Connectez-vous S'inscrire
MENU


Troisième Prix UNICANCER de l’INNOVATION : 12 projets récompensés, afin d’innover toujours pour les patients

Rédigé par Rédaction le Vendredi 9 Décembre 2016 à 09:31 | Lu 189 fois
Actu


Onze projets portés par des Centres de lutte contre le cancer (CLCC), ainsi qu’un projet porté par une association collaborant avec les Centres, sont lauréats du troisième Prix UNICANCER de l’INNOVATION. La cérémonie de remise des prix s’est déroulée le 21 novembre 2016 au Palais des Congrès de Dijon.


Troisième Prix UNICANCER de l’INNOVATION : 12 projets récompensés, afin d’innover toujours pour les patients
Seul prix exclusivement dédié à la cancérologie en France, le Prix UNICANCER de l’INNOVATION a été créé par UNICANCER pour faire connaître et valoriser les actions les plus innovantes des CLCC autour d’une promesse simple : "Mobilisons nos talents pour nos patients".
 
L’édition 2016 confirme le succès du Prix auprès des équipes des Centres, avec plus de 100 dossiers reçus pour cette troisième édition.

La sélection des lauréats s’est déroulée en trois temps :
- Un pré-jury composé des membres des Comités stratégiques d’UNICANCER a sélectionné les dossiers finalistes de chaque catégorie
- Un jury final constitué de personnalités d’UNICANCER et extérieures (Institut national du cancer, Haute Autorité de santé, représentants de patients, médias...) a désigné les lauréats de chaque catégorie, le Grand prix du jury et le prix Coup de cœur du jury.
- Les salariés des CLCC ont voté en ligne pour élire leur coup de cœur parmi les finalistes.

 
Les projets primés ont été sélectionnés pour leur caractère innovant, leur reproductibilité dans les autres 
CLCC et les bénéfices pour les patients et l’organisation du Centre.
Un trophée et une dotation de 2000€ ont été remis aux lauréats de chaque catégorie.
 

Selon le Pr Patrice Viens, Président d’UNICANCER : « La force des projets lauréats de l’édition 2016 est d’être reproductible dans d’autres CLCC. C’est ainsi que nous retrouvons des lauréats ex-aequo pour des projets similaires menés dans différents établissements. Telle est la vocation des initiatives primées dans cette troisième édition du Prix UNICANCER de l’INNOVATION : inspirer, essaimer, impulser au sein du Groupe des Centres l’innovation au service du patient ».
Troisième Prix UNICANCER de l’INNOVATION : 12 projets récompensés, afin d’innover toujours pour les patients

Prix du parcours de soins du patient

Lauréats ex-aequo : trois dossiers portant sur une même thématique, le suivi des patients sous thérapie orale :
- Programme de télé-suivi au domicile des patients âgés sous thérapie orale (Marseille – Institut Paoli-Calmettes)
- VITALink (Lien VIlle-hôpiTAL) – interventions coordonnées des professionnels de santé pour les patients sous anticancéreux oral (Strasbourg – Centre Paul Strauss)
- Prise en charge des patients sous thérapie ciblée par voie orale par un suivi infirmier téléphonique et une conciliation médicamenteuse (Toulouse – Institut Claudius Regaud - IUCT- Oncopole)
 
Les thérapies orales (thérapies ciblées, immunothérapies) ont un profil de toxicité nouveau et particulier. La prescription de ces thérapeutiques nécessite un accompagnement spécifique du patient dans ses soins et dans le suivi inter-cures.
 
Ces trois projets ont pour objectifs de sécuriser et d’anticiper la prise en charge des effets secondaires. Il s’agit également d’améliorer l’adhésion et l’observance du traitement par voie orale, tout en assurant l’information de tous les professionnels impliqués en établissement ou en ville.

Prix de la prévention et du dépistage

Lauréat : Serious game Toxic Tabac (Montpellier – Institut du Cancer de Montpellier)
 
« Toxic-Clope » est une exposition mise en place au pôle prévention Epidaure de l'Institut du Cancer de Montpellier depuis mai 2014. Elle est conçue sous la forme d’une fiction dans laquelle chacun a un rôle, et permet aux jeunes de la région et de son agglomération de développer une attitude critique vis-à-vis des informations diffusées sur le tabac.
 
