Connectez-vous S'inscrire
SIS

Cohesity s’engage pour la cybersécurité à 360°


Rédigé par Rédaction le Mercredi 16 Mars 2022 à 14:57 | Lu 885 fois


Spécialisé dans la protection, la sauvegarde et la restauration des données stratégiques, Cohesity élargit progressivement son portefeuille pour assurer une cybersécurité à 360°, en amont comme en aval d’une potentielle attaque. Les explications de Tony Fanni, Senior Channel System Engineer.



Tony Fanni, Senior Channel System Engineer chez Cohesity. ©DR
Tony Fanni, Senior Channel System Engineer chez Cohesity. ©DR
Quel regard portez-vous sur la cybersécurité au sein des établissements de santé ?
Tony Fanni : Avec une trentaine d’attaques majeures en 2020 et une par semaine en 2021, les établissements de santé sont assurément dans la ligne de mire des cyberpirates. Il faut dire qu’ils représentent une cible « facile » pour les ransomwares et autres actes malveillants, dans le sens où l’informatique y est devenue cruciale pour le maintien de la production de soins, alors même que la sécurité des systèmes d’information n’y est pas toujours perçue comme prioritaire, en particulier dans le contexte sanitaire actuel. La situation commence à évoluer, surtout depuis que les pouvoirs publics se sont saisis du dossier. Mais encore faudrait-il que les établissements de santé soient correctement outillés. C’est justement là qu’intervient Cohesity.

Que proposez-vous ?
Historiquement, nos interventions portent sur la sauvegarde, la protection et la restauration des données stratégiques. Au-delà de l’approche classique, qui consiste à conserver trois copies sur deux supports différents, notre plateforme unifiée Cohesty Helios agit comme un véritable bouclier. Basée sur les technologies d’intelligence artificielle, elle ingère les informations stockées, vérifie leur bonne santé puis les range dans des boîtiers imperméables aux attaques. Leur restauration sera dès lors aisée en cas d’acte malveillant. Elle permet également de mettre en place un système de contrôle des accès et une procédure d’authentification multifacteurs, pour limiter les risques d’intrusion interne ou externe. Ces fonctionnalités natives sont progressivement en train de s’élargir pour adresser les problématiques plus en amont, donc avant d’avoir à subir le temps de restauration. Nous développons ainsi de nouveaux modules, mais avons également noué plusieurs partenariats avec des acteurs majeurs de la cybersécurité, dont les solutions sont déjà disponibles sur notre marketplace.

En quoi consisteront plus particulièrement les fonctionnalités actuellement en développement ?
J’évoquerai notamment le QUOROM, une équipe d’administrateurs qui devra approuver, à la majorité, toute action critique sur le système d’information, constituant ainsi un bouclier supplémentaire pour la gestion des anomalies potentielles. Ou encore le projet Fort Knox qui, dans quelques mois, permettra de mettre en place une isolation des données as a service, dans un coffre-fort plutôt que sur bande, et de manière totalement décorrélée du système primaire. Ce coffre-fort, où toute donnée critique pourra être répliquée et sa bonne santé vérifiée, ne pourra s’ouvrir qu’avec deux clés sécurisées. Également prévu ces prochains mois, le module Data Gouvern destiné à la protection des données primaires grâce à un monitorage des sources et des actions en temps réel, par le biais du machine learning et de l’intelligence artificielle. Différents onglets seront ici disponibles pour classer les données selon différentes règles, y compris celles du RGPD. Pour résumer, Data Gouvern interviendra en amont, pour se prémunir d’une attaque ou arrêter la progression d’un individu malveillant, là où Fort Knox sera surtout utile en cas d’attaque avérée. Nous sommes donc en train de constituer un portefeuille complet pour détecter toute anomalie en préambule, protéger les données de santé et éviter de les surexposer.

Plus d'informations sur le site de Cohesity.

Article publié dans l'édition de février 2022 d'Hospitalia à lire ici.
 







Nouveau commentaire :
Facebook Twitter







CONTACT

HOSPITALIA

Immeuble Newquay B / B35
13 rue Ampère
35800 Dinard 
Tél : 02 99 16 04 79
Email : contact@hospitalia.fr

Abonnement :
abonnement@hospitalia.fr

Siège social :
23/25 rue Jean-Jacques Rousseau 
75001 Paris