Connectez-vous S'inscrire
Actu

Les HCL présentent un vaste plan de sobriété énergétique pour accélérer leur transformation environnementale et faire face aux enjeux du moment


Rédigé par Rédaction le Mercredi 26 Octobre 2022 à 11:46 | Lu 837 fois


Conscients de leur responsabilité environnementale et confrontés à la contrainte du surenchérissement des coûts et des risques de rupture d’approvisionnement, les Hospices Civils de Lyon, engagés de longue date dans la transition écologique, ont dévoilé, le 14 octobre, un ambitieux plan d’actions visant à accélérer la diminution de leurs consommations d’énergies.



Raymond LE MOIGN (Directeur Général des HCL), Grégory DOUCET (Maire de Lyon), Virginie VALENTIN (Directrice Générale Adjointe des HCL) et Philippe PIN (Directeur des achats des HCL), le 14 octobre, à l’issue du Conseil de surveillance des HCL qui a acté la mise en œuvre opérationnelle d’un plan de sobriété énergétique.
Raymond LE MOIGN (Directeur Général des HCL), Grégory DOUCET (Maire de Lyon), Virginie VALENTIN (Directrice Générale Adjointe des HCL) et Philippe PIN (Directeur des achats des HCL), le 14 octobre, à l’issue du Conseil de surveillance des HCL qui a acté la mise en œuvre opérationnelle d’un plan de sobriété énergétique.
Dans le contexte d’un risque de rupture d’approvisionnement accru et d’inflation des coûts énergétiques, les Hospices civils de Lyon ont travaillé depuis l’été à un plan de sobriété énergétique en cohérence avec la politique de maitrise de leurs consommations de ressources énergétiques et naturelles déployée depuis une dizaine d’années. Deux objectifs clairs : agir pour anticiper les risques et accélérer leurs capacités à réduire leur empreinte environnementale pour contribuer à la lutte contre le changement climatique. Résultat, un plan d’action en cohérence avec les orientations nationales de sobriété énergétique annoncées par l’Etat et les engagements d’actions portés par de nombreux acteurs du territoire lyonnais.

Après la concertation de l’ensemble de ses instances, le CHU a validé, le 14 octobre dernier, le lancement opérationnel de son plan de sobriété énergétique, instaurant le déploiement d’actions significatives à court, moyen et long terme, avec l’objectif de parvenir à une réduction de ses consommations énergétiques de 10% à horizon 2024.

« Je me réjouis de ce plan dont je salue le haut niveau d’ambition ! Il est en cohérence et résonne sur de nombreux points avec la démarche engagée par la Ville de Lyon. Ville et hôpital avancent ainsi de concert vers un service public décarboné », a indiqué Grégory DOUCET, Maire de Lyon et Président du Conseil de surveillance des HCL, à l’issue de la présentation du plan de sobriété énergétique au conseil de surveillance des HCL.

Six premières mesures mises en application à court terme

Comprenant 18 axes de travail, ce plan de sobriété énergétique s’articule autour de quatre leviers stratégiques :

• Promouvoir et accompagner les bons usages et les pratiques économes au quotidien.
• Accélérer et renforcer le déploiement des outils de régulation et revisiter les référentiels pour viser « le juste besoin » des consommations énergétiques, tout en répondant à une exigence de sécurité continue pour la prise en charge des patients.
• Diversifier les sources d’approvisionnement en énergie et mieux prendre en compte les consommations lors des choix des équipements et des prestataires.
• Investir pleinement dans des locaux et un environnement de travail à faible impact énergétique.

Ce plan ambitieux illustre le choix politique et collectif de l’institution d’agir sans attendre pour décarboner ses organisations et activités et organiser la résilience climatique de ses infrastructures. Sa mise en œuvre s’inscrit dans la stratégie de responsabilité environnementale et sociétale des Hospices civils de Lyon, qu’illustrent de nombreux engagements, démarches et actions en cours, avec des résultats significatifs dans les domaines des achats, de la mobilité, de la gestion des déchets, de l’alimentation, du développement des écosoins ou encore de la qualité de vie au travail.

