Connectez-vous S'inscrire
MENU


Mains propres : un enjeu de santé publique et de bien-être social

Rédigé par Rédaction le Mardi 8 Novembre 2016 à 10:38 | Lu 158 fois
Actu


À l’occasion de la journée mondiale du lavage des mains le 15 octobre, SCA, Groupe international leader des produits d’hygiène dévoile une partie des résultats de l’étude internationale Hygiene Matters. Tork, la marque du Groupe SCA à destination des professionnels, rappelle ainsi son engagement pour que chacun - à l’école, au travail ou en sortie - maintienne une bonne hygiène des mains.


Mains propres : un enjeu de santé publique et de bien-être social
Réalisée en partenariat avec le Water Supply and Sanitation Collaboration Council (WSSCC), organisation membre des Nations-Unies spécialisée dans les problématiques sanitaires et d’accès à l’eau à travers le monde, l’étude Hygiene Matters met en évidence la place centrale de l’hygiène dans la santé et le bien-être des populations, et le lien direct entre l’hygiène des mains et la qualité de nos rapports sociaux.

L’hygiène, cela commence par le lavage des mains

Initiée par l’UNESCO, la journée mondiale du lavage des mains souligne l’importance de l’hygiène des mains comme enjeu de santé publique, notamment dans la prévention des maladies. 1400 enfants de moins de cinq ans meurent chaque jour de maladies diarrhéiques causées par l’absence d’eau salubre, d’assainissement et de l’hygiène la plus élémentaire. Or, le lavage des mains au savon constitue l’une des barrières les plus simples et les moins onéreuses contre l’infection.
 
Au-delà de l’enjeu de santé publique, l’étude SCA Hygiene Matters révèle le rôle prépondérant de l’hygiène des mains dans la sensation de confort des individus et dans la perception qu’ils ont d’eux-mêmes en société. Ainsi, 78% des Français affirment se sentir mal à l’aise lorsqu’ils ont les mains sales en public. Mais l’étude met en lumière le « paradoxe du lavage des mains » : 80% des personnes interrogées pensent qu’elles se lavent suffisamment les mains, mais elles sont 87% à penser que leur entourage ne se les lave pas suffisamment !

L’hygiène des mains : un enjeu social différemment perçu par les Hommes et les Femmes

Une différence de perception s’observe au sein du couple : l’étude nous apprend que si Monsieur et Madame sont respectivement convaincus de se laver suffisamment les mains dans la journée, en réalité les femmes se lavent les mains à deux reprises de plus par jour que les hommes ; elles se lavent les mains près de 9 fois (8,9 fois) contre 7 fois pour les hommes (7,1 fois par jour) en moyenne en France.
 
Les femmes seraient « plus soucieuses » de leur hygiène personnelle et cela dès le plus jeune âge. En effet, cet écart est particulièrement prononcé « à l’école » (89% des filles se soucient de leur apparence contre 79% des garçons) et « au travail » (76% des femmes contre 67% des hommes).

Tork : un engagement pour améliorer les standards d’hygiène et la qualité de vie

Mains propres : un enjeu de santé publique et de bien-être social
Les solutions d’hygiène Tork répondent aux besoins des professionnels, des restaurants aux établissements de santé, en passant par les bureaux, les écoles et les industries. Distributeurs, essuie-mains, papier toilette, savons, serviettes de table, bobines ou encore chiffons non tissés permettent à tous de maintenir une hygiène des mains maximale, de limiter les infections et de rester confortable.
 
Au-delà de proposer des solutions d’hygiène efficaces, Tork souhaite faire prendre conscience aux décideurs, aux experts et au grand public du lien essentiel qui existe entre l’hygiène, la santé et le bien-être et contribuer au débat sur l’importance d’améliorer les standards d’hygiène, partout dans le monde.
 
 
Méthodologie de l’étude SCA Hygiene Matters 2016 :
 
Étude réalisée auprès d’un échantillon de 12 000 personnes de 16 à 56+ ans, réparties dans 12 pays (1000 par pays) : Etats-Unis, Mexique, Allemagne, Grande-Bretagne, France, Espagne, Pays-Bas, Italie, Suède, Russie, Chine, Inde.
Des quotas nationaux ont été utilisés pour assurer une représentation cohérente en termes d’âge et de genre.
Réponses collectées entre le 31 mai et le 13 juin 2016 via des sondages web dans chaque pays.
 
Enquête réalisée par SCA, leader mondial en matière d’hygiène, en mars-avril 2015, auprès d’un panel composé de 8 623 parents ayant au moins 1 enfant âgé de 6 à 12 ans. Les répondants étaient répartis uniformément dans les pays suivants : Allemagne, France, Italie, Espagne, Suède, Norvège, Danemark, Finlande, Pays-Bas, Royaume-Uni et Australie. 56 % des répondants étaient des femmes et 44 % des hommes.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu | SIS | Sûreté | Restauration | Le Magazine en ligne | Biologie | Traçabilité | Imagerie | Pharmacie | News | SSA 2015 | Paris Healthcare Week 2017 | JFR 2017