Connectez-vous S'inscrire


Confort

Quand expérience patient rime avec innovation


Rédigé par Admin le Lundi 24 Février 2020 à 11:08 | Lu 5699 fois


Institution emblématique de la capitale des Gaules, la Clinique du Parc Lyon s’illustre assurément par son esprit d’innovation. Cet établissement chirurgical privé, qui totalise 186 lits et places et 18 salles de blocs opératoires, a notamment bâti sa renommée sur sa recherche continuelle de l’excellence au service de l’expérience patient. Reportage.




« Idéalement située au cœur de Lyon, à proximité du Parc de la Tête d’Or – l’un des plus grands parcs urbains publics de France –, la Clinique du Parc bénéficie d’un cadre remarquable, à hauteur de son excellence médicale. La réputation de cet établissement à taille humaine, qui a rejoint le Groupe C2S en 2011, n’est d’ailleurs plus à faire ! », sourit d’emblée Franck Zanibellato, à la tête de cet établissement phare de la métropole lyonnaise depuis janvier 2019. Bien connue des médecins de ville comme de la population, la Clinique rassemble en effet plusieurs pôles de renommée internationale, en orthopédie, ophtalmologie, chirurgie digestive et viscérale ou encore chirurgie esthétique. 

Elle se distingue en outre par l’hyperspécialisation de ses praticiens, ainsi que par sa volonté d’offrir des prises en charge individualisées. « Cette ambition, inscrite dans notre ADN et autour de laquelle se mobilisent quotidiennement nos équipes, va de pair avec notre engagement à proposer des conditions de séjour agréables et sereines, pour nos patients comme pour ceux qui les accompagnent. La Clinique du Parc Lyon s’est d’ailleurs offert un nouveau pied-à-terre il y a un peu plus de dix ans, ce qui lui permet d’accueillir les patients dans une ambiance hôtelière de haut niveau », poursuit le directeur de l’établissement. 
 

Des prestations de standing

Accédant aux lieux par un grand sas, le visiteur pourrait en effet se croire dans le lobby d’un grand hôtel : desk de réception, salon d’attente agrémenté de sièges et canapés visiblement confortables, grands bacs en promontoire plantés d’arbres, et partout des espaces baignés de lumière, qu’égaient de nombreuses touches de couleur. Au premier niveau, les espaces de restauration et les salons de détente donnent sur de grandes terrasses recouvertes de bois. Les autres étages ne sont pas en reste : des baies vitrées éclairent naturellement les circulations intérieures, des bandes de couleur embellissent les murs des services d’hospitalisation, jusqu’aux chambres elles-mêmes qui arborent des teintes vives et chaudes. L’élégance règne ici en maître. 
 


Les prestations hôtelières sont à hauteur de ce standing : « Plutôt qu’une collation classique, les patients accueillis en ambulatoire peuvent choisir entre quatre verrines, deux sucrées et deux salées. Cette offre récente emporte un réel succès ! Les patients hospitalisés en chambre pourront pour leur part prochainement commander un repas à la carte pour leur accompagnant et eux-mêmes, comme dans un ‘room service’. Nous réfléchissons également à la mise en place d’un service de conciergerie pour simplifier et agrémenter leur quotidien. Mais aussi à la création de suites spacieuses, afin de mieux répondre aux attentes d’une patientèle spécifique, en particulier internationale », détaille Franck Zanibellato. 
 

Conjuguer confort administratif et confort hôtelier

En tout état de cause, la Clinique a à cœur d’assurer le bien-être des usagers tout au long de leur parcours, depuis la pré-consultation de chirurgie jusqu’à leur sortie. Quelques mois après sa prise de fonction, le nouveau directeur a par exemple créé un poste de Directrice des parcours patients chargée d’optimiser la gestion des flux. « Plus de 99% des patients effectuent désormais une pré-admission complète avant le jour J, ce qui leur permet d’être plus sereins le jour de l’intervention. Dans le cas où il manquerait un document, des bornes de pré-admission sont librement accessibles dans le hall d’entrée pour éviter les files d’attente à l’accueil. Un portail patient devrait prochainement simplifier encore plus ce processus, puisqu’il sera alors possible d’effectuer sa pré-admission en ligne, mais aussi de consulter ses comptes-rendus médicaux ou de mettre en place un prélèvement automatique pour régler le reste à charge en plusieurs fois », ajoute-t-il. Un projet qui permettra de conjuguer confort administratif et confort hôtelier, afin d’offrir des conditions de séjour toujours plus optimales. 

