Connectez-vous S'inscrire

Le magazine de l'innovation hospitalière
Actu

L’innovation aux HCL reconnue au plus haut niveau


Rédigé par Rédaction le Jeudi 15 Février 2024 à 08:21 | Lu 856 fois


Trois ans après la création d’une direction qui lui confère un portage institutionnel de poids, l’innovation prospère aux Hospices Civils de Lyon, avec de nombreux projets en développement. Deux d’entre eux viennent de bénéficier d’une reconnaissance nationale: le 18janvier, la plateforme PLATINES a été labellisée "tiers-lieu d’expérimentation en santé numérique" dans le cadre de la stratégie d’accélération "Santé numérique" de France 2030 et, le 7 février 2024, le programme "Intrapreneurs" a été récompensé du trophée de la catégorie "management" lors de la cérémonie des Victoires 2024 des Acteurs Publics, organisée à l’Assemblée Nationale.



Yaël BRAUN-PIVET, Présidente de l'Assemblée nationale, remet la Victoire de la catégorie "management" à Raymond LE MOIGN, Armelle DION et Peggy LEPLAT (photo Vincent Baillais).
Yaël BRAUN-PIVET, Présidente de l'Assemblée nationale, remet la Victoire de la catégorie "management" à Raymond LE MOIGN, Armelle DION et Peggy LEPLAT (photo Vincent Baillais).
Installée aux Hospices Civils de Lyon depuis avril 2021, fait rare dans un CHU français, la Direction de l’Innovation (DI) voit son travail bénéficier d’une - double - reconnaissance nationale, en ce début d’année 2024.

Raymond LE MOIGN, Directeur Général des HCL : « C’est avec fierté que nous recevons cette double reconnaissance qui vient couronner l’esprit d’innovation qui caractérise les HCL. Si les professionnels et praticiens des HCL innovent au quotidien, l’objet de la Direction de l’Innovation est de créer un environnement favorable à l’innovation en l’accompagnant, en donnant les moyens de la tester et en accélérant sa mise en œuvre concrète. La plateforme PLATINES permet une rencontre inédite entre de nombreux acteurs du soin non programmé, pour, dès à présent, optimiser les parcours et améliorer encore l’accueil de nos patients à l’hôpital. Le programme de formation "Intrapreneurs" donne, lui, aux innovateurs les outils et compétences pour porter encore plus loin des projets innovants déjà à l’œuvre, est une des illustrations de la valeur scientifique, médicale, humaine, managériale que peut générer l’innovation. »

Le programme "Intrapreneurs" pour former le personnel des HCL à l’entrepreneuriat

Le mercredi 7 février, réunis dans les salons de l’Assemblée nationale, Raymond LE MOIGN, Directeur Général des HCL, Armelle DION, Directrice de l’Innovation, et Peggy LEPLAT, chargée de mission Innovation, ont reçu un prestigieux trophée lors de la cérémonie des Victoires des Acteurs Publics. Sous le haut patronage de la présidence de l’Assemblée nationale, le média Acteurs publics, spécialisé dans l’information et les services dédiés aux acteurs publics, décerne chaque année ses Victoires aux meilleures initiatives observées, durant l’année, dans les trois fonctions publiques, « afin d’honorer celles et ceux qui, sur le terrain, agissent en faveur d’un service public de qualité ».

Attribuée dans la catégorie "management", cette Victoire couronne le programme "Intrapreneurs" des HCL, un dispositif de formation unique en France dont la première promotion a achevé son cursus en 2023. Coordonné par Peggy LEPLAT, ce programme, mené en partenariat avec l’emlyon business school, a permis à dix professionnels du CHU de Lyon, porteurs d’un projet innovant, de se former, pendant cinq mois, d’octobre 2022 à mars 2023, aux codes de l’entrepreneuriat.

Au cours de 5 modules de 3 heures, enseignés toutes les 4 à 6 semaines par des intervenants de l’emlyon, ils ont reçu des apports théoriques, complétés par des heures de coaching individualisé et par la découverte des réalités du terrain par le biais de créateurs d’entreprise venant raconter leur expérience. Parmi les dix agents HCL de la première promotion, se trouvaient des médecins, une pharmacienne, une cadre supérieure de santé, une ingénieure... tous porteurs d’un projet innovant dans le domaine de la santé susceptible d’aboutir à la création d’un nouveau produit, d’une nouvelle activité interne à l’hôpital, voire au lancement d’une start-up.

Des premiers retours très positifs et une seconde promotion sur les rails

L’idée originale de ce programme "Intrapreneurs" est née d’un constat réalisé à la suite des premières promotions de l’Appel à Projets Innovation (API) organisé par la DI des HCL. Ouvert en permanence aux 24 000 professionnels du CHU, l’API a pour but de repérer et accompagner des projets innovants prometteurs, de quelque nature que ce soit (technologique, organisationnel, managérial, numérique...), « répondant à un besoin non couvert, de façon inventive, et apportant une amélioration et/ou ayant un potentiel de transformation intéressant pour l’institution ». La sélection des lauréats se fait deux fois par an, au travers d’un process d’évaluation associant des professionnels de santé des HCL et des partenaires de l’écosystème en santé.