Interactive et pédagogique, elle a été conçue pour sensibiliser les jeunes aux risques du tabac et dénoncer les manipulations opérées par l’industrie auprès des collégiens et lycéens de Montpellier et de son agglomération.

Prix de l’accompagnement du patient pendant et après le cancer

Lauréat : SENTINEL - Surveillance par web-application des patients atteints d’un cancer bronchique : impact sur la survie et la qualité de vie par rapport à un suivi classique (Angers/Nantes – Institut de Cancérologie de l'Ouest)
 
L’objectif de ce projet est d’évaluer une optimisation du suivi des patients présentant un cancer bronchique, dans le but d’allonger la survie des patients en améliorant leur qualité de vie et en diminuant l’anxiété générée par la réalisation des bilans d’imagerie.
 
Avec l’application Sentinel, disponible via smartphone ou ordinateur, les patients autoévaluent leurs symptômes chaque semaine et les envoient pour analyse à un logiciel. Celui-ci qui va déterminer la probabilité de rechute : en cas d’alerte, les patients sont convoqués pour un bilan d’imagerie. Avec cette application, les rechutes sont détectées en moyenne 5 semaines avant la date prévue du bilan de suivi selon les méthodes habituelles (hors essai clinique).

Prix de l’organisation et des métiers de la recherche

Lauréat : Formulaire de consultation Essai Clinique (Dijon – Centre Georges-François Leclerc)
 
Dans le cadre du recueil des données concernant les patients inclus dans des essais cliniques, les équipes d’Attachés de Recherche Clinique (ARCs) sont confrontées à des problèmes récurrents de déviations au protocole et de traçabilité des données sur des comptes rendus de consultation souvent incomplets, entraînant une perte de données.
 
Le développement de ce formulaire générique permet de synthétiser les éléments essentiels recueillis à chaque visite d’un patient inclus dans un essai thérapeutique. Il centralise, sur un support unique et facile d’utilisation, toutes les informations que le médecin doit fournir.

Prix des ressources humaines

Lauréat : e-Dentito (Marseille – Institut Paoli-Calmettes)
 
L’identitovigilance est un enjeu majeur pour la sécurité des soins et une problématique complexe et transversale. L’Institut Paoli-Calmettes a souhaité créer un serious game pour permettre à toutes les personnes concernées et nouvellement embauchées de pouvoir se former sur l’identitovigilance plus rapidement, et de façon plus attrayante.
 
Les personnels déjà formés disposent d’un module de formation en ligne afin de réactualiser leurs connaissances. Ce projet est partagé avec 7 autres Centres (CLCC de Lille, Lyon, Montpellier, Paris/St-Cloud, Rouen, Toulouse et Villejuif).

Prix du développement durable

Lauréat : Valorisation des bio-déchets (Lyon – Centre Léon Bérard)
 
Les bio-déchets englobent les déchets alimentaires des cuisines (lors de la préparation des plats), des plateaux repas des patients mais aussi des salariés lors de leur passage au restaurant d’entreprise.
 
Au Centre Léon Bérard, 200 kg de biodéchets sont traités en 24h. La substance récupérée est utilisée sous forme d’engrais pour enrichir le sol. Cet engrais est proposé aux salariés contre une participation financière libre. Les sommes récoltées sont ensuite reversées à la recherche menée au Centre.

Prix de la collaboration entre Association de patients et Centre de lutte contre le cancer

Lauréat : Réinsertion sociale et professionnelle des jeunes adultes pendant et après leur cancer
(Association « 20 Ans 1 Projet » avec le Centre Léon Bérard – Lyon, et l’ensemble hospitalier de l’Institut Curie – Paris-St-Cloud)
 
Alors que la maladie isole et empêche la dynamique de projets, l’association 20Ans 1Projet propose de rompre l’isolement des jeunes adultes afin qu’ils redeviennent acteur de leur vie.
 
