Connectez-vous S'inscrire



Actu

La Fondation Hospices Civils de Lyon présente le projet « Pavillon des Enfants »


Rédigé par Rédaction le Lundi 24 Juin 2019 à 09:28 | Lu 367 fois


Après avoir initié, en 2016, la collecte de dons pour l’installation d’un espace dédié à la pratique sportive adaptée au sein-même de l’Hôpital Femme Mère Enfant, la Fondation Hospices Civils de Lyon a présenté en avant-première, le13 juin dernier, le projet « Pavillon des Enfants ». Mécènes, donateurs, bénévoles et amis de la Fondation HCL étaient présents pour découvrir le projet finalisé qui constituera une véritable avancée dans le traitement des maladies chroniques des jeunes patients.



L’activité physique adaptée (APA), un soin complémentaire aux traitements

Épilepsie, maladies neuromusculaires, troubles psychologiques, obésité, diabète... sont autant de pathologies chroniques qui induisent des traitements souvent très lourds pour les enfants avec de fréquentes périodes d’hospitalisation.

Les pédiatres, toutes spécialités médico-chirurgicales confondues, sont convaincus que l’activité physique adaptée est très bénéfique pour les jeunes patients : elle améliore non seulement leur bien- être et leur qualité de vie, mais également la tolérance des traitements, voire leur efficacité. 
En résumé, les bienfaits du sport adapté offrent aux enfants de meilleures chances de guérison.

Le Pavillon des Enfants, un espace chaleureux et ludique, permettant la pratique du sport adapté

Le Pavillon des Enfants, d’une surface de plus de 100 msera construit au sein du bâtiment A2 de l’Hôpital Femme Mère Enfant. Les travaux débuteront courant octobre 2019, pour une ouverture prévisionnelle en avril 2020. Le Pavillon s’élèvera sur 2 niveaux avec, en rez-de- jardin (niveau -1) un sas d’entrée, une salle d’activités sportives, un sanitaire accessible PMR avec douche et un vestiaire, et en rez-de- chaussée (niveau 0) un local technique.

Il accueillera des séances d’activité physique, de rééducation ou de réadaptation à l’effort et permettra également de recevoir différentes associations spécialisées dans l’animation d’activités physiques et ludiques en milieu hospitalier. 
Une cinquantaine de jeunes patients seront accueillis chaque semaine, soit 3 000 séances dispensées chaque année.

Ce nouvel outil thérapeutique sera au service du personnel soignant pour accompagner les enfants et adolescents souffrant de tout type de troubles somatiques et/ou de handicaps, toujours avec le même objectif : mobiliser l’ensemble des capacités physiques et psychologiques des jeunes patients, au service de leur guérison et du développement de leurs potentiels. 
Le coût global de la construction s’élève à 521.000 € financés pour plus de la moitié par la Fondation HCL.

Quels bénéfices thérapeutiques pour les jeunes patients?

Grâce à la pratique d’une activité personnalisée et adaptée, à l’encadrement par des professionnels formés et à des approches psycho-corporelles, les jeunes patients pourront bénéficier pleinement des atouts du « sport- santé » :
- diminution du sentiment de fatigue et d’inconfort ;
- restauration des compétences fonctionnelles (coordination et agilité motrice, fluidité de l’action) ;
- prévention et diminution des risques de rechute ;
- amélioration de l’acceptation du handicap ;
- amélioration de l’estime personnelle ;
- amélioration des relations sociales.

Ils seront ainsi amenés à rester actifs et acteurs de leur santé, mieux armés pour traverser les épreuves de leur parcours de soin et pour se projeter positivement dans leur avenir.

Des médecins de l’Hôpital Femme Mère Enfant témoignent des bénéfices de l’activité physique adaptée pour leurs jeunes patients :

Dr Carole VUILLEROT, neuropédiatre : « Même s’ils sont faibles, même s’ils ont perdu l’usage de la marche pour certains, l’APA va permettre aux enfants atteints de graves maladies neuromusculaires d’améliorer leur force et leur fonction motrice. Leur vie quotidienne en sera sensiblement facilitée, ce qui est notre objectif, à nous, soignants. »

Dr Hugues DESOMBRE, pédopsychiatre : « L’APA va permettre à nos jeunes patients d’investir d’une autre manière ce corps qu’ils ont malmené souvent, attaqué parfois (certains sont suivis après une tentative de suicide). Ils vont retrouver un peu d’estime d’eux- mêmes. C’est aussi une porte d’entrée vers d’autres techniques au travers du corps : la relaxation dans un cadre adapté, ou la ‘‘pleine conscience’’. Nous sommes très impatients de pouvoir disposer de cet espace. »

Dr Carine VILLANUEVA, diabétologue : « L’APA permet un meilleur équilibre et une meilleure régularité glycémiques. Nos jeunes diabétiques ont parfois peur de faire du sport par crainte de l’hypoglycémie ; ils peuvent alors cesser toute activité. Leur réapprendre à faire du sport avec le diabète est essentiel. »

Le Sport-Santé, un enjeu fort pour les patients, un axe majeur pour la Fondation HCL

« Le Pavillon des Enfants est le premier projet emblématique que nous avons porté, dès la création de la Fondation HCL. Depuis, nous avons reçu de nombreuses demandes d’équipes soignantes de toutes spécialités, qui nous ont soumis des projets visant à mettre en place une activité physique adaptée pour leurs patients ; le sujet fait consensus auprès de la communauté médicale, de toute évidence. Nous souhaitons donc mobiliser le public, faire appel aux dons privés, pour mettre à la disposition des patients des installations leur permettant de pratiquer une activité physique adaptée à leur pathologie, au cœur des hôpitaux. Il en résultera pour les patients un réel bénéfice thérapeutique et une meilleure qualité de vie », énonce Sophie Mérigot, Déléguée générale de la Fondation HCL.

C’est dans cette dynamique que la Fondation HCL espère recevoir dans les mois à venir des dons pour financer, sur plusieurs établissements, des projets visant à :
  • prévenir la récidive ou l’aggravation des pathologies chroniques et lutter contre la survenue de pathologies induites par la sédentarité - projet à l’hôpital Edouard Herriot ;
  • promouvoir la prévention par le sport dans le cadre du handicap, pour les patients ayant des problématiques neurologiques, d’onco-hématologie ou en suite de greffe, et ce, dès l’hospitalisation en Soins de Suite et Réadaptation - projet à l’hôpital Henry Gabrielle ;
  • compléter la prise en charge des patients par l’équipe de rééducation, grâce à la création d’un
    « parcours de santé », qui serait également accessible aux patients à titre individuel en dehors des séances avec les éducateurs - projet au Centre Hospitalier Lyon-Sud.










CONTACT

HOSPITALIA

39 rue de la Malouine
35800 Dinard 
Tél : 02 99 16 04 79
Email : contact@hospitalia.fr

Abonnement :
abonnement@hospitalia.fr

Siège social :
23/25 rue Jean-Jacques Rousseau 
75001 Paris