En trois ans, grâce à un budget annuel dédié de 2 M€, pas moins de 115 projets ont été soumis et près de 45 sélectionnés, financés et accompagnés par la DI. « Mais nous avons rapidement compris qu’investir sur les projets ne suffisait pas. Il fallait aussi investir sur les porteurs de projets, qui constituent notre vraie richesse. C’est dans ce but que nous avons imaginé un parcours de formation sur mesure, en collaboration avec l’emlyon, qui tient compte du profil de nos porteurs de projets, nos "intrapreneurs", et des compétences nécessaires pour mener à bien leurs projets, voire aller au-delà », retrace Armelle DION, Directrice de l’Innovation.

A l’issue de la première promotion, les retours se sont avérés très positifs. « Tous les intrapreneurs accompagnés disent avoir acquis des compétences en management de projets innovants. La moitié souhaite aller plus loin et le programme recueille un niveau global de satisfaction de 4,5/5. Ce retour nous a permis aussi de collecter des pistes d’amélioration pour les futures promotions, ce qui va permettre au dispositif de grandir encore », confie Peggy LEPLAT, adjointe à la Direction de l’Innovation et en charge du programme "Intrapreneurs".

Confortés par ce succès, les HCL s’apprêtent à lancer la seconde promotion au printemps prochain, avec des intrapreneurs dont les projets sont davantage orientés sur les innovations organisationnelles et managériales. Le parcours d’accompagnement sera légèrement différent, toujours mené avec l’emlyon mais aussi avec d’autres acteurs, avec un travail sur la posture d’intrapreneur et les solutions pour gagner le soutien de son organisation.

Peggy LEPLAT, Chargée de mission Innovation aux HCL, ajoute : « Nous sommes très honorés d’avoir reçu ce prix pour notre programme "Intrapreneurs". Soutenir les initiatives d’innovation de nos professionnels de santé nous tient particulièrement à cœur. Cette reconnaissance récompense et décuple notre motivation à poursuivre la dynamique engagée. »
 

La plateforme PLATINES pour moderniser les parcours de soins non programmés

Les HCL ont auparavant été honorés, le 18 janvier, à l’occasion de la Journée Nationale de l'Innovation du numérique en santé. Ce jour-là, la ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Sylvie Retailleau, a annoncé le nom des 15 lauréats de la 2e vague de l’appel à projets "tiers-lieux d’expérimentation en santé numérique". Parmi les lauréats, la plateforme PLATINES (PLATeforme INnovation Environnement Santé), pilotée par la DI des HCL, qui coordonne un consortium composé de l’incubateur-accélérateur PULSALYS (lire par ailleurs), des pôles de compétitivité régionaux Lyonbiopôle et Minalogic ainsi que des acteurs du Service d’accès aux soins SAS 69 (NB : En plus des membres du consortium, PLATINES est soutenue par de nombreux partenaires dont le CPTS de Lyon 8e, la Métropole de Lyon, la Région Auvergne-Rhône-Alpes, Stane, France Assos Santé, le forum français des living labs, l’Institut TransMedTech de Montréal, l’Université Claude Bernard Lyon 1, l’Inria, l’emyon business school, Urg'Ara et le GCS Sara).
Lancé dans la cadre de France 2030  et plus précisément de la stratégie d’accélération en santé numérique, doté d’un budget de 63 millions d’euros sur 4 ans, cet appel à projets national a pour objectif de financer, au total, 30 tiers-lieux afin de répondre au manque de terrains d’expérimentation, l’une des principales limites identifiées au développement de la filière numérique en santé. Les tiers lieux d’expérimentation réunissent une diversité d’acteurs (professionnels du monde de la santé, usagers, patients et/ou volontaires sains, aidants, collectivités, entreprises, fournisseurs de solutions numériques, chercheurs, économistes, chargés de valorisation, etc.) pour mettre en œuvre des expérimentations, les évaluer et contribuer à leur accès au marché.

Depuis 2021, les HCL structurent la plateforme PLATINES, centrée sur les solutions numériques innovantes permettant d’optimiser les parcours de soins non programmés. Cette plateforme vise à faire émerger des besoins du terrain pouvant être résolus par des solutions numériques co-développées avec des industriels du domaine, et à proposer aux entreprises ayant des solutions proches d’être commercialisées, de les expérimenter en situation réelle avec les futurs usagers (professionnels de santé hospitalier ou en ville, patients, aidants, etc.).

Deux projets concrets en cours d’expérimentation

D’un montant de 1,6 M€ sur trois ans, la dotation allouée à PLATINES en tant que lauréat de l’appel à projets "tiers-lieux d’expérimentation en santé numérique" servira à la fois à poursuivre la structuration de la plateforme, notamment en termes de ressources humaines dédiées avec des recrutements à venir, et à conduire deux projets d’expérimentation, FLUENCE et ACIST.

