Connectez-vous



SIS

Avec les nouveaux bâtiments « Omics », l’Institut Pasteur poursuit sa révolution numérique

Rédigé par Rédaction le Jeudi 13 Septembre 2018 à 12:48 | Lu 516 fois


Inauguré le 13 septembre à l’Institut Pasteur, le nouvel ensemble de bâtiments « Omics » réunit des équipes de recherche multidisciplinaires d’excellence et des technologies de pointe pour explorer toutes les possibilités offertes par le développement de la biologie computationnelle et ainsi renforcer les capacités à répondre aux enjeux scientifiques et sanitaires du XXIe siècle. Ce pôle d’expertise, unique en France, positionne l’Institut Pasteur comme un acteur majeur de niveau mondial capable de générer des données « massives » en santé et surtout de les analyser et d’en extraire les connaissances nécessaires à une meilleure compréhension du vivant et à l’amélioration de la santé.



Avec les nouveaux bâtiments « Omics », l’Institut Pasteur poursuit sa révolution numérique
La capacité à générer des données massives dans le domaine des sciences de la vie (données biologiques, cliniques, génomiques, environnementales, ...) transforme profondément l’approche de la biologie et correspond à un véritable changement de paradigme ouvrant des perspectives de recherche et d’applications considérables. Ainsi est né le « big data ».
 
Pour analyser et exploiter cette masse de données, la biologie place désormais au cœur de sa pratique l’interdisciplinarité en faisant appel à la modélisation mathématique, aux statistiques et à l’informatique.
 
Fer de lance de cette révolution, l’Institut
Pasteur a créé une structure unique
rapprochant différents domaines d’expertise au
service de la santé telle que la biologie, 
l’informatique, les mathématiques, les
statistiques, la physique et les sciences 
sociales. 

Faire face aux nouveaux enjeux

Avec les nouveaux bâtiments « Omics », l’Institut Pasteur poursuit sa révolution numérique
Ce pôle a pour ambition de renforcer
les synergies entre les équipes en place et
d’attirer les expertises internationales autour
d’équipements permettant la production et
l’analyse de données de masse, afin de faire
face aux nouveaux enjeux de la santé publique
et de la médecine.
 
À l’approche scientifique
classique qui consiste à formuler des hypothèses puis à concevoir des expériences pour générer des données permettant de valider ou d'invalider ces hypothèses, s'ajoute maintenant l'approche inverse. En effet, l’intelligence artificielle permet d’extraire à partir de données de masse des corrélations biologiques inédites. C’est précisément la complémentarité de ces deux approches mise en œuvre par les chercheurs qui témoigne de l’originalité de l’Institut Pasteur. 

Les projets phares de cette multidisciplinarité porteront notamment sur l’analyse de la propagation des épidémies, la compréhension de l’évolution des microbes et des virus et de leurs résistances aux traitements, ou encore l’exploration des données de génomique humaine pour comprendre les facteurs de prédisposition aux maladies. 

Une nouvelle ère

Avec les nouveaux bâtiments « Omics », l’Institut Pasteur poursuit sa révolution numérique
Stewart Cole, directeur général de l’Institut Pasteur déclare : « L’Institut Pasteur a toujours eu l’ambition d’adapter son organisation, de recruter les talents nécessaires pour répondre aux défis sans cesse renouvelés des maladies qui menacent la santé humaine. Ce pôle multidisciplinaire est aujourd’hui un des piliers de notre puissance de recherche, pour répondre autant aux enjeux de la recherche fondamentale qu’à ceux de santé publique. Nous sommes très fiers d’inaugurer une nouvelle ère numérique à l’Institut Pasteur avec ce nouvel ensemble, financé par la générosité du public ».

Plus de 9 millions d’euros ont été nécessaires pour construire et équiper les bâtiments Omics. Cette somme, qui représente un investissement important à la hauteur des ambitions de l’Institut Pasteur, a été financée intégralement par la générosité du public. 





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter






CONTACT

HOSPITALIA

39 rue de la Malouine
35800 Dinard 
Tél : 02 99 16 04 79
Email : contact@hospitalia.fr

Abonnement :
abonnement@hospitalia.fr

Siège social :
23/25 rue Jean-Jacques Rousseau 
75001 Paris 



ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !