Connectez-vous S'inscrire

Le magazine de l'innovation hospitalière



Actu

Plan de relance et Ségur de la santé : La FEHAP se réjouit des mesures financières indispensables au secteur privé solidaire


Rédigé par Rédaction le Jeudi 29 Octobre 2020 à 11:40 | Lu 922 fois


Le 22 octobre 2020, Olivier Véran, Ministre des Solidarités et de la Santé, a annoncé 2,4 milliards d’euros supplémentaires pour le Ségur de la Santé dans le cadre du Plan de relance. Ce montant vient compléter un plan de financement ambitieux et essentiel, plaidé par la FEHAP et les autres fédérations du secteur depuis des mois. La réaction de la FEHAP.



Plan de relance et Ségur de la santé : La FEHAP se réjouit des mesures financières indispensables au secteur privé solidaire
Le Ségur de la Santé prévoit 19 milliards d’euros d’investissement dans le système de santé pour améliorer l’accueil et l’accompagnement des patients et le quotidien des soignants, comprenant 6 milliards d’euros de plan d’investissement et 13 milliards d’euros de reprise de dette des hôpitaux. 8,2 milliards d’euros par an sont destinés à la revalorisation salariale des professionnels des établissements de santé et des EHPAD. 420 millions d’euros par an seront affectés au fonctionnement de la 5ème branche. Ils doivent permettre de soutenir l’investissement immobilier et la mise en œuvre du programme ESMS numérique. 

La FEHAP compte près de 800 établissements sanitaires (MCO, SSR, Psychiatrie, HAD…) et pas moins de 3 400 établissements et services médico-sociaux. Fédération de référence du secteur privé solidaire, elle sera vigilante à ce que ces montants soient répartis équitablement entre les secteurs et proportionnellement au poids de tous les acteurs concernés. 

À ce jour, les ESPIC adhérents à la FEHAP enregistrent une perte de 227 millions d’euros liée aux surcoûts du covid, dont 32 millions d’euros de perte d’activité internationale. En juillet, leur dette s’élevait déjà à 2,1 milliards d’euros. L’enveloppe supplémentaire annoncée par le Ministre est donc la bienvenue pour compenser l’intégralité des pertes engendrées par la gestion de la 1ère vague, la compensation initialement prévue ne couvrant pas la moitié des frais engagés. 

Consciente de l’importance des enjeux de sécurisation financière pour ses établissements, la FEHAP soumet à l’appréciation des parlementaires, dans le cadre du Projet de loi de financement de la Sécurité Sociale pour 2021 (PLFSS 2021), des amendements visant à soutenir l’investissement. C’est dans cette perspective qu’elle propose d’introduire un mécanisme de reprise de la dette incluant celle des ESPIC à hauteur du poids de leur dette et dans le cadre d’une procédure transparente sous la forme de dépôts de candidatures.






Nouveau commentaire :
Facebook Twitter







CONTACT

HOSPITALIA

39 rue de la Malouine
35800 Dinard 
Tél : 02 99 16 04 79
Email : contact@hospitalia.fr

Abonnement :
abonnement@hospitalia.fr

Siège social :
23/25 rue Jean-Jacques Rousseau 
75001 Paris