Connectez-vous S'inscrire
Actu

Étude IFOP / MNH : les Français sont de plus en plus enclins à la vaccination contre le Covid-19, les professionnels hospitaliers aussi


Rédigé par Rédaction le Vendredi 2 Avril 2021 à 11:25 | Lu 310 fois


Pour tous, la vaccination est perçue comme le moyen incontournable de sortie de l’épidémie.



Les Français étaient 41% fin novembre 2020 et sont aujourd’hui 65% à être vaccinés ou souhaiter l’être*. Un chiffre qui grimpe désormais à 82% chez les professionnels hospitaliers.

Les professionnels hospitaliers sont très majoritairement favorables à la vaccination contre la covid-19, qu’ils considèrent comme incontournable pour sortir de l’épidémie et cela de manière plus marquée que l’ensemble des Français. En effet, 82% d’entre eux ont l’intention de se faire vacciner ou le sont déjà, contre 65% des Français. Les professionnels hospitaliers ont en effet la volonté de protéger les autres.

Les étudiants sont quant à eux un peu en deçà avec 60% d’entre eux qui ont l’intention de se faire vacciner ou qui le sont déjà. Cela s’explique notamment par leur âge : moins à risques, ils sont à la fois moins prioritaires sur la vaccination et donc moins vaccinés que leurs confrères, et également personnellement moins enclins à se faire vacciner. Ce clivage se retrouve dans la population générale : 50% des moins de 35 ans sont vaccinés ou ont l'intention de l’être, contre 71% des plus de 35 ans.

Ainsi, si 82% des professionnels hospitaliers sont favorables à la vaccination, ils sont 91% parmi ceux qui se sentent bien informés sur la vaccination et seulement 70% parmi ceux qui se sentent mal informés, soit 21 points d’écart. De la même manière, 65% des Français sont favorables à la vaccination, mais cette proportion grimpe à 79% chez ceux qui se sentent bien informés sur le vaccin et chute à 49% chez ceux qui se sentent mal informés, soit 30 points d’écart.

Le vaccin : le moyen incontournable pour sortir de l’épidémie

72% des professionnels hospitaliers et 68% des Français considèrent que le vaccin est incontournable pour sortir de l’épidémie.

Les raisons suivantes invoquées : 50% des professionnels hospitaliers et 55% des Français veulent se protéger du Covid-19 et 46% des hospitaliers et 37% des Français souhaitent protéger les autres du Covid-19. Les motivations des étudiants hospitaliers diffèrent un peu : ils souhaitent avant tout protéger les autres (70%), jugent également le vaccin incontournable (61%) et souhaitent également avoir accès à différentes activités si celles-ci deviennent conditionnées à la vaccination (59%). Le souhait de protéger les autres est également la seconde raison invoquée par les actifs (54%) et avoir accès à différentes activités la troisième (44%).

> Pour approfondir ce sujet et recueillir les réactions et commentaires des professionnels de santé, la MNH a réalisé une table-ronde sur le sujet, à retrouver ici

 
Méthodologie
L’enquête a été menée auprès de deux échantillons grand public et professionnels hospitaliers : 1035 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus et 5250 professionnels hospitaliers. Grand Public : les interviews ont été réalisées par questionnaire auto-administré en ligne du 16 au 18 mars 2021 / Professionnels de santé : les interviews ont été réalisées par questionnaire auto-administré en ligne du 8 au 17 mars 2021.

*Etude Ifop pour le Journal du Dimanche réalisée par questionnaire auto-administré en ligne du 26 au 27 novembre 2020 auprès d’un échantillon de 1013 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

 






Nouveau commentaire :
Facebook Twitter







CONTACT

HOSPITALIA

39 rue de la Malouine
35800 Dinard 
Tél : 02 99 16 04 79
Email : contact@hospitalia.fr

Abonnement :
abonnement@hospitalia.fr

Siège social :
23/25 rue Jean-Jacques Rousseau 
75001 Paris