Connectez-vous S'inscrire
Le magazine de l'innovation hospitalière
Actu

Santé, la révolution verte amorcée : une nouvelle publication Les Échos Études


Rédigé par Rédaction le Lundi 4 Décembre 2023 à 15:35 | Lu 1121 fois


L’heure est à l’accélération des mesures pour réduire l’empreinte environnementale du secteur de la santé. A partir d’entretiens menés auprès des acteurs de la santé et d’une analyse du pilier environnemental de la stratégie RSE d’entreprises inspirantes, la dernière publication des Echos Etudes «Les enjeux du développement durable dans la santé» dresse l’état des lieux des politiques publiques en faveur de la transition écologique, passe au crible les enjeux et perspectives pour l’ensemble des parties prenantes - industriels, pharmacies d’officine et établissements hospitaliers - , et présente une évaluation de leur niveau de maturité à ce sujet.



Se donner les moyens d’agir : un arsenal législatif qui s’enrichit

Depuis 20 ans, la France n’a cessé de ren- forcer son arsenal législatif en matière de protection de l’environnement. Lois Gre- nelle, Plan climat, loi PACTE, loi AGEC... : du « facteur 4 à horizon 2050 » adopté en 2003, à la loi climat résilience de 2021, les rangs ont bougé. Si en France, de plus en plus d’acteurs se réfèrent aux 17 Objectifs de Développement Durable de l’ONU et élaborent leur stratégie en fonction de l’Agenda 2030, comme au niveau international, de nombreux défis restent à relever.

Avec des émissions du secteur estimées entre 6,6 % et 10 % de l’empreinte carbone nationale - dont plus de 50% pour la chaine d’approvisionnement en médicaments et dispositifs médicaux - la baisse escomptée est loin d’être gagnée. Les recommandations du Shift 2023 l’illustrent bien : les 8 0% de réduction visées requièrent un couplage avec des actions de prévention et de promotion de la santé.

Soigner durablement : une volonté commune, un engagement hétérogène

En 2022, le Leem mettait en avant les difficultés d’intégration de la RSE dans le pilotage opérationnel, ainsi qu’un manque d’encouragement des dirigeants à prendre le sujet à bras le corps. Depuis, l’organisation s’est engagée sur « une trajectoire de décarbonation et de sortie des emballages en plastique à usage unique », et les annonces de plans de décarbonation des industriels pharmaceutiques pleuvent. Du côté des fabricants de dispositifs médicaux, même si la plupart n’en sont qu’aux prémices d’après le récent baromètre du Snitem, la dynamique est enclenchée.

Quant aux CHU, malgré la généralisation de politiques d’achats éco-responsables, leur niveau d’engagement est encore hétérogène. La Fédération Française Hospitalière est néanmoins sur le pont avec la publication très récente de 50 propositions pour améliorer l’efficience du fonctionnement du secteur. Enfin, les officines accusent un certain retard en la matière. Si les écogestes constituent une première pierre à l’édifice, la mise en œuvre de mesures liées à la logistique s’avère plus complexe.

Reverdir la santé : une opportunité de se différencier

De la première pharmacie d’officine labellisée « Engagé RSE » par l’AFNOR, en passant par la société de biotechnologies Abolis qui épaule les industriels dans leur transition écologique, jusqu’à la primauté de Philips Healthcare en matière de décarbonation, de nombreux acteurs agissent pour reverdir la santé. La première innove avec sa charte d’achats responsables et son armoire anti-gaspi. La seconde prône une relocalisation de la production et l’utilisation de matières premières renouvelables. Quant à la troisième, elle peut se targuer d’être la première entreprise du secteur dont le plan de décarbonation est conforme aux accords de Paris sur l’ensemble de sa chaîne de valeur. Autant de sources d’inspiration pour leurs paires, qui sont partagées dans cette étude.

Source : Les Échos Études






Nouveau commentaire :
Facebook Twitter







CONTACT

HOSPITALIA

Immeuble Newquay B / B35
13 rue Ampère
35800 Dinard 
Tél : 02 99 16 04 79
Email : contact@hospitalia.fr

Abonnement :
abonnement@hospitalia.fr