Connectez-vous S'inscrire
Pharmacie

Les caissons de transport à température dirigée Eberspächer, pour faire rimer flexibilité, mobilité et sécurité


Rédigé par Rédaction le Jeudi 28 Janvier 2021 à 11:48 | Lu 930 fois


Participant activement à l’organisation des campagnes de vaccination contre le Covid-19, le groupe allemand Eberspächer dévoile aujourd’hui toute la palette de son savoir-faire pour le transport des produits thermosensibles, comme nous l’explique son directeur général, David Vayssié.



©DR
©DR

De gauche à droite : David Vayssié, Directeur général d’Eberspächer, Dany MacAskill, trialiste VTT professionnel et ambassadeur sportif de la marque, Matthieu Dufour, responsable commercial pour la gamme caissons. ©DR
De gauche à droite : David Vayssié, Directeur général d’Eberspächer, Dany MacAskill, trialiste VTT professionnel et ambassadeur sportif de la marque, Matthieu Dufour, responsable commercial pour la gamme caissons. ©DR
Pouvez-vous, pour commencer, nous présenter Eberspächer ?
David Vayssié :
 Issu d’une entreprise familiale créée il y a 150 ans, ce groupe allemand est aujourd’hui présent partout dans le monde, où il emploie quelques 10 000 personnes – dont 600 en France – pour un chiffre d’affaires annuel de près de 5 milliards d’euros. Il a bâti sa renommée sur un engagement résolu en faveur de l’innovation, notamment illustré par la division Climate Control spécialisée dans le confort thermique, c’est-à-dire les systèmes de chauffage et de climatisation pour le transport des biens et des personnes. 

Vous développez ici des solutions de pointe.
David Vayssié : Nous faisons en effet appel aux technologies les plus abouties pour accompagner la transformation des pratiques et conduire la mobilité de demain. Notre offre dédiée au transport des produits thermosensibles illustre bien cette volonté : parallèlement aux traditionnels véhicules réfrigérés, nous avons mis au point des caissons de transport à température dirigée pour faciliter l’acheminement, dans des véhicules classiques, de toutes les marchandises nécessitant un maintien à température constante – insuline, vaccins, prélèvements biologiques, organes, produits sanguins labiles, etc. C’est une réponse à la fois économique et flexible, qui a trouvé un réel écho auprès des établissements de santé, des laboratoires et répartiteurs pharmaceutiques ou encore des laboratoires de biologie médicale.

En quoi consistent plus concrètement ces solutions ?
David Vayssié : Conçus en polyéthylène moulé, un matériau solide et facile à nettoyer, les caissons frigorifiques à compresseur d’Eberspächer permettent à un établissement d’utiliser sa flotte existante (utilitaires, camions, remorques, véhicules électriques…) pour disposer rapidement d’une solution conforme aux exigences normatives, afin de transporter des produits thermosensibles en toute sécurité. Ces caissons fonctionnent en effet selon le principe du froid actif : ils génèrent eux-mêmes leur propre réfrigération sans qu’il ne soit nécessaire de faire appel à des équipements supplémentaires. Le maintien à la température requise est dès lors garanti, quels que soient les aléas de la livraison. C’est là l’assurance d’éviter toute rupture de la chaîne du froid et ses conséquences potentiellement délétères sur la qualité des produits transportés. Cet enjeu est d’ailleurs particulièrement prégnant dans tous les secteurs touchant à la santé humaine.

Quels sont, à votre sens, les autres atouts de ces caissons réfrigérés hermétiques ?
David Vayssié : Au-delà de l’aspect sécuritaire que nous venons d’évoquer, ces solutions, d’une contenance allant de 22 à 1 640 litres, se démarquent en premier lieu par des coûts d’installation et d’entretien largement inférieurs à ceux des véhicules frigorifiques : ils se fixent simplement dans le véhicule pour offrir un système autonome complet. Naturellement, il est possible de mettre plusieurs caissons dans un même véhicule, chacun avec une température comprise entre -35°C et +40°C et ajustable au 1/10ème de degrés près, pour transporter en un seul voyage des produits de natures différentes. Autre grand atout : la grande souplesse de notre offre, puisque nous proposons à la fois des modèles à raccorder à la batterie du véhicule, et des modèles mixtes, c’est-à-dire disposant également de leur propre batterie amovible pour pouvoir, par exemple, être transportés dans des véhicules électriques sans impacter leur autonomie. Légers et compacts, ils peuvent en outre être installés sur des deux-roues motorisées ou des vélos cargos. Il est alors possible de couvrir un circuit logistique dans son intégralité, y compris la livraison du dernier kilomètre, dans le strict respect de la chaîne du froid. Toutes ces solutions peuvent enfin être équipées de systèmes de traçabilité, pour géolocaliser les caissons transportant des produits onéreux, ou pour suivre avec précision les éventuelles variations thermiques à l’intérieur d’un conteneur.

©DR
©DR
Vous avez récemment complété votre offre avec un nouveau modèle de caisson pour le transport des produits à très basse température (-80°C). Pouvez-vous nous en parler ?
David Vayssié : Effectivement, pour répondre à la problématique, très actuelle, de distribution à grande échelle des vaccins contre le Covid-19, en particulier ceux du laboratoire Pfizer qui doivent être stockés à -80°C, nous avons développé un caisson spécialement conçu pour le transport et le stockage de denrées périssables à ultra-basse température. Basées sur l’utilisation de glace carbonique, ces solutions, qui offrent 300 litres de volume intérieur brut, sont dites à froid passif, par opposition au froid actif généré par les caissons frigorifiques à compresseur. Elles ont rapidement trouvé leur place dans l’organisation des campagnes de vaccination, partout en France mais aussi en Scandinavie, par exemple. C’est là une nouvelle reconnaissance de notre savoir-faire, gage de sécurité et de fiabilité.

Quels sont vos projets à court et moyen terme ?
David Vayssié : Nous nous attachons aujourd’hui à accompagner la montée en puissance des campagnes de vaccination en proposant une solution globale, à la fois basée sur les nouveaux caissons à glace carbonique pour le transport à très basse température, et les caissons à température dirigée pour la distribution du dernier kilomètre – puisque, comme l’a annoncé la société Pfizer, son vaccin peut être stocké pendant 5 jours entre 2°C et +8°C. Nous continuerons, en parallèle, à développer et enrichir notre offre afin de toujours mieux répondre à l’évolution des besoins et des exigences en matière de respect de la chaîne du froid. Nous lancerons prochainement un bouquet de services additionnels, par exemple des contrats de maintenance pour assurer le maintien en conditions opérationnelles des caissons réfrigérés Eberspächer, ou des solutions de financement innovantes basées sur le principe d’une location longue durée. Pour mieux connaître notre offre actuelle et à venir, rendez-vous à la 4ème édition du salon du Transport International des Produits de Santé (TIPS), qui se tiendra au format digital les 2 et 3 février 2021, ou sur notre site Web.







Nouveau commentaire :
Facebook Twitter







CONTACT

HOSPITALIA

Immeuble Newquay B / B35
13 rue Ampère
35800 Dinard 
Tél : 02 99 16 04 79
Email : contact@hospitalia.fr

Abonnement :
abonnement@hospitalia.fr

Siège social :
23/25 rue Jean-Jacques Rousseau 
75001 Paris