Connectez-vous S'inscrire

Le magazine de l'innovation hospitalière
SIS

Ségur du numérique : un parcours patient avec le numérique, ça marche !


Rédigé par Rédaction le Jeudi 15 Février 2024 à 08:05 | Lu 731 fois


Afin de concrétiser les apports du Ségur du numérique, deux parcours patients en vie réelle ont été réalisés les 5 et 6 février sur le territoire de Valenciennes. Ces 2 parcours ont mobilisé deux établissements sanitaires, un laboratoire d’analyse médicale, une pharmacie et un cabinet de ville. La production et le partage sécurisé de données de santé dans Mon espace santé et avec la Messagerie Sécurisée de Santé (MSSanté) ont pu être suivis et valorisés au cours de la prise en charge.



Les 5 et 6 février, l’Agence du Numérique en Santé (ANS), la Délégation au Numérique en Santé (DNS) et la Communauté Professionnelle Territoriale de Santé (CPTS) Grand Valenciennes associées à l’Agence Régionale de Santé (ARS), au Groupement Régional d'Appui au Développement de l'e-Santé (GRADeS) des Hauts-de-France - Inéa, la Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CPAM) et l’Union Régionale des Professionnels de Santé (URPS) ont initié deux parcours patient en partenariat avec les Centres Hospitaliers de Valenciennes et Denain. Cette initiative, première nationale en condition réelle de pratique professionnelle, a consisté à partir d’un parcours de soin classique avec un patient volontaire à suivre les différentes étapes de prise en charge auprès des différents professionnels de santé et des établissements sanitaires qui le prennent en charge. L'objectif a été de mettre en évidence les usages concrets du numérique en santé impulsés par le Ségur numérique. Retours sur ces deux parcours.

Parcours numérique 1 : suspicion d’entorse de cheville

Le patient passe aux urgences du Centre Hospitalier (CH) de Valenciennes pour une suspicion d’entorse. Un acte d’imagerie est réalisé.
  • L’Identité Nationale de Santé (INS) a été qualifiée.
  • Une fois produit, le compte rendu d’imagerie a été envoyé dans Mon espace santé du patient. Il a également été transmis au médecin traitant par MSSanté, le Dr Jacques Franzoni, co-président de la CPTS Grand Valenciennes.
​Dr Laurent Nicolas, Chef du Pôle Imagerie du CH de Valenciennes : “Nous nous fixons comme objectif d’être 100% numérique mais cela nécessite que ce soit fonctionnel, stable, fiable et sécurisé. Nous avons cette cible et pour y arriver nous avons besoin encore de travailler ce circuit de dématérialisation afin qu’il soit robuste.”

Parcours numérique 2 : appendicectomie

Le patient souffre de douleurs abdominales, il consulte son médecin traitant, le Dr Jacques Franzoni, qui lui a prescrit un antalgique et une analyse de sang afin d’en identifier la nature. L’analyse est faite au laboratoire Biopath avec la biologiste Elyse Verin. A la réception des résultats, le médecin traitant oriente le patient vers un établissement de santé pour une suspicion d’appendicite. Une fois au CH de Denain le patient y alors est opéré par le Dr Giovanni Vuilleminot. A sa sortie, il passe à la pharmacie Centrale de Raismes de Claire Hellin pour s’y faire délivrer les médicaments prescrits par son médecin et le chirurgien. Pour terminer le parcours, le patient se rend chez le médecin pour visite de contrôle.
  • L’INS a été qualifiée à chacune des étapes de la prise en charge.
  • Le volet de synthèse médicale (VSM), l’ordonnance numérique, la prescription de biologie, le compte rendu d’analyse biologique, le compte-rendu opératoire, la lettre de liaison de sortie ont été produits et envoyés à Mon espace santé du patient. Le tout a été transmis au médecin traitant par MSSanté.
Dr Jacques Franzoni, médecin généraliste : « Notre profession a subi depuis un an beaucoup d’évolutions liées au Ségur numérique, il est évident que le logiciel est central pour nous faciliter certains usages du numérique en santé ».

Cécile Bernard, cheffe de projet SI au CH de Denain) : « Les dispositifs SONS et SUN-ES ont donné l'impulsion nécessaire à la dynamique Ségur en établissement. Il faut désormais pérenniser les usages avec la consultation et l’envoi systématique au Dossier Médical Partagé de Mon Espace Santé des documents liés à l’hospitalisation. » 

Margaux Taccoen, GRADeS - Inéa : « Le parcours patient permet de dépasser la vision par indicateurs pour aborder les aspects opérationnels du déploiement du numérique. C’est la preuve par l’usage pour en démontrer la valeur ajoutée et soutenir la volonté de s’y engager tout en mesurant le reste à faire. »
 

En janvier 2024, 20 millions de documents ont été versés dans Mon espace santé par des professionnels de santé et autant de messages sont échangés par mois via la MSSanté

Au cours de ces deux parcours patients, les évolutions portées par le Ségur du numérique en santé que sont l’INS, l’interopérabilité des données de santé, l’authentification du professionnel de santé, la sécurité des systèmes d’information, l’alimentation de Mon espace santé et les échanges via MSSanté ont pu être observés dans les différents logiciels métiers des professionnels de santé. Le parcours a permis de suivre la donnée utile à la prise en charge du patient, et ce à tout moment de son parcours.

Une restitution de ces deux parcours a été organisée au CH de Valenciennes en présence du Directeur Général, Nicolas Salvi, avec l’ensemble des professionnels de santé mobilisés, des représentants de patients et du conseil régional. Afin d’accompagner le déploiement de ces nouveaux usages, l’articulation en parcours complet et cohérent vise à démontrer l’utilité et le sens pour les professionnels de santé. Au final, les professionnels de santé reconnaissent que la maitrise de ces usages numériques sécurise et améliore la prise en charge du patient tout en leur faisant gagner du temps.

Une démarche similaire aura lieu le 29 février prochain en Occitanie. Pour s'inscrire, c'est ici.






Nouveau commentaire :
Facebook Twitter






CONTACT

HOSPITALIA

Immeuble Newquay B / B35
13 rue Ampère
35800 Dinard 
Tél : 02 99 16 04 79
Email : contact@hospitalia.fr

Abonnement :
abonnement@hospitalia.fr