Connectez-vous S'inscrire
Hygiène

Oxy’Pharm : un concept complet à l’efficacité scientifiquement prouvée


Rédigé par Rédaction le Mercredi 7 Juillet 2021 à 15:41 | Lu 212 fois


Au-delà de la maîtrise des gestes barrière, la prévention des risques infectieux ne doit pas faire l’impasse sur le rôle joué par l’environnement, en particulier les surfaces qui peuvent contribuer aux contaminations croisées. Mais si la mise en œuvre d’une détergence et d’une désinfection efficaces est aujourd’hui plus que jamais nécessaire, elle doit également pouvoir rimer avec éco-responsabilité. Oxy’Pharm propose justement ici une combinaison à la fois biodégradable et conforme aux normes en vigueur.



« Oxy’Pharm a mis en place un concept d’hygiène complet grâce à la gamme de produits Sanivap et Nocotech. Ceux-ci sont 100% biodégradables et donc parfaitement adaptés aux établissements de santé : les traitements sont sans danger pour le personnel soignant et les patients, et n’ont aucun impact sur le matériel électronique », explique Romain Rouleau, directeur général d’Oxy’Pharm. Surtout, l’efficacité bactéricide, levuricide, fongicide et sporicide de ces solutions parfaitement complémentaires est prouvée scientifiquement. Les bio-nettoyeurs vapeur Sanivap, qui permettent d’éliminer le biofilm et les souillures complexes grâce à de la vapeur d’eau (H20) haute température, sont ainsi conformes à la norme NF 72-110, tandis que le Nocotech, un système automatisé de bio-désinfection par diffusion sèche de peroxyde d’hydrogène (H2O2), répond à la norme européenne EN 17272. Exclusivement dédiée à la désinfection des surfaces par voie aérienne (DSVA), celle-ci a remplacé et précisé les attendus de la norme française NF T72-281, qui ne concerne désormais plus que les systèmes manuels de désinfection par les airs. « L’efficacité du peroxyde d’hydrogène (H202) est aujourd’hui démontrée sur l’ensemble des micro-organismes pathogènes, y compris le SARS-CoV-2. Sa diffusion par technologie DSVA lui permet d’atteindre chaque cm2 des surfaces à traiter pour garantir une bio-désinfection irréprochable », précise-t-il.

Une grande synergie pour des applications polyvalentes

Cette efficacité avérée favorise la mise en place de protocoles ne laissant aucune place aux aléas, afin de toujours mieux maîtriser les risques infectieux liés à l’environnement. Pour accompagner leur mise en œuvre dans les zones les plus critiques, Oxy’Pharm a récemment élaboré un guide pratique dédié au bio-nettoyage des salles blanches, en particulier en ce qui concerne les deux étapes fondamentales que sont la mise à gris et la mise à blanc des surfaces. La première, qui désigne le nettoyage préliminaire et la décontamination particulaire des surfaces, impose un traitement par détergence. « Le Sanivap est ici tout indiqué, d’autant que l’utilisation de la vapeur d’eau permet d’éviter la phase de rinçage, comme avec un détergent chimique », note Romain Rouleau. La seconde, elle, marque l’opération de décontamination et de désinfection terminales. Elle concerne toutes les surfaces, y compris les plus difficilement accessibles, pour atteindre le niveau de propreté microbiologique qui permettra, par la suite, de répondre aux normes de qualification de la salle blanche. « Oxy’Pharm a une fois de plus la réponse grâce au Nocotech : le peroxyde d’hydrogène se diffuse partout et ne laisse aucun résidu après traitement », poursuit-il. La synergie de ces deux procédés autorise donc des applications polyvalentes pour renforcer la lutter contre les infections et les contaminations. Efficace, rapide, facile d’utilisation, économique, respectueuse de l’environnement… cette combinaison unique du bio-nettoyage vapeur et de la bio-désinfection ne manque assurément pas de qualificatifs.

Plus d'informations sur le site d'Oxy'Pharm.

Article publié dans le numéro de mai d'Hospitalia à consulter ici






Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Voir également :
< >

Lundi 19 Juillet 2021 - 16:06 À la découverte du programme Clean Hospitals







CONTACT

HOSPITALIA

Immeuble Newquay B / B35
13 rue Ampère
35800 Dinard 
Tél : 02 99 16 04 79
Email : contact@hospitalia.fr

Abonnement :
abonnement@hospitalia.fr

Siège social :
23/25 rue Jean-Jacques Rousseau 
75001 Paris