Connectez-vous S'inscrire


Actu

Plan de relance : plusieurs mesures en faveur de la santé et du numérique


Rédigé par Rédaction le Vendredi 18 Septembre 2020 à 10:06 | Lu 741 fois


Présenté le 3 septembre dernier par le gouvernement, le plan de relance de l’économie française se précise un peu plus chaque jour. Intitulé « France Relance », il intègre plusieurs accords issus du Ségur de la Santé, ainsi que la création d’un quatrième programme d’investissements d’avenir (PIA4) qui fait la part belle au développement des outils numériques.



©DR
©DR
« Construire la France de 2030 ». Telle est la volonté affichée par le Président de la République, Emmanuel Macron, pour la création du plan de relance de l’économie 2020-2022. Baptisé « France Relance » et présenté le 3 septembre dernier en conseil des ministres, il est doté d’une enveloppe de 100 milliards d’euros, dont six directement fléchés sur le secteur de la santé. Issue des négociations du Ségur de la Santé, cette somme se divise en trois : 2,1 milliard d’euros sur cinq ans pour la transformation, la rénovation, l’équipement et le rattrapage numérique dans les établissements médico-sociaux ; 2,5 milliards d’euros sur cinq ans pour l’investissements en santé dans les territoires ; et 1,4 milliards d’euros sur trois ans pour le « rattrapage du retard dans l’interopérabilité et la modernisation des outils numériques en santé ».
Rénovation de 65 000 places d’EHPAD à l’horizon 2025, création de 30 000 nouvelles places d’ici 2030, achats d’équipements, investissement dans le numérique dans les établissements de santé… Les différentes applications de ces mesures semblent se préciser et devraient bénéficier à tous, aussi bien dans le secteur sanitaire que dans le médico-social.

PIA4, le quatrième programme d’investissements d’avenir

La e-santé et la recherche figurent aussi en bonne position puisqu’elles bénéficieront, en plus de l’enveloppe allouée pour la santé, du plan de relance sur le numérique, dans le cadre duquel le quatrième programme d’investissements d’avenir (PIA4) « mobilisera 11 milliards d’euros ». En effet, si un pourcentage de cette enveloppe sera consacré au financement de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation mais aussi à la valorisation de la recherche, le PIA4 ambitionne aussi de favoriser le développement les outils numériques et notamment de la e-santé. Ainsi, sur les années 2021 à 2023, le programme prévoit de mobiliser 2,6 milliards d’euros de nouveaux financements sur des « stratégies d’investissement prioritaires pour l’indépendance économique », le gouvernement évoquant ici l’intelligence artificielle, la cyber-sécurité, les technologies quantiques, la santé digitale, la bioproduction de thérapies innovantes ou encore la lutte contre les maladies infectieuses et émergentes. « Les premières stratégies seront mises en œuvre dès la fin 2020. L’engagement des crédits s’effectuera au fur et à mesure des stratégies qui seront élaborées jusqu’à fin 2021 », précise le texte. 






Nouveau commentaire :
Facebook Twitter







CONTACT

HOSPITALIA

39 rue de la Malouine
35800 Dinard 
Tél : 02 99 16 04 79
Email : contact@hospitalia.fr

Abonnement :
abonnement@hospitalia.fr

Siège social :
23/25 rue Jean-Jacques Rousseau 
75001 Paris