Connectez-vous S'inscrire
Actu

ELSAN lance un programme « Green Blocs » pour réduire l’impact des interventions dans ses blocs opératoires


Rédigé par Rédaction le Mercredi 14 Septembre 2022 à 14:30 | Lu 906 fois


Acteur majeur de la santé, ELSAN s’engage depuis plusieurs années en faveur de l’environnement en menant des programmes sur la réduction et la valorisation des déchets, la maitrise des consommations d’énergie et la diminution de l’usage des gaz anesthétiques. Une nouvelle initiative vient accélérer ces bonnes pratiques : le programme « Green Blocs », développé dans le cadre de la stratégie climat du groupe, une priorité de la feuille de route RSE 2022/2025 (Responsabilité Sociétale de l’Entreprise) d’ELSAN.



ELSAN lance un programme « Green Blocs » pour réduire l’impact des interventions dans ses blocs opératoires
Selon une étude parue dans The Lancet fin 2017, une opération chirurgicale sous anesthésie générale produit plus de gaz à effet de serre qu’un trajet Paris-Lyon en voiture.

ELSAN, en tant qu’acteur de référence de la santé, est engagé dans une démarche RSE collaborative et basée sur l’amélioration continue. Afin de poursuivre son engagement en faveur de la préservation de l’environnement et de répondre aux attentes des praticiens et soignants, le Groupe a décidé d’agir progressivement au niveau de ses 1100 blocs opératoires, en menant des actions concrètes avec les équipes terrain, pour réduire au maximum l’impact des interventions. 

L’objectif est de lister et d’évaluer dans la durée les bonnes pratiques sur les différents postes (eau, énergie, déchets, gaz anesthésiques, …), d’accélérer la mise en place des solutions en capitalisant sur les outils existants, et d’organiser des retours d’expérience pour faciliter leur adoption dans les établissements.

Les établissements ELSAN en Gironde et Dordogne sont pilotes de ce programme « Green blocs » depuis janvier 2022. Le projet commun promeut des processus et des choix d’organisation plus respectueux de l’environnement, notamment concernant la réduction et l’optimisation des déchets, la suppression du protoxyde d’azote et la diminution des gaz halogénés, le passage au bio-nettoyage sans chimie et la lutte contre l’usage unique (tenues de blocs en tissu, suppression des bouteilles d’eau…).

Bertrand Mignot, directeur territorial en charge de ces établissements de santé du Grand Bordeaux et de Dordogne, souligne l’importance de cette initiative fédératrice : « la majorité des professionnels et des médecins comprennent l’intérêt de ce projet et beaucoup sont engagés pour sa réussite, qui nécessite une étroite coordination entre les équipes. La première action, la mise en place du bio-nettoyage sans chimie a été une réussite saluée par tous. D’autres actions sont en cours à la fois à l’échelle du territoire et dans chaque établissement ».

Plus de 20 établissements ELSAN ont déjà manifesté leur intérêt pour rejoindre le programme « Green blocs ».
 

Des actions concrètes en faveur de l’environnement

Dans le cadre de sa démarche RSE qui repose sur quatre piliers, les territoires, les patients, l’éco-performance et les talents (collaborateurs et médecins), ELSAN met en place des actions concrètes dans chacun de ses établissements, avec le support d’un réseau de 108 correspondants RSE :

• Un établissement de santé génère plus de 50 types de déchets : 83% des sites ELSAN ont mis en place des initiatives de réduction des déchets à la source. Un partenariat avec la start-up Take a Waste permet d’accompagner les structures dans la diminution et la meilleure valorisation de leurs déchets. A ce jour, 77établissements ont bénéficié d’un diagnostic de leurs filières et d’une feuille de route personnalisée ; 26 autres établissements le seront d’ici l’automne. 40nouvelles filières de recyclage ont été créées. Dans le cadre d’une coopération avec Proserve, des audits détaillés sont réalisés pour réduire spécifiquement les déchets médicaux infectieux (DASRI), notamment grâce à des campagnes de sensibilisation auprès du personnel et d’équipements de banalisation.

• La consommation d’énergie d’un hôpital est le premier poste de ses émissions directes de gaz à effet de serre. ELSAN mène des chantiers de rénovation et d’optimisation de ses bâtiments et forme ses collaborateurs à une meilleure gestion de l’énergie, en particulier sur les postes les plus consommateurs (chauffage, climatisation, ventilation). A ce jour, 88% des établissements ELSAN déploient des solutions de réduction des consommations d’énergie. Les derniers sites construits sont labellisés HQE (haute qualité environnementale). 

• Le protoxyde d’azote, couramment utilisé en anesthésie, est le troisième gaz à effet de serre, avec un pouvoir de réchauffement 300 fois plus élevé que celui du CO2 par unité de masse. Avec le support d’experts externes, ELSAN mesure les évolutions de l’usage de ce gaz pour accompagner le changement des pratiques dans les établissements les plus consommateurs. Dans le cadre de l’Université ELSAN, un programme de Développement Professionnel Continu (DPC) a été conçu, ouvert à tous les médecins et soignants. Les quatre sessions organisées depuis 2021 ont réuni près de 100 anesthésistes, personnels de blocs et pharmaciens, en provenance de 47 établissements ; le taux de satisfaction global est de 95%. 

« Grâce à l’implication de chacun de nos 137 établissements, nous mesurons déjà des progrès dans le cadre du déploiement de ces programmes. Le secteur de la santé génère 8% des émissions globales de gaz à effet de serre en France, et, dans un contexte d’urgence climatique, nous souhaitons aller plus loin dans nos engagements. Nous avons décidé d’accélérer nos actions - c’est l’objet du programme « Green blocs », et de mettre en place une stratégie climat. Celle-ci comporte plusieurs volets : l’évaluation de nos émissions directes et indirectes sur les trois dernières années, la définition d’une trajectoire de réduction de nos émissions, un plan d’actions d’atténuation de notre impact et d’adaptation au changement climatique et des campagnes de sensibilisation aux grands enjeux environnementaux à tous les échelons de l’entreprise, conclut Valérie Loze, directrice de la RSE du groupe ELSAN. Nous avons initié des groupes de travail sur la mobilité et les achats responsables. Nous espérons travailler sur ces sujets en coopération avec toute la chaine de valeur du secteur et avec les acteurs de la santé qui sont également engagés - ou souhaitent le devenir - dans des démarches vertueuses. »






Nouveau commentaire :
Facebook Twitter






CONTACT

HOSPITALIA

Immeuble Newquay B / B35
13 rue Ampère
35800 Dinard 
Tél : 02 99 16 04 79
Email : contact@hospitalia.fr

Abonnement :
abonnement@hospitalia.fr

Siège social :
23/25 rue Jean-Jacques Rousseau 
75001 Paris