Raymond Le MOIGN, Directeur Général des HCL, explique : « Le plan de sobriété énergétique désormais engagé permettra aux Hospices civils de Lyon d’aller plus loin, avec une volonté forte d’exemplarité, dans les actions menées, les résultats obtenus et l’adoption de nouveaux modèles de consommation. »

En pratique

Dans une volonté d’agir dès à présent pour promouvoir une sobriété énergétique, les professionnels et services du CHU sont appelés à se mobiliser pour faire évoluer leurs usages au quotidien. A court terme, six premières mesures vont entrer en application :
  1. La limitation à 19°C de la température des locaux tertiaires et de tous les espaces hospitaliers qui le permettront sans nuire à la qualité des soins
  2. La mise en veille systématique ou en mode économie des matériels informatiques et des installations techniques lorsqu’ils ne sont pas utilisés (poste de travail, installation de traitement d’air, process industriels...)
  3. La rationalisation des espaces occupés par la réalisation d’une cartographie des usages, afin d’éviter des consommations d’énergie dans des espaces peu ou inutilement occupés (fermetures de salles ou de locaux, adaptation des usages de télétravail pour optimiser les périodes hebdomadaires de chauffage...)
  4. Une campagne d’information, pour accompagner les équipes hospitalières comme les usagers, sur les bons réflexes à adopter, avec notamment la diffusion d’un livret sur les écogestes permettant à chacun de mesurer les impacts de ses bonnes pratiques
  5. L’identification de référents "économies d’énergies" dans les services pour accompagner les équipes dans la transformation de leurs pratiques
  6. Le raccordement au réseau de chauffage urbain de l’hôpital Frédéric Dugoujon à l’automne et de l’hôpital de la Croix-Rousse en 2023, dans la logique de poursuite du déploiement du recours aux énergies renouvelables et diversifiées, qui représentent déjà 38% des consommations annuelles du CHU sur l’ensemble des sites de l’établissement

Une politique de transition écologique qui porte déjà ses fruits

Pour conforter la conduite de leur plan de sobriété énergétique et renforcer leurs capacités de transformation environnementale de leur fonctionnement et de leurs infrastructures, les HCL ont engagé deux démarches transversales complémentaires, visant à :
  •   actualiser en 2023 le bilan carbone de l’institution, en intégrant l’évaluation des émissions indirectes de gaz à effet de serre liées à ses activités et notamment ses achats (scope 3) : la mesure globale, par site et par fonction, permettra de définir des cibles de réduction d’émissions à atteindre, qui nourriront les plans d’actions thématiques,
  •   remodeler la politique patrimoniale pour lui donner sa pleine orientation écologique : nouveaux référentiels de maitrise d’œuvre, de construction et d’exploitation des bâtiments et leur environnement
​À travers ces actions volontaristes, le second CHU de France approfondit sa stratégie de transition écologique, déployée de longue date et dont les effets se mesurent chaque année davantage. Grâce au raccordement au chauffage urbain et à la rénovation de l’isolation de plusieurs sites, à l’installation de systèmes de production nocturne de froid (par exemple à l’unité centrale de production alimentaire située à Saint-Priest), mais aussi au remplacement à grande échelle d’ampoules par des Leds (80% des ampoules extérieures, 30% des ampoules intérieures), la consommation d’énergie moyenne par mètre-carré au sein des HCL a déjà diminué de 14% entre 2010 et 2020. Sur la même période, la consommation d’eau a, pour sa part, été réduite d’un tiers (-33%), grâce au plan de comptage avec compteurs au pied des bâtiments et à une importante modernisation du réseau d’eau.






Nouveau commentaire :
Facebook Twitter







CONTACT

HOSPITALIA

Immeuble Newquay B / B35
13 rue Ampère
35800 Dinard 
Tél : 02 99 16 04 79
Email : contact@hospitalia.fr

Abonnement :
abonnement@hospitalia.fr

Siège social :
23/25 rue Jean-Jacques Rousseau 
75001 Paris