Connectez-vous S'inscrire
Actu

Le Cese lance une grande consultation citoyenne sur « l’hôpital demain »


Rédigé par Rédaction le Jeudi 14 Mai 2020 à 11:24 | Lu 556 fois


Le Conseil économique, social et environnemental (Cese) a annoncé le lancement d’une grande consultation citoyenne sur l’hôpital de demain sur la plateforme Make.org. L’organisme, veut, à terme, émettre des recommandations qu’il fera parvenir aux pouvoirs publics lors de son prochain avis sur la transformation hospitalière.



©Make.org
©Make.org
« Comment améliorer l’hôpital de demain et sa place dans le système de santé ? » Telle est la question posée par le Conseil économique, social et environnemental (Cese) aux citoyens via la plateforme Make.org. Alors que l’épidémie de Covid-19 a mis en lumière la crise du milieu hospitalier « liée au manque de moyens humains et financiers des structures médicales publiques », pour le Cese, cette consultation servira de support pour le prochain avis du conseil sur la transformation hospitalière. « Cette initiative s’inscrit dans la démarche entreprise depuis plusieurs mois par le Cese pour intégrer davantage la participation citoyenne à ses travaux, comme en témoignent la veille des pétitions en ligne ou encore la participation de citoyennes et citoyens tirés au sort à l’élaboration de plusieurs de ses récents avis », explique le Cese. 
 

Un avis pour l’automne

Ouverte aujourd’hui, jusqu’au 25 juin, cette consultation est accessible pour les citoyens, professionnels et organisations. Elle « permettra d’intégrer les attentes, les priorités et les propositions des citoyennes et des citoyens à l’avis du Cese », continue le conseil qui a déjà rencontré le collectif inter-hôpitaux et s’est engagé le 11 mars dernier, dans sa résolution « L’hôpital au service du droit à la santé, pour toutes et pour tous», à adresser au Gouvernement un prochain avis sur cette question. Cet avis, indique le Cese, « formulera des préconisations pour répondre à cette crise, sur l’organisation, le financement et la place de l’hôpital dans le système de santé français. » Selon l’agenda du conseil, il devrait être présenté en séance plénière à l’automne avant d’être remis aux pouvoirs publics. 
 







1.Posté par PangolinFolamour le 15/05/2020 01:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En gros le budget du CESE n'est pas suffisant et la réflexion intellectuelle donnée aux autres...Restera à faire de jolis papelards et mériter dignement nos "petits salaires et avantages"... L'humanité tout entière compte sur vous: les preux chevalières et chevaliers de l'Ordre des indispensables! >:(

Le budget du CESE...

Le budget du Conseil économique, social et environnemental est voté chaque année par le Parlement, dans le cadre de la loi de finances, au titre de la mission “Conseil et contrôle de l’État”. En 2019, il représente 40,23 M€ auquel il faut ajouter des ressources propres provenant de la location du Palais d’Iéna et du mécénat à hauteur de 2 M€ ; le budget total est donc de 42,23 M€.


Les indemnités allouées aux membres sont définies par le décret n° 59-602 du 5 mai 1959, complété par les décrets n° 76-686 du 20 juillet 1976, n° 80-827 du 15 octobre 1980 et n° 2002-1295 du 24 octobre 2002. Elles comprennent la rémunération proprement dite (1 866,60€, soit un tiers de l'indemnité parlementaire), complétée par l'indemnité de résidence (56€) et l'indemnité représentative de frais (1 922,60€), soit un total brut mensuel de 3 845,20€. Un système de retenue est appliqué en cas de d’absentéisme. Une partie importante des membres reverse leurs indemnités à l’organisation qui les a désignés au Conseil.

Sur cette indemnité, des prélèvements sont opérés au titre de la cotisation à la caisse de retraites des anciens membres du Conseil économique de leurs conjoints et de leurs orphelins mineurs (caisse instituée en application de la loi n° 57-761 du 10 juillet 1957 et maintenue par le décret n° 59-601 du 5 mai 1959 modifié). Ces montants sont au 1er janvier 2019 de 691,39€. Pour en savoir plus.

Le Président du Conseil économique, social et environnemental perçoit 6 330,32 € net par mois (1 866,60 € d'indemnité, 56 € d'indemnité de résidence, 1 922,60 € d'indemnité représentative de frais Conseiller/Conseillère, 3 845,20 € d'indemnité représentative de frais Président soit un total brut mensuel de 7 690,40 €).

Les 60 personnalités associées perçoivent une indemnité pour une participation à une réunion de section d’un montant brut de 288,39€ (soit 265,72€ net).

Le Conseil employait, en équivalent temps plein au 31/12/2018, 146,5 agentes et agents.

A la même date, le personnel du Conseil économique, social et environnemental comprenait 48% de femmes et 52% d’hommes.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Voir également :
< >

Vendredi 31 Juillet 2020 - 09:33 Les PUI sur tous les fronts






CONTACT

HOSPITALIA

39 rue de la Malouine
35800 Dinard 
Tél : 02 99 16 04 79
Email : contact@hospitalia.fr

Abonnement :
abonnement@hospitalia.fr

Siège social :
23/25 rue Jean-Jacques Rousseau 
75001 Paris