Dans la même optique, la Clinique du Parc Lyon suit de près l’actualité des concepteurs de mobilier hospitalier, de manière à privilégier les solutions qui amélioreraient le confort des patients – lits intelligents intégrant un système de pesée connecté, brancard hybride pouvant se transformer en table d’opération, ses équipes ne s’interdisent rien. « Nous sommes friands de partenariats qui permettraient de développer les prises en charge de demain, en particulier avec les constructeurs situés sur notre territoire », souligne le directeur.
 

L’innovation, fil rouge de la marque Clinique du Parc Lyon

« Nous nous attachons en outre à être leaders dans l’innovation technique, au bénéfice de nos patients mais aussi pour offrir des conditions d’exercice optimales à nos praticiens : nous avons à cœur de mettre à leur disposition les technologies les plus abouties, et de les accompagner pour que ce matériel de pointe soit véritablement intégré à leurs pratiques », poursuit-il. La Clinique multiplie en effet les innovations en santé, une stratégie qui fait écho à sa recherche continue de l’excellence au service de l’expérience patient. Rien qu’en 2019, les projets majeurs sont légion. L’établissement a par exemple mis à profit l’emménagement du Centre Parc Laser Vision dans de nouveaux locaux mitoyens pour acquérir un nouveau laser permettant de traiter l’ensemble des pathologies, dont la presbytie qui peut désormais bénéficier d’une prise en charge personnalisée. 

Cet équipement ultra-performant vient s’ajouter à un premier laser femtoseconde de grande précision, faisant de la Clinique du Parc le seul établissement de l’agglomération lyonnaise à proposer les technologies les plus récentes en chirurgie réfractive. « Par la même occasion, l’équipe d’ophtalmologistes a entièrement repensé l’expérience patient en créant un espace ‘cocooning’ post-intervention, équipé de deux fauteuils chauffants et massants et de collations en libre-service, afin de favoriser sa récupération et de rendre le post opératoire plus agréable. Une offre digne des meilleures prestations hôtelières, dans la droite lignée de la marque Clinique du Parc Lyon », raconte Franck Zanibellato. 
 

Personnalisations et prises en charge non invasives

Cette même année, la Clinique est devenue le premier établissement de santé de la région lyonnaise à proposer une technique innovante de chirurgie percutanée de l’hallux valgus, qui permet de corriger les os du pied sans plaque ni vis, et donc mini invasive. Elle a également accueilli un centre de cryothérapie CryoAdvance, troisième du genre en France. Exclusivement situés dans des structures médicales pluridisciplinaires de référence, ces pôles dédiés aux solutions innovantes et non invasives, permettent de mieux prendre en charge les personnes en échec thérapeutique pour la gestion des douleurs pré- et post-opératoires. « Il faut dire que nos équipes regardent avec attention le développement des approches non invasives, pour que les suites opératoires soient moins les meilleures possibles pour les patients », note-t-il. 

C'est par exemple le cas de l’hypnose pour la prévention de la douleur, une démarche à laquelle s'intéresse aujourd'hui l'établissement. Les praticiens et anesthésistes formés à cette pratique se mobilisent désormais pour favoriser sa diffusion auprès des équipes médicales et soignantes. « Nous souhaiterions que l’ensemble du personnel soit au moins formé à la communication thérapeutique, qui représente la base des techniques d’hypnose. Ses effets apaisants pour les patients seront à n’en pas douter également bénéfiques pour nos équipes », explique le directeur. Si de nouveaux outils de gestion de la douleur par le biais du numérique (réalité virtuelle, réalité augmentée) font aujourd’hui leur apparition, l’hypno-analgésie a à ses yeux une autre vertu : elle permet une approche plus humaine et beaucoup plus personnalisée, en écho aux modalités de prise en charge privilégiées par la Clinique.
 

Anticiper les parcours de demain

Toujours en 2019, l’établissement a soutenu l’ouverture de CardioParc, un centre de cardiologie innovant basé sur l’utilisation d’un algorithme de pré-consultation intelligent, capable d’évaluer le risque cardiovasculaire de chaque patient, de prévoir si besoin une prise en charge rapide et d’identifier les examens nécessaires. « Pour le patient, c’est la garantie d’un parcours de soins optimal ; pour le cardiologue, c’est un mode d’exercice novateur, en équipe coordonnée, où le temps médical est véritablement dédié au patient. Ce côté innovant nous a plu, puisqu’il permet d’anticiper la manière dont pourraient s’organiser les parcours de demain », explique Franck ZanibellatoEt de citer d’autres réalisations faisant la part belle aux innovations technologiques – systèmes de modélisation 3D de la mâchoire, de réalisation de prothèses du genou sur-mesure, d’imagerie corps entier, etc. 

