Connectez-vous S'inscrire
SIS

Une nouvelle ambition pour l’ANS


Rédigé par Rédaction le Mardi 20 Juillet 2021 à 16:20 | Lu 934 fois


Pour « accélérer la transformation du numérique en santé », l’Agence du Numérique en Santé se transforme et s’oriente autour de quatre rôles : régulateur, opérateur, promoteur et valorisateur.



Accompagnateur de la transformation numérique du système de santé mandatée par la Délégation ministérielle au Numérique en Santé (DNS) pour mettre en œuvre les orientations dédiées au secteur de la santé et du médico-social, l’Agence du Numérique en Santé (ANS) s’oriente aujourd’hui autour de quatre rôles : de régulateur, « pour la performance numérique grâce à des règles communes de régulation et d’échanges » ; d’opérateur dans la conception de « grands e-programmes nationaux pour un service public de santé efficace et solidaire » ; de promoteur et de « valorisateur » en « stimulant, accompagnant et évaluant pour porter toutes les initiatives de e-santé ».
 
Afin de remplir ces objectifs, l’Agence annonce avoir élargi ses missions avec notamment une nouvelle organisation « plus lisible et moins segmentée ». « Cette nouvelle organisation répond à quatre enjeux forts », indique l’ANS dans un communiqué : « la transversalité : l’ANS harmonise sa politique globale et mutualise les compétences pour gagner en efficacité et en qualité dans ses projets », la « spécialisation et l’homogénéisation : les missions de l’ANS sont réparties de manière homogène, chaque équipe est spécialisée », « l’orientation client : l’ANS est à l’écoute de ses clients pour dynamiser et accompagner les projets de santé numérique », la « légitimité : l’ANS s’implique toujours plus dans l’écosystème industriel, elle parfait sa connaissance des activités et des projets locaux ».
 

Une gouvernance claire et transversale

« Cette gouvernance répond aux nouvelles missions de l’ANS en intégrant notamment au sein de notre conseil d’administration les GRADeS et les ARS », précise l’ANS dont les membres sont aujourd’hui répartis en trois collèges : les membres fondateurs (l’Etat représenté par le service chargé du numérique en santé, la Cnam, la CNSA), les ARS et les GRADeS. « L'assemblée générale de l’Agence du Numérique en Santé est garante de la politique générale de l’Agence », ajoute l’ANS tout en précisant que « le conseil d’administration est composé des représentants des membres du collège des fondateurs, d’un représentant pour le collège des ARS et d’un représentant pour le collège des GRADeS désignés par ceux-ci, et du président du groupement, le Docteur Jacques Lucas, qui en assure la présidence ».
 

Un comité de direction renouvelé

Sous l’impulsion de sa directrice, Annie Prevot, l’organisation de l’Agence du Numérique en Santé a également été totalement renouvelée. Elle est actuellement est constituée de : la Direction Expertise, Innovation et International ; la Direction des Opérations de services numériques ; la Direction Pilotage et Efficience ; la Direction Territoires et Expérience clients ; la Direction de la communication.
 
Leurs tâches et missions sont réparties comme suit :
 
  • La Direction Expertise, Innovation et International anime un domaine d’expertise large autour de l’interopérabilité, de la sécurité et des échanges. Elle participe à la mise en place d’une démarche globale auprès des industriels de l’écosystème avec des offres autour de la co- construction, l’accompagnement, le référencement, et même les audits. Son directeur, Marc Loutrel, a construit sa carrière à l’international dans le domaine de la cyberdéfense et de la cybersécurité et piloté des équipes expérimentées réparties sur plusieurs continents. Il porte aujourd’hui ses ambitions au sein de l’Agence du Numérique en Santé. 

 
  • La Direction des Opérations de services numériques assure l’ensemble du cycle de vie des projets, la mutualisation avec les partenaires institutionnels et territoriaux et l’aide au déploiement opérationnel des projets sur le terrain. Laurent Joubert, son directeur, a pu mettre à profit ses compétences dans les domaines privés comme publics, d’abord comme directeur des opérations au sein d’une entreprise spécialisée en logiciels libres, puis à la Direction Interministérielle du Numérique en charge du département Conseil et Maîtrise des risques. Il apporte désormais son expérience au sein de l’ANS pour piloter les équipes de direction opérations et optimiser la réalisation et le maintien en conditions opérationnelles des programmes IT. 

 
  • La Direction Territoires et Expérience clients œuvre au déploiement des services et l’accompagnement des territoires et de l’écosystème afin d’améliorer les usages et de redéfinir les services avec une approche client plus poussée. Les domaines de l’IT et de l’accompagnement ont façonné le parcours professionnel de Claire Lenain, sa directrice. Elle a commencé sa carrière professionnelle dans le secteur des systèmes d’information pour le privé. Et c’est en rejoignant le GIP-CPS et tant que co-pilote du programme d’accompagnement des établissements au renforcement de la sécurité via la CPS, qu’elle s’est aguerrie dans le domaine de la santé.
 
  • La Direction Pilotage et Efficience pilote les projets de l’ANS et les dispositifs de contrôle interne et d’amélioration continue. Après de nombreuses années dans le conseil en systèmes d’information au sein de cabinet, Jean-François Baumann, son directeur, s’oriente dans les domaines des assurances- mutualistes pour piloter les projets stratégiques et accélérer la transformation.
 
  • Le Secrétariat général réunit l’ensemble des fonctions support pour une meilleure gestion et cohérence en particulier d’une gestion financière et des ressources humaines harmonisée. Le secrétariat général est dirigé par Albert Allo. Pluridisciplinaire, le secrétaire général a débuté sa carrière en tant que chef d’orchestre des budgets à Bercy puis conseiller financier et enfin en charge de la lutte contre la fraude fiscale. Il a notamment mis ses compétences au service de la mission permanente de la France à l’ONU durant deux ans. 

 
  • La Direction de la communication assure la promotion et informe, en interne comme en externe, sur les missions et les programmes de l’ANS. Elle porte le nouveau projet de l’Agence. Et plus largement, elle contribue à la compréhension et la valorisation des enjeux de la e-santé en France. Fort d’une expérience tout-terrain et de nombreuses années d’expériences dans le secteur privé comme public, David Petauton, aguerri aux enjeux des grands projets publics, prend la tête de la direction de la communication à l’Agence du Numérique en mai 2021. 

 
 






Nouveau commentaire :
Facebook Twitter







CONTACT

HOSPITALIA

Immeuble Newquay B / B35
13 rue Ampère
35800 Dinard 
Tél : 02 99 16 04 79
Email : contact@hospitalia.fr

Abonnement :
abonnement@hospitalia.fr

Siège social :
23/25 rue Jean-Jacques Rousseau 
75001 Paris