Connectez-vous S'inscrire



Actu

OBSERVATOIRE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE EN SANTÉ : LE RAPPORT 2018

Rédigé par Rédaction le Mardi 26 Février 2019 à 13:35 | Lu 499 fois


Le Comité pour le développement durable en santé (C2DS) publie son Observatoire (2018, données 2017).



Ces données sont issues de l’IDD Santé Durable®, un outil d’autodiagnostic qui permet aux établissements sanitaires et médico-sociaux d’évaluer précisément leurs résultats dans les champs du développement durable. 
 
Créé en 2006, l’IDD comporte désormais 74 questions, dont 35 appelant des données chiffrées. Cet outil est hébergé sur la plateforme Primum Office® de Primum Non Nocere®, agence experte en stratégie RSE/RSO et filiale du C2DS.
 
Chaque établissement répondant dispose d’un rapport individualisé comparant ses propres résultats avec ceux des autres établissements de la même catégorie. Il peut ainsi se benchmarker, puis bâtir sa feuille de route. 
 
En 2018, 210 questionnaires ont été traités. La publication annuelle de l’Observatoire permet de cartographier l’évolution de la maturité des établissements sanitaires et médico-sociaux en termes de développement durable.
 
Principaux enseignements
 
Il ressort de l’Observatoire 2018 que 94 % des établissements sanitaires et 85 % des établissements médico-sociaux disposent d’une stratégie en matière de développement durable / responsabilité sociétale. Cette stratégie est formalisée pour respectivement 67 % et 45 % d’entre eux.
 
Concernant leurs projets, 36 % des établissements sanitaires et 43 % des établissements du secteur médico-social prennent en compte tous les enjeux du développement durable (écologique, économique ou social). Pour 19 % des établissements sanitaires (10 % des établissements médico-sociaux), le développement durable est intégré dans les projets majeurs de l’établissement de manière formalisée.
 
Achats responsables : 56 % des acteurs en place dans les établissements sanitaires (57 % pour ceux des établissements médico-sociaux) sont formés aux achats responsables. 
 
Déchets : 36 % des établissements sanitaires et 44 % des établissements médico-sociaux sont engagés dans une démarche de valorisation des déchets, de formation et de sensibilisation du personnel. En moyenne, les établissements sanitaires ont mis en place 11 filières de tri des déchets (6 pour les établissements du secteur médico-social). 
 
Hygiène hospitalière responsable : 76 % des établissements sanitaires et 61 % des établissements médico-sociaux ont répertorié les produits d’entretien utilisés et adapté leur nature (détergeant ou désinfectant) en fonction des zones à risques. Des procédés alternatifs sans produits chimiques (microfibre et eau, nettoyage vapeur, etc.) sont utilisés ponctuellement ou de façon généralisée dans 100 % des établissements de dialyse, 80 % des établissements MCO, 50 % des établissements de psychiatrie, 74 % des Ehpad / Ehpa._
 
Qualité de l’air intérieur : 40 % des établissements sanitaires et 66 % des établissements médico-sociaux ont soumis leurs locaux à une analyse de la qualité de l’air intérieur (recherche de composés organiques volatils).
 
Eau : 97 % des établissements sanitaires et 85 % des établissements médico-sociaux suivent leurs consommations d’eau.
 
Énergies : 10 % des établissements sanitaires et 33 % des établissements médico-sociaux produisent de l’énergie renouvelable (énergie solaire thermique ou photovoltaïque, géothermie et biomasse).
 
Qualité de vie au travail : sur les trois dernières années, 83 % des établissements sanitaires et 76 % des établissements médico-sociaux ont réalisé une enquête de type « bien-être au travail ». 
 
 Alimentation : les sous-traitants de 86 % des établissements du secteur sanitaire intègrent le développement durable dans leur prestation (78 % pour le secteur médico-social). 51 % des établissements médico-sociaux privilégient les produits biologiques (6 % des établissements sanitaires). 43 % des établissements sanitaires et 4 % des établissements médico-sociaux intègrent des aliments locaux. 41 % des établissements sanitaires et 27 % des établissements médico-sociaux ont mis en place une filière de valorisation des bios déchets.
 
Transport : 20 % des établissements sanitaires et 16 % des établissements médico-sociaux connaissent les émissions en CO2 de leur flotte interne. Ils sont respectivement 14 % et 21 % à connaître les émissions des trajets domicile-travail du personnel. 
 
Rapport à consulter sur https://www.c2ds.eu
OBSERVATOIRE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE EN SANTÉ : LE RAPPORT 2018









CONTACT

HOSPITALIA

39 rue de la Malouine
35800 Dinard 
Tél : 02 99 16 04 79
Email : contact@hospitalia.fr

Abonnement :
abonnement@hospitalia.fr

Siège social :
23/25 rue Jean-Jacques Rousseau 
75001 Paris