Mené avec l’entreprise Superwyze et les équipes des urgences de l’hôpital de la Croix-Rousse-HCL, FLUENCE vise à aider les professionnels de santé au sein des Services d’Accueil des Urgences (SAU) à améliorer la prise en charge des patients et l’organisation des soins non programmés par l’innovation organisationnelle. L’enjeu est de développer une solution connectée qui fournisse des informations de position et d’activité des personnes et du matériel en temps réel et en rétrospectif, permettant d’avoir les données nécessaires à l’optimisation de l’organisation du SAU.

Construit avec les équipes du SAS 69 et celles de l’Ehpad Saint-Camille (Lyon 5e), en partenariat avec l’entreprise MEDAE qui développe la solution MAX, le projet ACIST, lui, vise à éviter l’adressage aux urgences des résidents d’EHPAD pour des situations qui ne le nécessitent pas, en aidant à distance les professionnels de santé de ville dans la réalisation des protocoles de soins complexes, grâce à des aides cognitives apportées via l’application MAX. L’objectif est de réduire les recours aux SAU non nécessaires et/ou le déplacement du SAMU et de favoriser ainsi le maintien à domicile du patient (ou, dans ce cas d’usage, des résidents en Ehpad).

Armelle DION, Directrice de l’Innovation aux HCL, précise : « Nous sommes très heureux de ces récompenses qui viennent couronner les efforts de plusieurs années, mais surtout un travail collectif. En effet, on peut inventer seul, mais il faut collaborer pour innover – et ce, aussi bien en interne (en diversifiant les profils des intrapreneurs) qu’en externe, avec les entreprises, écoles/universités, collectivités, pôles de compétitivité, incubateurs... En 2024, nous travaillerons sur l’évaluation de nos premières actions, la structuration de nos quatre tiers lieux thématisés et l’accompagnement des nouveaux projets que nous espérons toujours plus nombreux et diversifiés. »
 

Les HCL sur tous les fronts en matière d’innovation

Outre les accessits reçus, le début d’année 2024 a aussi été marqué pour les HCL, dans le domaine de l’innovation, par leur entrée au capital de PULSALYS. Société d’Accélération et de Transfert de Technologie (SATT) du territoire Lyon Saint-Etienne, cet incubateur-accélérateur DeepTech de Lyon Saint-Etienne est devenu, un acteur incontournable de la valorisation des travaux de recherche publique et de la création de start-ups et plus particulièrement en santé, avec 142 structures DeepTech créées dans la région. C’est seulement la deuxième fois en France qu’un CHU devient actionnaire d’une SATT, démontrant l’engagement des HCL dans le déploiement accéléré de solutions innovantes pour répondre aux besoins des patients et professionnels de santé.

Cette prise de participation conforte le soutien des Hospices Civils de Lyon à l'innovation sous toutes ses formes. Depuis la création de la Direction de l’Innovation, en avril 2021, le CHU déploie un plan ambitieux et structuré visant à diffuser la culture de l'innovation et à faciliter et accélérer l'émergence de projets en lien avec les partenaires de l'écosystème, en particulier dans les domaines suivants : équipements médicaux, innovation numérique et l’Intelligence Artificielle, impression 3D, innovation organisationnelle avec notamment la reconfiguration des parcours de soins, innovation managériale.

Cette importance donnée à l’innovation passe notamment par l'organisation d'un Appel à Projet Innovation (API) interne qui sélectionne, deux fois par an, les projets les plus prometteurs pour les financer à hauteur de 2M€ par an. Parmi les premiers lauréats se trouvent 4 plateformes transversales d'innovation, véritables structures d'appui pour accompagner efficacement le développement de l'innovation sous toutes ses formes : PLATINES, dédiée à l’innovation numérique, CO'Lab 3D, dédiée à l’impression 3D, Station H, dédiée à la robotique hospitalière et COLYBRI, spécialisée en IA et bases de données d’imagerie.

Enfin, à l’image de l’entrée au capital de PULSALYS, les HCL conçoivent l’innovation au cœur de l’écosystème local. Depuis 2021, la Direction de l’Innovation travaille ainsi au quotidien, notamment via des appels à projets communs, avec de nombreux partenaires essentiels à la réussite de ses projets innovants : Lyonbiopôle à travers l’appel à projets Innovation Clinique, Métropole de Lyon à travers l’Appel à Projet PAIR Innovation et Handicap, Université de Lyon en participant comme fondateur au Pôle Universitaire d’Innovation (PUI) IMPULSE et au projet SHAPEMed@Lyon, etc.

En 2024, cette dynamique va se poursuivre à travers une phase d’évaluation de l’impact multidimensionnel de l’innovation au sein du CHU, après trois ans de fonctionnement de la DI (mesure de la création de valeurs, rayonnement, évolutions permises sur le plan managérial, etc.). La structuration des plateformes transversale d’innovation (PLATINES, Station H, CO’Lab 3D, COLYBRI) va également se renforcer cette année, tandis que de nombreux autres projets seront accompagnés, à travers les prochaines promotions de l’API (sélections en juillet et décembre 2024).






Nouveau commentaire :
Facebook Twitter






CONTACT

HOSPITALIA

Immeuble Newquay B / B35
13 rue Ampère
35800 Dinard 
Tél : 02 99 16 04 79
Email : contact@hospitalia.fr

Abonnement :
abonnement@hospitalia.fr