Connectez-vous S'inscrire



Actu

Vendredi 28 septembre 2018, l’Hôpital des Hauts-Clos (CH de Troyes) devient l’Hôpital Simone Veil

Rédigé par Rédaction le Lundi 1 Octobre 2018 à 11:31 | Lu 502 fois


Depuis son inauguration en 1961, l’hôpital des Hauts-Clos n’a cessé d’évoluer pour accompagner les besoins des aubois en matière de santé: nouvelles disciplines médicales et paramédicales, amélioration de ses capacités et de ses conditions d’accueil, perfectionnement du plateau technique, agrandissement et rénovation des locaux, activité de recherche ou encore innovation en e-santé... Depuis bientôt 60 ans, une chose n’avait pas changé pour l’hôpital : son nom, l’hôpital des Hauts-Clos, tiré du nom du lieu-dit sur lequel l’hôpital a été construit.



Vendredi 28 septembre 2018, l’Hôpital des Hauts-Clos (CH de Troyes) devient l’Hôpital Simone Veil
« Nous pensons que notre hôpital, résolument tourné vers l’avenir et déterminé à continuer d’assurer une prise en charge de qualité pour tous ses patients, doit porter un nom qui soit synonyme d’excellence, d’humanité et de courage. C’est ainsi pour nous une très grande fierté de voir notre hôpital recevoir aujourd’hui le nom de Simone Veil. Sa force, son intégrité, sa modernité, son engagement au profit de la santé sont pour nous des modèles dans lesquels nous nous reconnaissons et que nous comptons bien suivre pour toutes les années à venir. Enfin, en terme d’ancrage local, nous rappelons que Madame Veil a fortement soutenu et participé à la création des centres 15 et il a été acté durant son premier passage au ministère de la santé en tant que ministre (1974-1979) que le Centre Hospitalier de Troyes allait accueillir l’un des trois premiers centres 15 de France, chose réalisée en mai 1980 », indique l’établissement dans un communiqué.
 
L’appellation « Centre Hospitalier de Troyes » demeure et comprend dorénavant les sites suivants : l’hôpital Simone Veil (Troyes), la résidence Comte Henri (Troyes), le Domaine de Nazareth (EHPAD à Pont-Sainte-Marie), la plateforme logistique (Saint-Julien-les-Villas). 
 
« Nous tenons aussi à remercier très chaleureusement Jean et Pierre-François Veil d’avoir donné leur accord en faveur de ce nouveau nom pour l’hôpital », poursuit le CH de Troyes.

Les grandes dates de l’hôpital des Hauts-Clos

- Inauguré le 29 juin 1961sous la Haute Présidence de M. Bernard CHENOT, Ministre de la Santé Publique et de la Population en présence de M. Roger SÉVÉRIE, Préfet de l’Aube et de M. Henri TERRÉ Député Maire de Troyes. 
 
- À la fin des années 70 :
 construction d’un bâtiment pour accueillir le service des urgences, le SAMU, le SMUR et la réanimation,
 construction du service de dialyse,
 installation d’un bâtiment pour le service d’anatomo-pathologie,
 construction d’une extension pour les laboratoires.
 
- Entre 1978 et 1982 : construction du pavillon de la Mère et de l’Enfant, qui permet d’offrir de meilleures conditions d’hébergement à la maternité, à la pédiatrie, et à la néonatalogie et de créer de nouvelles disciplines aux Hauts-Clos. 
 
- Entre 1982 et 1986 : construction d’un bâtiment pour le laboratoire d’immuno-hématologie. Les surfaces libérées par l’ouverture du pavillon de la Mère et de l’Enfant permettent l’installation d’un plateau technique moderne (scanner, explorations fonctionnelles) et une amélioration des conditions d’hébergement. 
 
- Entre 1998 et 2013 : construction d’un bâtiment pour l’IRM et le scanner,
 nouveau plateau technique pour la pharmacie, les blocs opératoires et la chirurgie ambulatoire,
 nouvelles urgences,
 aménagement d’un service de médecine nucléaire au sous-sol du pavillon de la Mère et de l’Enfant
, extension du service de radiothérapie.
 
- En 2014 : ouverture du nouveau bâtiment d’hospitalisation, destiné à abriter toute l’hospitalisation adulte de médecine et de chirurgie (430 lits en tout, dont 75% de chambre à 1 lit et 25% de chambres à 2 lits) ainsi qu’une partie des consultations externes. 
 
- Depuis 2014, plusieurs nouveautés telles que l’ouverture d’une unité neuro-vasculaire capable de prendre en charge les AVC
, un nouveau service d’anapath « Claude Hopfner » qui regroupe le service d’anatomie et cytologie pathologiques et l’unité de génétique
, la mise en service d’un IRM 3 Tesla (2017) et d’un TEPSCAN (2018) accompagné de la rénovation du service de médecin nucléaire, ou encore la rénovation de la zone d’accueil intérieure et extérieure du bâtiment mère et enfant. 
 
- 28 septembre 2018 : l’hôpital des Hauts-Clos devient l’hôpital Simone Veil à l’occasion d’une cérémonie en présence de Thierry Mosimann, préfet de l’Aube, 
Christophe Lannelongue, Directeur général de l’ARS Grand Est, Philippe Pichery, Président du conseil départemental de l’Aube, François Baroin, Maire de Troyes et président du Conseil de surveillance du CH de Troyes, Jean et Pierre-François Veil,
 le docteur Michèle Collart, présidente de la commission médicale du CH de Troyes,
 le professeur Bach-Nga Pham, Doyen de la Faculté de Médecine de l’Université Reims Champagne Ardenne,
 le docteur Didier Brégeaut, vice-président du Conseil de l’Ordre des Médecins de l’Aube. 





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter






CONTACT

HOSPITALIA

39 rue de la Malouine
35800 Dinard 
Tél : 02 99 16 04 79
Email : contact@hospitalia.fr

Abonnement :
abonnement@hospitalia.fr

Siège social :
23/25 rue Jean-Jacques Rousseau 
75001 Paris 



ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !