Connectez-vous S'inscrire
Actu

Développement durable : au CHU de Rennes, une conscience aigüe de la responsabilité environnementale, économique et sociale


Rédigé par Rédaction le Mardi 21 Septembre 2021 à 10:28 | Lu 6824 fois


Sous l’impulsion de professionnels engagés et avec le soutien de la commission médicale d’établissement (CME), le CHU de Rennes décide en 2008 d’écrire ses intentions en matière de développement durable et créé une commission dédiée à ces enjeux. Après l’inscription du développement durable au projet de l’établissement, un bilan carbone plus tard et à l’aulne de la naissance du #NouveauCHURennes, zoom sur quelques initiatives environnementales, sociales et économiques qui ont ou vont modifier le quotidien du CHU.



Bilan carbone : plus qu'un diagnostic, une feuille de route

© CHU de Rennes
© CHU de Rennes
En 2020, le CHU de Rennes s’est lancé dans la réalisation de son bilan carbone. Résultat : 81 000 t CO2 eq (tonnes d’équivalent CO2) émises en 2019, soit 8 900 fois le tour de la terre en voiture... Mais qu’y a-t-il concrètement derrière ce chiffre ? Grâce à la participation d’une quarantaine de collaborateurs et avec l’appui d’un cabinet spécialisé, plusieurs centaines de données ont été collectées afin de dégager les principales sources d’émission de gaz à effet de serre (GES) du CHU.L’établissement a ainsi pu mettre en évidence ses principaux postes d’émission de GES avec en tête les achats (44 % des émissions de GES), les déplacements (37 %) et les énergies (11 %).

En résulte un plan d’action en quatre axes auxquels sont attachées des actions nouvelles ou à renforcer :
  • Engager une démarche d’achats durables : formation des acheteurs, , approvisionnement local en matière d’alimentation... ;
  • Développer les mobilités alternatives à la voiture : forfait mobilité, encouragement de la pratique du vélo, promotion du covoiturage, développement des synergies avec Rennes métropole et les établissements voisins, ... ;
  • Optimiser les consommations d’énergie: amélioration de l’efficacité énergétique des bâtiments et des process, promotion des éco-gestes... ;
  • Réduire la production de déchets : renforcement du tri, réduction de la consommation de l’eau en bouteille, développement de nouvelles filières de recyclage.
" Les actions proposées vont de la structuration d’une politique d’achats durables à la notion de juste soin. Il s’agit également de conforter les projets vertueux existants au sein des services et d’en initier de nouveaux, dont certains projets innovants basés sur l’économie circulaire ”, indique Guylaine Joliff, ingénieure référente développement durable

Les initiatives qui font bouger l'hôpital

Mobilité : le CHU l’aime verte et durable

Dès 2011, le CHU a initié un plan de déplacement entreprise (PDE) pour faciliter les trajets domicile- travail de ses salariés. Labellisé « déplacements durables » en 2017 par Rennes Métropole, l’établissement œuvre en faveur d’une mobilité plus vertueuse des professionnels comme des usagers afin d’épargner les ressources naturelles, diminuer la pollution de l'air et améliorer l'accueil de chacun.
 
  • Connecté au réseau de transport public de l’agglomération (vélos, bus, métro),ainsi qu’au réseau ferré, l’établissement promeut l’usage des transports en commun et participe à la prise en charge des abonnements (réseau Star, Illenoo, SNCF).
  • Le CHU a noué un partenariat avec l’association éhop dans l’objectif d’encourager son personnel à recourir au covoiturage pour les trajets domicile-travail grâce à la plateforme régionale Ouest-Go.
  • A Rennes, le vélo a la cote et le CHU n’échappe pas à la règle. C’est pourquoi il encourage la pratique du vélo en proposant jusqu’à 850 places de stationnement (arceaux, abris couverts et sécurisés, bornes de recharge pour vélos électriques...) sur ses quatre sites. A terme, un atelier de réparation de vélo ou encore un accès facilité aux vélos électriques pourraient bien s’ajouter à la liste des services déjà disponibles.
  • Depuis 2015, la Navette Plus est au service des usagers de l’hôpital Pontchaillou et du Centre Eugène Marquis. Deux véhicules électriques de cinq places chacun transportent ainsi les personnes qui le souhaitent des parkings du site ou du métro, jusqu’à leur lieu de convocation ou de visite.
  • Enfin, l’établissement sensibilise et propose tout au long de l’année des animations visant à promouvoir la mobilité active : semaine et village de la mobilité, participation au défi Mobil’Acteurs...
© CHU de Rennes
© CHU de Rennes

