Connectez-vous S'inscrire
Le magazine de l'innovation hospitalière
Actu

Changement de stratégie au sein des MedTech : la recherche de bénéfices devient prioritaire


Rédigé par Rédaction le Mercredi 3 Juillet 2024 à 12:26 | Lu 310 fois


Avec la baisse de la rentabilité, les MedTech modifient leurs priorités stratégiques. Alors que 57 % des entreprises privilégiaient la croissance du chiffre d'affaires au cours des trois à cinq dernières années, ce chiffre a récemment presque été divisé par deux, passant à 31 %. En revanche, 65 % des MedTech prévoient désormais de recentrer leur stratégie sur l'optimisation de la rentabilité dans les années à venir. Fondamentalement, les MedTech cherchent à revenir à leur activité principale en rationalisant leur portefeuille de produits et en se concentrant sur leurs marchés clés. Les entreprises ne privilégient pas nécessairement les leviers offrant le meilleur retour potentiel sur leur chiffre d’affaires et prennent en compte d'autres facteurs : les ventes, les achats et la supply chain sont les principaux axes d'amélioration de la performance, même si des domaines tels que la R&D et le service après-vente présentent un potentiel de marge plus élevé. Il s’agit des principaux enseignements de l'étude "Future of MedTech 2024", à travers laquelle les experts de Roland Berger ont interrogé 600 dirigeants de l’industrie.



Julien Gautier, Partner, Roland Berger, souligne : « Jusqu'à présent, les acteurs de la MedTech se concentraient principalement sur des stratégies de croissance, comme le lancement de nouveaux produits et/ou l'entrée sur de nouveaux marchés, où des marges historiquement élevées pouvaient être réalisées par rapport à l'ensemble de l'industrie. Mais la rentabilité a fortement diminué ces dernières années, comme le soulignait notre précédente étude « Future of Medtech 2023 ». L'environnement macroéconomique difficile auquel les entreprises sont confrontées, le développement de l’inflation, la hausse des taux d'intérêt et les nombreuses incertitudes géopolitiques sont les principales raisons de cette chute. Notre nouvelle étude montre que les entreprises réagissent en changeant de stratégie et en se concentrant de plus en plus sur l'augmentation de la rentabilité. »

Ce changement de priorités stratégiques est particulièrement marqué chez les entreprises affichant des marges bénéficiaires inférieures à 15 % : alors que 48 % de ces organisations privilégiaient encore la croissance de leur chiffre d'affaires au cours des trois à cinq dernières années, seulement 20 % envisagent de poursuivre cette stratégie. Aujourd’hui, 72 % prévoient de recentrer leur plan sur la maximisation de la rentabilité (contre 44 % précédemment). 42 % des entreprises dont les margent dépassent 15 % continuent de privilégier l’augmentation de leur chiffre d'affaires (contre 65 % auparavant), mais 58 % d’entre elles (contre 35 % précédemment) se focalisent désormais sur la rentabilité.

Les leviers priorisés ne sont pas nécessairement ceux qui offrent le potentiel d'optimisation le plus intéressant

Les entreprises interrogées comptent principalement augmenter leurs profits en se concentrant sur leur cœur de métier. « La stratégie privilégiée consiste à rationaliser le portefeuille de produits et à se concentrer sur les marchés clés, explique Julien Gautier. Pour les MedTech, cela représente également une bonne approche afin de gérer la complexité croissante due aux exigences réglementaires telles que les normes ESG ou le nouveau Règlement sur les dispositifs médicaux de l'UE, en plus des défis liés à la supply chain. » Pour accroître la rentabilité sur leurs marchés principaux, les entreprises misent avant tout sur la technologie et la digitalisation, comme l'intelligence artificielle et le machine learning pour la gestion de la supply chain, ou l'automatisation des processus robotisés dans la production.

Cependant, l'enquête révèle un déséquilibre manifeste entre les leviers que les entreprises choisissent de prioriser pour améliorer leur performance et leur contribution potentielle à la maximisation des profits. Les répondants ont cité l’optimisation des ventes, des achats et de la supply chain comme les moyens les plus impactants capables d’augmenter la rentabilité. Si l'importance accordée aux ventes correspond bien à son potentiel d'amélioration de la marge (5 points), les achats et la supply chain disposent des potentiels les plus faibles de tous les domaines étudiés, avec respectivement 2,9 et 2,7 points. La R&D, avec 6,3 points, et le service après-vente, avec 5,7 points, sont de véritables leviers d'augmentation de la rentabilité, mais sont positionnés aux cinquième et septième (dernier) rang de la liste priorités des MedTech.

« Des facteurs tels que les risques et la probabilité de réaliser ces améliorations jouent un rôle dans ce déséquilibre entre la priorisation et le potentiel des différents leviers de la chaîne de valeur », souligne Julien Gautier.

> Télécharger l’étude dans son intégralité
 






Nouveau commentaire :
Facebook Twitter







CONTACT

HOSPITALIA

Immeuble Newquay B / B35
13 rue Ampère
35800 Dinard 
Tél : 02 99 16 04 79
Email : contact@hospitalia.fr

Abonnement :
abonnement@hospitalia.fr