Connectez-vous S'inscrire
Actu

Le CHP Saint-Grégoire sur la 3ème marche du podium


Rédigé par Rédaction le Mardi 30 Mars 2021 à 15:19 | Lu 27 fois


Situé dans la métropole rennaise, le Centre Hospitalier Privé (CHP) Saint-Grégoire se classe en 3ème position des meilleures cliniques de France d’après le palmarès du Point. Pour Ronan Dubois, son directeur, ce positionnement dans le top 3 s’explique, entre autres, par la trajectoire construite depuis deux décennies par cet établissement issu de la fusion de trois cliniques rennaises.



Ronan Dubois, directeur général du CHP Saint-Grégoire. ©DR
Ronan Dubois, directeur général du CHP Saint-Grégoire. ©DR
Pour la deuxième année consécutive, Le Pointplace le CHP Saint-Grégoire en 3èmeposition des meilleures cliniques de France. Comment l’expliquez-vous ? 
Ronan Dubois : En se maintenant sur ce podium, le CHP confirme deux décennies de travail au service d’une dynamique collectivelancée à la fin des années 90 par le regroupement des cliniques Saint-Vincent, Volney et de la Maternité de Bréquigny. Une fusion qui a permis au CHP de bénéficier d’une réelle force de frappe, pour réunir des talents, acquérir les équipements les plus innovants et développer un large éventail de soins. Cet effet de taille a également favorisé l’hyperspécialisation des médecins et des chirurgiens, comme le montrent nos très bons résultats en chirurgie maxillo-faciale ou en orthopédie, par exemple. Tout cela contribue à la forte attractivité de notre établissement, auprès des patients comme des médecins et des soignants. 

Votre position géographique vous permet également de bénéficier de la forte attractivité de la métropole rennaise.
Et même de celle du Grand Ouest, un territoire globalement bien représenté dans le classement publié par Le Point– et qui est d’ailleurs historiquement reconnu pour son offre sanitaire de haut niveau. Cet ancrage géographique nous a non seulement donné la possibilité de créer un établissement d’excellence à partir de structures déjà reconnues, mais il nous permet aussi de participer activement à la construction des stratégies et dynamiques collectives des établissements du groupe Vivalto en Bretagne, toujours en lien étroit avec les autres acteurs du territoire. C’est d’ailleurs une situation que l’on observe dans beaucoup de villes du Grand Ouest, avec souvent la présence d’un hôpital et d’une clinique reconnus et attractifs. Une concurrence qui crée, à mon sens, une émulation saine pour continuer à aller de l’avant.

Quels sont vos projets pour l’année 2021 ? 
Maintenant que nos blocs opératoires ont été étendus et modernisés – une opération menée entre 2018 et 2020 – nous souhaitons à présent enrichir et renforcer notre offre chirurgicale. C’est là notre premier objectif pour l’année qui commence, mais ce n’est pas le seul. Nous nous attacherons également à développer notre offre en hospitalisation de jour en médecine et à promouvoir d’avantage nos offres en maternité et pédiatrie. En effet, bien qu’il soit principalement connu pour ses activités de chirurgie, le CHP réalise aussi 2 000 accouchements par an. Il continue d’élargir son parc d’équipements pour toujours mieux répondre aux attentes des patients. Nous nous sommes par exemple dotés, il y a deux ans, du plateau « Vivalto Sport » afin d’intégrer l’activité physique adaptée dans les parcours de soin en cancérologie, orthopédie ou maternité, mais aussi dans toutes les spécialités où cette pratique peut s’avérer bénéfique pour les patients.  


 
Article publié dans le numéro de février d'Hospitalia à consulter ici.
 
 






Nouveau commentaire :
Facebook Twitter







CONTACT

HOSPITALIA

Immeuble Newquay B / B35
13 rue Ampère
35800 Dinard 
Tél : 02 99 16 04 79
Email : contact@hospitalia.fr

Abonnement :
abonnement@hospitalia.fr

Siège social :
23/25 rue Jean-Jacques Rousseau 
75001 Paris