Des achats à la valorisation des déchets : un cycle vertueux à conforter

Le bilan carbone a mis en évidence l’impact écologique et économique majeur des achats puisqu’ils représentent à eux seuls 44% des émissions de gaz à effet de serre du CHU. Il peut s’agir de médicaments, de dispositifs médicaux, d’équipements, de denrées alimentaires... L’établissement a donc décidé de s’engager dans une politique d’achat écoresponsable soucieuse de l’origine des produits, attentive aux principes d’économie circulaire et impliquant l’ensemble des professionnels concernés (demandeurs, acheteurs, utilisateurs). Ces efforts dès l’achat viennent par ailleurs renforcer les initiatives déjà entreprises en matière de tri et de valorisation des déchets.
  • En 2020, des soignants, médecins, hygiénistes et logisticiens ont fait aboutir un projet collectif initié quatres ans plus tôt : les guides imagiers du tri et la fiche de tri Ces document ont pour objectif de rationaliser le tri et de diminuer la production de déchets d'activités de soins à risques infectieux (DASRI) et de déchets assimilés aux ordures ménagères (DAOM) en musclant les 35 autres filières de tri existantes. Pour parvenir à ce résultat, ils se sont appuyés sur les autopsies et les pesées de poubelles présentes dans les unités de soin, les salles interventionnelles et les blocs opératoires. Deux ans après la valorisation de cette fiche et avec le CHU a vu diminuer de 30% les DASRI.
  • L’établissement s’efforce également d’être responsable jusque dans l’assiette ! Depuis plusieurs années, les adeptes du self ont fait leur le refrain « Je range, je jette, je valorise » au moment de déposer leur plateau. Cette action simple permet ensuite à une entreprise locale de valoriser l’ensemble des bio-déchets ainsi collectés tout en évitant de trop longs transports. Cela représente une alternative durable à l’incinération ou à l’enfouissement et permet de remplacer les engrais chimiques par un fertilisant naturel. Le CHU a par ailleurs à cœur de faire évoluer son offre alimentaire tout en faisant la part belle aux produits frais, locaux, de saison, mais aussi au « fait-maison ». Une manière de satisfaire les patients et professionnels de santé tout en luttant contre le gaspillage alimentaire.

Le juste soin sera vert
 
  • Les infirmières et médecins anesthésistes et pédiatriques réunis au sein de l'association « Les p'tits Doudous de l'hôpital Sud » ont construit un modèle de prise en charge vertueux à destination des enfants : moins de pleurs, d'inquiétude et de médicaments grâce aux doudous. Le CHU de Rennes et l'association ont reçu le trophée Santé durable et le prix Coup de cœur du jury lors du salon Santé autonomie 2015.
  • L’hypnose médicale et la communication thérapeutique sont des techniques enseignées et pratiquées par les équipes médicales et soignantes comme alternative à certaines anesthésies générales ou au traitement de certaines douleurs chroniques. Particulièrement efficaces chez les enfants, ces pratiques permettent la réduction des doses de médicaments et donc de substances métabolisées et rejetées dans les effluents.

Shaun, Cracotte, Pesquet et consorts : des moutons avec une double vocation

En mars 2021, de drôles de pensionnaires ont fait leur entrée à l'unité de soins de longue durée (USLD) de la Tauvrais. Une quinzaine de moutons d’Ouessant occupent désormais les espaces verts du site pour le plus grand bonheur des résidents, des professionnels et des visiteurs. Leur mission : entretenir 8 220 m2 de pelouse. Une dizaine d’agneaux y ont vu le jour au cours du printemps.
© CHU de Rennes
© CHU de Rennes

#NouveauCHURennes : l'opportunité de se réinventer, durablement

L’hôpital de demain sera écoresponsable. En ce sens, la démarche environnementale inspire le projet du #NouveauCHURennes et prévoit un hôpital sobre, lisible, accessible à tous, agrémenté d’espaces verts et qui laisse la part belle aux piétons et aux transports peu polluants (métro, vélo, navette électrique...).

A l’image du futur Centre chirurgical et interventionnel dont l’ouverture est prévue en 2025, les bâtiments construits ou réhabilités dans le cadre du #NouveauCHURennes sont pensés pour être énergétiquement performants, en accord avec les activités qu’ils hébergent. À titre d’exemples, un bâtiment n’accueillant que des activités ambulatoires pourra de manière opportune être rendu « inactif » la nuit pour éviter les consommations d’énergie inutiles et privilégier la lumière naturelle au sein des locaux.

Un hôpital durable, c’est également un hôpital en capacité d’évoluer et de s’adapter aux nouveaux besoins. Aussi, la préservation de réserves foncières, positionnées de manière stratégique pour permettre un développement maîtrisé des activités dans le respect du schéma d’organisation général, doit garantir l’évolutivité sur le long terme du CHU. De même, la conception des bâtiments est pensée de manière à permettre une évolution à long terme, par la transformation aisée des plateaux et locaux ou la création d’extensions aux bâtiments existants.






Nouveau commentaire :
Facebook Twitter







CONTACT

HOSPITALIA

Immeuble Newquay B / B35
13 rue Ampère
35800 Dinard 
Tél : 02 99 16 04 79
Email : contact@hospitalia.fr

Abonnement :
abonnement@hospitalia.fr

Siège social :
23/25 rue Jean-Jacques Rousseau 
75001 Paris