Connectez-vous S'inscrire



SIS

Ergotron, pour une transition numérique réussie


Rédigé par Admin le Jeudi 7 Novembre 2019 à 09:40 | Lu 542 fois


Spécialiste de l’ergonomie du poste de travail, Ergotron a acquis une réelle notoriété en accompagnant la transition numérique des établissements de santé. Son credo ? Proposer des solutions globales mixant tout un panel d’outils pour simplifier l’alimentation des dossiers patients au plus près de l’acte de soin. Les explications de Vincent Creste, responsable commercial pour la France.




Hospitalia : Quels sont, à votre sens, les principaux enjeux métiers en matière d’informatisation de la production des soins ?
Vincent Creste : Si elle permet incontestablement d’améliorer la prise en charge des patients, la transformation digitale n’en représente pas moins un défi quotidien pour les soignants, qui passent désormais plus du tiers de leur journée de travail à saisir des données sur ordinateur, et seulement 20% de leur temps à prodiguer des soins aux patients. Ce déséquilibre, qui les éloigne de leur métier premier, est d’autant plus source de souffrances que les problèmes d’inconfort liés à l’usage des ordinateurs ne sont pas toujours pris en compte. De nombreux soignants doivent par exemple prendre des notes manuelles au chevet du malade, puis multiplier les allers-retours pour accéder à un poste de travail. Certains établissements bien au fait de cette problématique ont mis à leur disposition des tablettes numériques ; mais il n’est pas facile de transporter une tablette, aussi légère soit-elle, pendant plusieurs heures d’affilée ! 
 

Vincent Creste, responsable commercial pour la France
Vincent Creste, responsable commercial pour la France
Hospitalia : Que préconisez-vous alors ?
Vincent Creste : Il faudrait rapprocher les appareils informatiques du lieu d’intervention, pour éviter les déplacements chronophages tout en limitant la perte d’information. Cette approche, matérialisée à travers le concept de « triangle de soins » – soit la proximité entre le soignant, le patient et l’écran – est parfaitement maîtrisée par Ergotron. Nous proposons ainsi un chariot mobile permettant non seulement de saisir la prescription directement au lit du patient, mais aussi de valider l’administration médicamenteuse en scannant, par exemple, le code-barres apposé sur le bracelet d’identification du malade. Le circuit du médicament gagne en sécurité et les soignants en sérénité – il est en effet plus aisé d’identifier la chaîne de responsabilité lorsque chaque acte est tracé informatiquement. De la même manière, nous sommes en mesure de déployer des systèmes de support muraux quelles que soient les exigences environnementales. Notre objectif ? Intégrer l’outil informatique au plus près des pratiques, pour que son utilisation soit la plus naturelle et la plus confortable possibles. 

Hospitalia : Ergotron a en effet à cœur que les soignants puissent se recentrer sur leur cœur de métier, sans que l’informatisation des parcours n’impose de nouvelles contraintes organisationnelles. 
Vincent Creste : La transition numérique n’en sera que plus aisée, pour le plus grand bénéfice de toutes les parties prenantes. C’est pourquoi nous proposons plus d’une cinquantaine de modèles de chariots et un large panel de systèmes de fixation murale, afin que chaque établissement, chaque service de soins, puisse bénéficier d’une solution personnalisée. Avant tout projet, nos équipes sondent attentivement les utilisateurs pour identifier leurs attentes et leurs contraintes et pouvoir les orienter vers les solutions qui pourraient leur convenir aujourd’hui, mais aussi répondre à leurs besoins futurs. Nous mettons ici à profit près de deux décennies d’expérience au sein des hôpitaux : nous y avons vécu de près l’évolution des flux d’information et, forts de notre présence sur le terrain, continuons d’être les témoins privilégiés des nouvelles pratiques liées à l’usage du numérique.
 

Hospitalia : Justement, le maître-mot est ici « usages » : il occupe une place centrale au sein de votre stratégie. Pouvez-vous nous en parler ?
Vincent Creste : L’informatique seule n’a en effet que peu de sens ; la réelle valeur ajoutée réside dans son articulation avec les usages des acteurs de santé. Ce sont donc ces usages qui priment à nos yeux puisqu’ils constituent la pierre angulaire de l’acceptabilité numérique. Nous n’hésitons pas, pour cela, à proposer des solutions globales combinant plusieurs types de produits afin de couvrir un maximum de pratiques, y compris celles coexistant au sein d’un même service de soins. Pour cette même raison, nous attachons une attention forte à l’ergonomie des outils proposés à nos partenaires hospitaliers. Savez-vous que près de la moitié des soignants utilisant des postes de travail informatiques font régulièrement état de douleurs aux poignets, au cou et au dos ? Douleurs qui peuvent, à terme, évoluer en troubles musculo-squelettiques (TMS), problématique particulièrement prégnante à l’hôpital…

Hospitalia : N’est-ce pas là le métier historique d’Ergotron ?
Vincent Creste : Le fondateur de la société est en effet un ergonome qui a lui-même collaboré avec plusieurs constructeurs informatiques de renom. Ergotron s’est donc dès le départ fait connaître par sa capacité à intégrer l’informatique dans des environnements qui n’ont pas été initialement pensés pour ce type d’outils, de manière à ce qu’ils puissent être utilisés aisément, et en toute sécurité. La prévention des TMS est donc un secteur dans lequel nous avons acquis une réelle légitimité. Nous sommes par exemple attentifs à positionner un ordinateur sur bras articulé à la bonne hauteur, pour éviter d’éventuelles douleurs aux cervicales. De la même manière, nous avons mis au point des chariots « assis-debout », particulièrement plébiscités par les soignants qui peuvent mettre à profit l’alimentation du dossier patient pour s’asseoir quelques minutes – ces mêmes solutions sont d’ailleurs aussi utilisées dans l’autre sens par des métiers sédentaires. 
 

Hospitalia : Le mot de la fin ?
Vincent Creste : En tant que spécialistes de l’ergonomie dans le secteur médical, nous sommes convaincus que c’est aux outils et équipements informatiques de s’adapter aux utilisateurs et non l’inverse. Forts de ce postulat, nous nous attachons à proposer des infrastructures et des  conditions d’utilisation adéquates, pour accompagner et accélérer l’adoption du numérique à l’hôpital. En libérant des soignants de certaines contraintes inhérentes à l’informatique – sécurité, autonomie électrique –, en la mettant in fine au service des usages à travers le « triangle de soins » évoqué précédemment, Ergotron participe à l’avènement d’un hôpital toujours plus digital, sans pour autant hypothéquer le bien-être des soignants, et donc celui des patients. Avec, à la clé, des gains de productivité globaux dont les effets se font ressentir à chaque étape du parcours de soins.

Plus d'informations : https://www.ergotron.com/fr-fr/  et e mea.marketing@ergotron.com

 
 










CONTACT

HOSPITALIA

39 rue de la Malouine
35800 Dinard 
Tél : 02 99 16 04 79
Email : contact@hospitalia.fr

Abonnement :
abonnement@hospitalia.fr

Siège social :
23/25 rue Jean-Jacques Rousseau 
75001 Paris