« Ce sont autant de solutions déployées en lien étroit avec la communauté médicale, et qui contribuent à renforcer l’attractivité de notre établissement auprès des professionnels de santé et des patients », poursuit-il. En tout état de cause, qu’elles concernent les prestations hôtelières, l’organisation des parcours ou les technologies médicales, toutes ces initiatives ont un dénominateur commun : elles s’inscrivent dans une dynamique d’amélioration continue de la qualité dont les effets se font ressentir à tous les étages de l’établissement, avec comme objectif commun une prise en charge des patients à la hauteur de leurs exigences. En juin dernier, la Clinique du Parc Lyon était d’ailleurs le premier établissement chirurgical privé à être certifié au niveau A par la Haute Autorité de Santé : l’ensemble des processus investigué ont été classés en niveau de maturité « maîtrisé », soit au-delà des attendus de la certification. Une reconnaissance d’excellence supplémentaire, pour un établissement qui fait la course dans le peloton de tête.
 

Thibaut Ollivier, directeur Développement et Transformation pour le Groupe C2S
Thibaut Ollivier, directeur Développement et Transformation pour le Groupe C2S

Rencontre avec Thibaut Ollivier, directeur Développement et Transformation pour le Groupe C2S.

Créé en 2006, le Groupe C2S anime un réseau d’établissements de proximité. Pouvez-vous nous en parler ?
Thibaut Ollivier : Né à l’initiative de praticiens libéraux, le Groupe C2S est en effet implanté dans les régions Auvergne Rhône-Alpes et Bourgogne Franche-Comté. Il connaît aujourd’hui un nouveau mouvement d’expansion, toujours sur ce périmètre, et a récemment acquis trois établissements, dont la Clinique Belledonne, près de Grenoble. S’attachant à dynamiser l’offre de soins locale et surtout, à conjuguer qualité et proximité, le Groupe fédère actuellement 14 cliniques, toutes caractérisées par un ancrage local fort. Ses deux dirigeants, Jean Rigondet (Président) et Nicolas Valentin (Directeur général), ambitionnent désormais d’accélérer sa croissance pour confirmer sa place d’acteur majeur de l’hospitalisation privée, tout en continuant de viser l’excellence dans la prise en charge des patients. 

Un marqueur fort du Groupe réside dans son schéma de gouvernance, qui fait la part belle aux décisions concertées. Quels sont ici les principaux objectifs recherchés ?
En associant étroitement responsabilités économiques et médicales, ce mode de fonctionnement permet à chaque clinique de conserver un esprit entrepreneurial pour répondre avec pertinence aux besoins sanitaires de son bassin de population. Centrée sur l’humain, une telle approche donne du sens au travail de chacun, ce qui n’est pas sans impacts sur la motivation des équipes ! Il nous est donc primordial de la préserver. Mais il nous faut également poursuivre notre développement, avec l’objectif de doubler de taille d’ici deux à trois ans. Cette transformation impose la création d’un véritable écosystème de santé au service de la qualité et de l’efficience des soins. Dans cette optique, nous avons engagé une réflexion transversale, pour accompagner les initiatives notables et promouvoir le partage des bonnes pratiques.

Justement, comment vous positionnez-vous aujourd’hui en matière d’innovations ?
L’innovation est au cœur de la stratégie du groupe C2S, avec pour objectif de doter les professionnels de santé de technologies de pointe et tendre vers l’excellence du soin. Notre stratégie est ici d’abord placée sous le signe de l’agilité. Nous sommes en effet surtout à l’écoute des équipes sur le terrain : si une opportunité se présente, qu’elle fait sens par rapport aux besoins d’un établissement ou que des praticiens s’y intéressent, nous accompagnons sa mise en œuvre. Cette souplesse explique la grande variété des projets que nous soutenons : télémédecine pour la prise en charge des patients bariatriques à la Clinique Paul Riquet (Sens), questionnaire digital de suivi post-opératoire à la Polyclinique du Val-de-Saône (Mâcon), création d’un circuit ambulatoire ‘Patient Debout’ à la Clinique Bon Secours (Puy-en-Velay), salle hybride avec modélisation 3D à la Clinique Belledonne (Saint-Martin-d’Hères), etc. Le Groupe est, en parallèle, très investi en faveur de la digitalisation des soins – réseau social à destination des praticiens, solutions de géolocalisation des patients, portail dédié aux usagers, … Nous suivons également de près les avancées de la robotique et de l’intelligence artificielle. Notre credo ? Que l’innovation, qu’elle soit technique ou organisationnelle, se distille à toutes les étapes du parcours de soins au bénéfice des patients.

 






Nouveau commentaire :
Facebook Twitter






CONTACT

HOSPITALIA

39 rue de la Malouine
35800 Dinard 
Tél : 02 99 16 04 79
Email : contact@hospitalia.fr

Abonnement :
abonnement@hospitalia.fr

Siège social :
23/25 rue Jean-Jacques Rousseau 
75001 Paris