Connectez-vous S'inscrire

Le magazine de l'innovation hospitalière
SIS

Transformation digitale : Sirus Plateforme Santé entame sa mue


Rédigé par Rédaction le Mercredi 31 Janvier 2024 à 09:59 | Lu 1221 fois


Récemment nommé à la direction de Sirus Plateforme Santé (SPS), Adnane Kassamaly nous dévoile quelques perspectives enthousiasmantes pour ce système de régulation des transports hospitaliers.



Adnane Kassamaly, directeur de SPS
Adnane Kassamaly, directeur de SPS
Une nouvelle page s’écrit pour SPS. Pourriez-vous nous en parler ?

Adnane Kassamaly : Depuis sa création en 2017, Sirus Plateforme Santé s’est imposée comme LA solution facilitant la mise en relation entre les établissements de santé d’une part, et les transporteurs sanitaires de l’autre. Mais il nous faut aller plus loin encore et nous inscrire pleinement dans la transformation numérique de notre système de santé. De nouveaux usages émergent, de nouvelles attentes aussi, auxquels nous devons offrir des réponses novatrices. Ayant moi-même eu l’occasion d’accompagner des dynamiques similaires dans plusieurs secteurs d’activité, j’ai souhaité faire bénéficier SPS et ses utilisateurs de cette expertise, en portant un projet de transformation faisant la part belle au numérique. Plus concrètement, j’ai aujourd’hui l’ambition de faire de SPS un véritable connecteur universel entre les transporteurs sanitaires et leurs interlocuteurs au sein des établissements sanitaires et médico-sociaux.

Qu’entendez-vous par là ?

Pour consulter les demandes de transport sanitaire, les sociétés d’ambulances doivent aujourd’hui se connecter à une multitude d’outils, ce qui est à la fois fastidieux et chronophage. Nous souhaitons leur faciliter la tâche en faisant en sorte que toutes les commandes, y compris celles effectuées à travers les outils métier des professionnels de santé, soient automatiquement déversées dans SPS. Les transporteurs sanitaires, tous profils confondus – ambulanciers comme taxis – sont d’ailleurs eux-mêmes demandeurs d’une telle simplification. Pour preuve, ils sont désormais majoritaires au sein de notre conseil d’administration, et soutiennent fortement le projet d’une plateforme de régulation de transports portée par les ambulanciers et taxis. Les établissements de santé seront également gagnants, car ils pourront ainsi considérablement simplifier leurs processus de commande et de facturation. Ce sera notamment le cas pour la mise en œuvre des transports partagés, dont nous entendons optimiser la gestion. Nous pourrons en outre offrir de nouveaux services à haute valeur ajoutée, en termes d’organisations, de suivi qualité, de transparence et de traçabilité. 

Quand ce projet se concrétisera-t-il ?

Nous prévoyons une mise en œuvre progressive, entre 2024 et 2027, pour nous inscrire dans la nouvelle feuille de route du numérique en santé. Il faut dire que, dans sa future version, la plateforme SPS fait pleinement écho aux enjeux identifiés par la puissance publique, notamment en ce qui concerne la facilitation des usages quotidiens et la numérisation des échanges interprofessionnels – je pense ici aux prescriptions médicales de transport. D’ailleurs, pour aller plus loin encore en termes de connectivité et d’interopérabilité, nous réfléchissons déjà aux modalités de liaison avec les services socles développés par l’État, à l’instar du Dossier Médical Partagé, de la Messagerie Sécurisé de Santé. 

> Plus d'informations sur le site de Sirus Plateforme Santé.

> Article paru dans Hospitalia #63, édition de décembre 2023, à lire ici
 






Nouveau commentaire :
Facebook Twitter






CONTACT

HOSPITALIA

Immeuble Newquay B / B35
13 rue Ampère
35800 Dinard 
Tél : 02 99 16 04 79
Email : contact@hospitalia.fr

Abonnement :
abonnement@hospitalia.fr