Connectez-vous S'inscrire



SIS

Rassembler les nouvelles technologies, les soignants et les patients


Rédigé par Admin le Mercredi 9 Octobre 2019 à 15:29 | Lu 1108 fois


En passant des notes écrites à la main aux dossiers médicaux électroniques (DME), les hôpitaux et les cliniques font face à une pléthore de nouveaux défis. La transformation digitale n’est, certes, pas sans avantages : grâce aux DME, les soignants peuvent en effet accéder aux informations des patients en temps réel, et partager ces données au fil de l’eau avec d’autres professionnels de santé, où qu’ils soient. Avec, à la clé, une amélioration notable de la qualité et de la rapidité des soins. Mais le parcours vers la digitalisation peut ne pas être aussi simple et rapide qu’espéré.




Un déséquilibre entre le temps passé devant l’ordinateur et le temps consacré aux soins

Sur une journée de travail de 10h, les soignants passent 35% de leur temps – soit 3,5 heures – à saisir des données sur un poste de travail informatique, et seulement 19% à prodiguer des soins aux patients. Ils doivent en outre fréquemment écrire des notes à la main puis se déplacer jusqu’à un ordinateur pour les saisir, ce qui n’est pas sans impacts sur l’organisation-même des services de soins. 

Par ailleurs, 49% des infirmiers utilisant des postes de travail informatiques sur le lieu d’intervention témoignent d’un certain niveau d’inconfort à la saisie de données sur ordinateur, notamment de douleurs aux poignets, au cou et au dos. Pourtant, passer 3,5 heures par jour devant un écran d’ordinateur ne devrait pas être une source de souffrances. 
 

Mieux travailler avec les DME grâce à la méthode du triangle des soins

L’implémentation des DME ne devrait pas se faire aux dépens du bien-être des acteurs du système de santé. Aussi est-il plus que nécessaire de régler les problèmes d’inconfort dus à l’usage des ordinateurs. La solution ? Rapprocher les appareils informatiques du lieu d’intervention, pour que les soignants puissent travailler de manière plus rationnelle et productive. Cette approche, dite du « triangle de soin », est symbolisée par la proximité entre l’écran d’ordinateur, le patient et le soignant. Un pari gagnant pour toutes les parties prenantes.
 

Rassembler les nouvelles technologies, les soignants et les patients

Prendre soin des soignants permet d’améliorer le service aux patients

Un hôpital correctement organisé et sécurisé est synonyme de meilleurs flux de travail pour les soignants, et donc de meilleures conditions pour accompagner la guérison des patients. Un triple défi relevé par la station murale CareFit™ d’Ergotron, disponible dès le mois de décembre 2019 et qui permet aux soignants de saisir des données sur un ordinateur en position assise ou debout. Ce poste de travail compact et très fin libère en outre de l’espace, particulièrement lorsqu’il est replié contre le mur lorsque son utilisation est terminée. La sécurité n’est pas en reste : une serrure intégrant un code à 10 chiffres assure la protection des données des patients et des appareils technologiques. Disponible en option, un support de scanner peut quant à lui être installé sur un rail vertical ou horizontal pour faciliter la distribution de médicaments ou répondre à d’autres besoins métier. 

Plus d'informations : https://www.ergotron.com/fr-fr/
Contact : Ergotron Marketing - marketing.emea@ergotron.com





 










CONTACT

HOSPITALIA

39 rue de la Malouine
35800 Dinard 
Tél : 02 99 16 04 79
Email : contact@hospitalia.fr

Abonnement :
abonnement@hospitalia.fr

Siège social :
23/25 rue Jean-Jacques Rousseau 
75001 Paris