D’une part, des coachs suivent les jeunes autour de séances pour les aider à voir plus clair sur leurs aspirations. D’autre part, les jeunes adultes peuvent rencontrer des acteurs de la vie professionnelle du métier auxquels ils aspirent. Ils pourront discuter avec eux de leur profession, de leurs opportunités. Ils pourront ainsi valider leur projet professionnel et commencer à créer leur propre réseau.

Prix Coup de cœur des salariés

Lauréat : Assistante Médicale de Recherche au DITEP : un métier innovant pour l’optimisation de la prise en charge des patients, au cœur de l’équipe de Recherche Clinique Précoce (Villejuif – Gustave Roussy)
 
La complexité des essais cliniques précoces, la multiplicité des examens liés aux exigences protocolaires et la prise en charge spécifique des patients inclus dans ces essais cliniques ont conduit à l’émergence d’un nouveau métier : celui d’assistante médicale de recherche.
 
Sa mission est d’assurer une prise en charge optimale du patient dans la déclinaison de son programme thérapeutique protocolaire, tout au long de sa participation à l’étude, en collaboration avec les attachés de recherche clinique, les investigateurs et les planificatrices. L’assistante médicale de recherche est ainsi la référente « patient » pour l’organisation de son parcours protocolaire.

Prix Coup de cœur du jury

Lauréat : « Quand notre cœur fait boum » : Atelier d’éducation thérapeutique sur la vie amoureuse, affective et sexuelle, dédié aux AJA (adolescents et jeunes adultes) atteints de cancer (Villejuif – Gustave Roussy)
 
La survenue d’un cancer chez un adolescent ou un jeune adulte bouleverse très souvent les relations amoureuses et la sexualité alors même qu’ils sont encore dans la découverte de leur corps et de leur sexualité ou que leur couple est en pleine période de construction.
 
L’atelier « Quand notre cœur fait boum » a pour objectif de faciliter, pour les patients, l’accès à l’information médicale relative à la préservation de la fertilité. D’autre part, il s’agit de proposer un espace de parole qui permette aux adolescents et jeunes adultes d’échanger sur le thème de la sexualité et d’y trouver des réponses validées par des professionnels.

Prix spécial du Jury

Lauréat : Carte « J’ai rédigé mes directives anticipées » (Caen – Centre François Baclesse)
 
Comment parler des directives anticipées avec les patients ? Quand aborder le sujet au cours du parcours de soins, s’il ne l’a pas été avant la maladie ? Et si les directives anticipées sont rédigées, comment l’équipe soignante en a-t-elle connaissance ?
 
L’objectif de ce projet est double : donner une information aux usagers qui suscite la réflexion en levant les tabous autour des directives anticipées, et mettre à disposition des patients une carte facile à conserver et à transmettre aux soignants, pour que ceux-ci sachent où trouver le document s’il n’est pas remis par le patient.

Grand prix du Jury

Lauréats ex-aequo : trois dossiers portant sur une même thématique, le suivi des patients sous thérapie orale :
- Programme de télé-suivi au domicile des patients âgés sous thérapie orale (Marseille – Institut Paoli-Calmettes)
- VITALink (Lien VIlle-hôpiTAL) – interventions coordonnées des professionnels de santé pour les patients sous anticancéreux oral (Strasbourg – Centre Paul Strauss)
- Prise en charge des patients sous thérapie ciblée par voie orale par un suivi infirmier téléphonique et une conciliation médicamenteuse (Toulouse – Institut Claudius Regaud - IUCT- Oncopole)
 
Les trois projets sur le suivi des patients sous thérapie orale se sont distingués aux yeux du Jury, qui leur a également attribué le Grand prix du Jury.
 
Ce prix récompense, parmi les projets lauréats, l’initiative considérée par le Jury d’experts comme la plus remarquable de l’ensemble des projets proposés.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu | SIS | Sûreté | Restauration | Le Magazine en ligne | Biologie | Traçabilité | Imagerie | Pharmacie | News | SSA 2015 | Paris Healthcare Week 2017 | JFR 2017