Connectez-vous S'inscrire

Le magazine de l'innovation hospitalière
Biologie

bioMérieux annonce le marquage CE du test VIDAS® TBI (GFAP, UCH-L1), pour une meilleure évaluation des patients victimes d’un traumatisme crânien léger, y compris pour les cas de commotion cérébrale


Rédigé par Rédaction le Mercredi 18 Octobre 2023 à 14:15 | Lu 744 fois


ioMérieux, acteur mondial dans le domaine du diagnostic in vitro, annonce le marquage CE de VIDAS® TBI (GFAP, UCH-L1), un test sanguin pour l’évaluation et la prise en charge des patients victimes d’un traumatisme crânien léger. Ce test s’appuie sur une combinaison unique de biomarqueurs cérébraux : GFAP et UCH-L1*. Cet outil diagnostique peut contribuer à limiter le nombre de scanners cérébraux (tomodensitométrie, TDM) et à désengorger les urgences en détectant l’absence de lésion intracrânienne post-traumatique.



Défini comme une altération des fonctions cérébrales due à une force externe, le traumatisme crânien représente un problème majeur de santé publique. Il touche 69 millions de personnes chaque année dans le monde [1]. En s’appuyant sur l’examen clinique et l’échelle de coma de Glasgow (Glasgow Coma Scale), le traumatisme crânien peut être considéré comme léger, modéré ou sévère [2]. 70 à 90 % des traumatismes crâniens sont légers [3] mais ils sont l’une des causes les plus fréquentes de passage aux urgences [4].

Même si les scanners cérébraux sont obligatoires pour tous les traumatismes crâniens modérés et sévères, les médecins urgentistes ont souvent recours à ces examens au début de la prise en charge d’un traumatisme léger afin de détecter d’éventuelles lésions intracrâniennes post-traumatiques. Pourtant, de telles lésions apparaissent dans moins de 10 % des cas de traumatisme crânien léger. Un grand nombre de scanners pourrait donc être évité. Le recours excessif au scanner augmente la durée d’admission, expose les patients aux radiations et monopolise des ressources dans des services d’urgence saturés [5].

Un test réalisable dans une fenêtre large de 12 heures après le traumatisme

En plus de l’examen clinique, le test VIDAS® TBI (GFAP, UCH-L1) peut répondre aux besoins des médecins en leur permettant d’améliorer le triage des patients. Le test écarte avec fiabilité le risque de lésion intracrânienne. Il fournit un résultat objectif pour évaluer la nécessité – ou non – de réaliser une TDM cérébrale chez l’adulte. VIDAS® TBI (GFAP, UCH-L1) permet de mesurer la concentration en GFAP et UCH-L1*, deux biomarqueurs cérébraux, présents dans le sang dès la première heure suivant le traumatisme. Ce test, facile à interpréter et réalisable dans une fenêtre large de 12 heures après le traumatisme, couvre une grande partie des traumatisés crâniens légers adultes et peut aider à réduire le temps de passage aux urgences.

« Les médecins urgentistes ont besoin de prendre des décisions rapidement pour le bien des patients, et pour une meilleure prise en charge aux urgences. Un nombre significatif de scanners cérébraux pourrait être évité dans le cas de traumatismes crâniens légers car 90 % ne présentent aucune anomalie, explique Mark Miller, Directeur Exécutif, Affaires Médicales de bioMérieux. VIDAS® TBI (GFAP, UCH-L1), en complément d’un examen clinique du patient, apporte des résultats sanguins précis et objectifs pour un meilleur suivi des patients présentant un traumatisme crânien léger. Il aide les médecins à effectuer le triage des patients plus rapidement, plus efficacement et en toute confiance de manière à optimiser le recours au scanner cérébral ; cela améliore donc le standard de prise en charge. »

« Chez bioMérieux, nous démontrons depuis plus de 20 ans notre capacité à développer des biomarqueurs innovants pour faire avancer la prise en charge des patients et les résultats diagnostiques aux urgences, déclare Jennifer Zinn, Directrice Exécutive, Opérations Cliniques de bioMérieux. Nous sommes convaincus que le test VIDAS® TBI (GFAP, UCH-L1) peut réellement changer la donne pour les médecins urgentistes qui s’occupent de patients victimes d’un traumatisme crânien léger tous les jours. C’est une innovation importante qui renforce la gamme VIDAS® destinée aux situations urgentes et critiques. »

Le test VIDAS® TBI (GFAP, UCH-L1) est disponible sur les instruments d’immunoessais VIDAS® 3 et VIDAS® KUBETM, offrant la possibilité de réaliser des tests automatisés 24/7. La commercialisation commencera au quatrième trimestre 2023 dans plusieurs pays d’Europe, d’Afrique du Nord et d’Amérique du Sud. Le déploiement dans le reste du monde se fera progressivement en 2024 et 2025.

* GFAP: Glial Fibrillary Acidic Protein (Protéine d'Acides Fibrillaires Gliales) ; UCH-L1: Ubiquitin C-terminal Hydrolase- L1
1) Estimating the global incidence of traumatic brain injury in: Journal of Neurosurgery Volume 130 Issue 4 (2018) Journals (thejns.org)
2) https://www.glasgowcomascale.org/
3) Peterson B, Zhou H, Thomas KE, Daugherty J. CDC Surveillance Report 2017: Traumatic Brain Injuryrelated Hospitalizations and Deaths by Age Group, Sex, and Mechanism of Injury. https://www.cdc.gov/traumaticbraininjury/pdf/TBI-surveillance-report-2016-2017-508.pdf Consulté le 15 mars 2023. 4) https://www.center-tbi.eu/patients/facts
5). Easter JS, Haukoos JS, Meehan WP, Novack V, Edlow JA. Will neuroimaging reveal a severe intracranial injury in this adult with minor head trauma? the rational clinical examination systematic review. JAMA 2015;314:2672–81.






Nouveau commentaire :
Facebook Twitter







CONTACT

HOSPITALIA

Immeuble Newquay B / B35
13 rue Ampère
35800 Dinard 
Tél : 02 99 16 04 79
Email : contact@hospitalia.fr

Abonnement :
abonnement@hospitalia.fr