99 16 04 79
Email : contact@hospitalia.fr

Abonnement :
abonnement@hospitalia.fr

Siège social :
23/25 rue Jean-Jacques Rousseau 
75001 Paris