Connectez-vous S'inscrire
Actu

Kolmi-Hopen, un savoir-faire français


Rédigé par Rédaction le Lundi 20 Juin 2022 à 09:57 | Lu 502 fois


Premier fabricant de masques en France, Kolmi-Hopen conçoit des solutions de contrôle des contaminations et de préventions des risques. Fortement sollicité durant la crise sanitaire, ce leader national poursuit son développement et construit, dans la Sarthe, une usine de production de gants nitriles. Le point avec Olivier Kayser, responsable Grands Comptes chez Kolmi-Hopen.



Olivier Kayser, responsable Grands Comptes chez Kolmi-Hopen. ©DR
Olivier Kayser, responsable Grands Comptes chez Kolmi-Hopen. ©DR
Pourriez-vous nous présenter le groupe Kolmi-Hopen ? 
Olivier Kayser : Installé dans le Maine-et-Loire depuis 1921, non loin d’Angers, Kolmi-Hopen est spécialisé dans la production de solutions de contrôle des contaminations et de préventions des risques à usage unique. Le groupe est né de la fusion, en 2010, des entreprises Kolmi et Hopen, qui ont rejoint en 2011 le groupe MEDICOM. Basé à Montréal, au Canada, ce dernier emploie 1 500 personnes à travers le monde et intervient dans quatre secteurs d’activités : le dentaire, le médical, l’hygiène et l’industrie. Aujourd’hui Kolmi-Hopen dispose de six centres de distribution européens. Le plus important est en France, mais nous sommes également présents au Royaume-Uni depuis la crise Covid. La pandémie a d’ailleurs eu un impact majeur sur notre activité : notre production journalière de masques est par exemple passée de 300 000 unités quotidiennes à plus d’un million aujourd’hui.

Vous proposez tout un panel de solutions pour le contrôle des contaminations et la prévention des risques infectieux, qui seront notamment présentés lors du prochain congrès de la SF2H…
Kolmi-Hopen développe en effet des équipements de protection à usage unique et dispositifs médicaux issus de granules de polymères : charlottes, coiffants, masques, vêtements, surchaussures… le choix est large ! Notre gamme de masques, par exemple, va des modèles médicaux aux masques de protection respiratoires, communément appelés FFP, en passant par des masques de très haute filtration destinée pour le bloc opératoire – avec ou sans options. Tous sont produits en France. Nous y sommes particulièrement attachés, d’autant que 90 % de la production mondiale est réalisée en Asie. Et c’est justement pour renforcer notre ancrage en France que nous avons ouvert, en janvier 2020, un deuxième site de production dans le Maine-et-Loire. La production de masques a été, quant à elle, maintenue sur notre site historique, où une salle propre de 1 029 m2 garantit une propreté optimale du processus de fabrication, lui-même basé sur des technologies uniques. 

Quelles sont vos perspectives à court et moyen terme ?
Nous sommes actuellement en train de construire une nouvelle usine, dédiée à la production de gants nitriles et basée à Bessé-sur-Braye, dans la Sarthe. Cette nouvelle filiale répond au nom de ManiKHeir, elle ouvrira ses portes en début d’année prochaine et permettra de produire à terme 1,6 milliard de gants par an. Accompagné par l’État et la Région dans le cadre du programme national France Relance et de résilience, ce projet mobilisera des entreprises européennes et françaises. Nous sommes en effet plus que jamais convaincus par la nécessité de produire en France et en Europe afin de limiter les exportations en provenance d’Asie, et renforcer ainsi notre indépendance tout en contribuant à la protection de l’environnement.

Article publié dans l'édition de mai 2022 d'Hospitalia à lire ici.

> Pour découvrir l’offre de Kolmi Hopen, rendez-vous sur le site de l'entreprise.

 







Nouveau commentaire :
Facebook Twitter






CONTACT

HOSPITALIA

Immeuble Newquay B / B35
13 rue Ampère
35800 Dinard 
Tél : 02 99 16 04 79
Email : contact@hospitalia.fr

Abonnement :
abonnement@hospitalia.fr

Siège social :
23/25 rue Jean-Jacques Rousseau 
75001 Paris