Connectez-vous S'inscrire
Actu

Vaccination obligatoire au 15 septembre pour les soignants et les accompagnants


Rédigé par Rédaction le Mardi 13 Juillet 2021 à 12:47 | Lu 1303 fois


Dans son allocution du lundi 12 juillet, Emmanuel Macron a annoncé la vaccination obligatoire des professionnels du secteur sanitaire, des EHPAD, des services à domicile et des bénévoles accompagnant les personnes âgées. Ils ont jusqu’au 15 septembre pour se faire vacciner.



© Capture d'écran
© Capture d'écran
« La vaccination sera rendue obligatoire d’ici le 15 septembre pour tous les soignants et les personnels d’hôpitaux, cliniques, maisons de retraite, établissements pour personnes handicapées et pour ceux travaillant au contact des personnes âgées ou fragiles, y compris à domicile ». L’annonce d’Emmanuel Macron, lors de son allocution télévisée du 12 juillet, est claire et répond à « une reprise forte de l’épidémie qui touche tous les territoires ».
 
Au 15 septembre, pour les personnels et bénévoles de ces établissements non-vaccinés, « des contrôles seront opérés, et des sanctions seront prises » a ajouté le Président de la République. « À partir du 15 septembre, si vous êtes soignant et que vous n'êtes pas vacciné, vous ne pourrez plus travailler et vous ne serez plus payé », a précisé Olivier Véran, ministre des Solidarités et de la Santé sur LCI.

Le rappel vaccinal à partir de l’automne

Évidemment au cœur des préoccupations du secteur sanitaire et médico-social, cette annonce n’a pourtant pas été la seule de l’allocution du chef de l’État. Il a ainsi annoncé, hier soir, la possibilité, dès le mois de septembre, pour les personnes âgées et immunodéprimées de prendre les rendez-vous pour les rappels de vaccination, soit, comme certains l’appelle, « la 3ème dose ».

Extension du pass sanitaire

Pour tous les citoyens, un renforcement des contrôles aux frontières et l’extension du pass sanitaire ont également été annoncés. À partir du 21 juillet, il sera ainsi « étendu aux lieux de loisirs et de culture ». Les plus de 12 ans devront donc certifier d’un schéma vaccinal complet, d’un test négatif récent ou d’une immunité effective pour se rendre dans les lieux de loisir et de culture rassemblant plus de 50 personnes. Début août, le pass sanitaire sera encore étendu aux cafés, restaurants, centres commerciaux, hôpitaux, maisons de retraite, établissements médico-sociaux, et les « longs trajets » en avions, trains, cars, ce pour « les clients, les usagers et les salariés ».
                                                                                                       
Afin d'encourager un peu plus la vaccination, les tests PCR deviendront payants, « sauf prescription médicale », « dès l’automne ». Une session extraordinaire du Parlement sera, quant à elle, convoquée à partir du 21 juillet, en vue de l'examen d'un projet de loi qui déclinera ces décisions.







1.Posté par Grancher le 13/07/2021 17:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La décision prise est inacceptable, au 1er confinement les applaudissement étaient au RDV à toutes les fenêtres pour encourager les soignants et tous corps médical confondu, ils se sont même oubliés pour être présent sans relâches auprès des malades et aujourd'hui on leur impose la vaccination, je considère cette idée comme de la maltraitance, une violation à la vie privée de chacun, il faut retenir que chacun est acteur de sa santé.
Ne faite pas croire au grand Public que les soignants sont contagieux, c'est faux, dans ce cas pourquoi ne pas avoir pris cette décision au 1er confinement?
Il faut que les labos épuisent leur vaccin, à ce jour personne ne connais la vérité sur du bénéfice/risque.
Le vaccin de la grippe est universelle, pas besoin de remplir un formulaire, pourquoi autant de labos qui se dispute le pactole, c'est raiment pas sérieux.

2.Posté par victoirine le 14/07/2021 11:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je pense que la sanction n'est pas destinée à être appliqué réellement ! seulement utilisation petit à petit de toutes les techniques du " Nudge Management " pour inciter et modifier les comportements sans utiliser la contrainte absolue de l'obligation vaccinale pour tous : https://www.officiel-prevention.com/dossier/formation/formation-continue-a-la-securite/le-nudge-management-en-hygiene-et-securite-et-environnement

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter







CONTACT

HOSPITALIA

Immeuble Newquay B / B35
13 rue Ampère
35800 Dinard 
Tél : 02 99 16 04 79
Email : contact@hospitalia.fr

Abonnement :
abonnement@hospitalia.fr

Siège social :
23/25 rue Jean-Jacques Rousseau 
75001 Paris