Connectez-vous S'inscrire

Le magazine de l'innovation hospitalière
SIS

Migration vers Windows 11 : « Il faut agir dès maintenant ! »


Rédigé par Rédaction le Mardi 19 Mars 2024 à 12:14 | Lu 609 fois


Comme l’a annoncé Microsoft en décembre dernier, le support de Windows 10 se terminera en octobre 2025, ce qui mettra également fin aux mises à jour de sécurité. Il est donc impératif de migrer vers un système d’exploitation plus récent avant cette échéance, afin de continuer à garantir la sécurité des infrastructures informatiques. Un chantier d’envergure qu’il faut « préparer dès à présent », nous explique Nicolas Danoy, responsable du programme Microsoft chez SCC France.



Nicolas Danoy, responsable du programme Microsoft chez SCC France. ©DR
Nicolas Danoy, responsable du programme Microsoft chez SCC France. ©DR
Disponible depuis octobre 2021, Windows 11 s’implante progressivement dans le paysage informatique. Lorsque l’on est sous Windows 10, quel est l’intérêt de migrer vers cette version plus récente ?
 
Nicolas Danoy : Le support de Windows 10 s'arrêtera le 14 octobre 2025. À partir de cette date, les solutions, les contrôleurs de domaines (DC) et le système d’exploitation ne seront plus supportés par Microsoft. Un tel événement est loin d’être anodin, car il ouvrira d’importantes failles de sécurité pour les systèmes informatiques qui resteraient sous Windows 10 : sans maintenance, et donc sans mises à jour de sécurité, les portes d’entrée pour les cyberattaques et l’exfiltration des données seront innombrables. Il est primordial de passer à Windows 11 avant octobre 2025 pour limiter ces risques.
 
Pourquoi faut-il y penser dès aujourd’hui ?
 
Octobre 2025 peut sembler loin, mais les projets de migration sont des projets longs. Naturellement, chaque établissement, chaque équipe, mènera un tel chantier dans des délais qui lui sont propres mais, en règle générale, une migration nécessite en moyenne 9 à 18 mois. C’est pour cela qu’il faut agir dès maintenant ! D’autant que la migration de Windows 10 vers Windows 11 ne se résume pas à changer quelques PC et à faire une mise à jour. Elle intègre toute une dimension applicative, pour prendre en compte ses effets sur les autres applications utilisées. Initier ce chantier aujourd’hui permet aussi de se préparer à l'arrivée des nouvelles fonctionnalités proposées par Windows 11, à l’instar de l’assistant Copilot qui utilise de l’intelligence artificielle. Avant même que la migration ne soit effective, il faut donc s’assurer de disposer des plateformes adéquates pour accueillir ce type de solutions, dont l’impact sera important sur les pratiques et le fonctionnement d’un établissement.
 
Quel est le coût de cette migration pour les établissements de santé ?
 
Du côté de Microsoft, la migration vers Windows 11 n'a pas de coût particulier, du moins pas de surcoût car la licence reste la même. Néanmoins, comme nous venons de l’évoquer, le processus de migration en tant que tel nécessite du temps, pour notamment identifier les applicatifs et applications compatibles avec cette nouvelle version, et la manière dont cette compatibilité se met en œuvre. Il faut toutefois savoir qu’aujourd’hui, 99,7 % des applications qui tournent sous Windows 10 sont compatibles avec Windows 11. La migration amènera néanmoins plusieurs changements pour les PC. Windows 11 requiert en effet quelques spécificités techniques qui n’étaient pas forcément obligatoires sous Windows 10, comme la présence d’une puce TPM 2.0. Ces nouveautés peuvent donc imposer des renouvellements de postes mais, comme pour la compatibilité des applications, la meilleure option est de démarrer par un audit en amont afin de préparer au mieux la migration.
 
Comment SCC France peut-il ici accompagner le secteur sanitaire ?
 
Nous travaillons régulièrement avec les établissements de santé et nous pouvons, bien sûr, les aider dans le processus de migration, en réalisant par exemple les audits préparatoires, mais aussi des ateliers pour expliquer l’écosystème Windows, et particulièrement Windows 11 et l’assistant intelligent Copilot. Cet accompagnement sur les technologies Microsoft se fait soit à la demande directe des établissements de santé, soit à travers les groupements d’achat, notamment la Centrale d’Achat d’Informatique Hospitalière (CAIH). Dans le cadre du marché CAIH Microsoft, dont SCC est le titulaire, les établissements hospitaliers bénéficient d’ailleurs de tarifs très attractifs pour le déploiement de leurs licences Microsoft, dont Windows 11. Le contrat Microsoft négocié par la CAIH pour les établissements hospitaliers couvre l’ensemble des postes de travail de manière forfaitaire et permet d’accéder à l’ensemble des technologies Microsoft ainsi que de bénéficier d’un accompagnement personnalisé avec l’accès au support Unified Microsoft et FastTrack.
 
> Plus d’informations sur le site de SCC France.
 







Nouveau commentaire :
Facebook Twitter







CONTACT

HOSPITALIA

Immeuble Newquay B / B35
13 rue Ampère
35800 Dinard 
Tél : 02 99 16 04 79
Email : contact@hospitalia.fr

Abonnement :
abonnement@hospitalia.fr