Connectez-vous S'inscrire



Biologie

MIPS VOLE DE SUCCÈS EN SUCCÈS

Rédigé par Joëlle Hayek le Lundi 21 Janvier 2019 à 15:55 | Lu 629 fois


Leader auprès des laboratoires de biologie médicale en France comme en Europe, MIPS a bâti sa renommée sur deux solutions phares, le système d’information de laboratoire (SIL) GLIMS et le serveur Web de prescription et de résultats CyberLab. Référencées au catalogue de la centrale UniHA, celles-ci connaissent un succès exponentiel, ainsi que nous l’explique Nicolas Blanc, le nouveau directeur commercial de MIPS France depuis l’automne 2018.



Hospitalia : Pouvez-vous, pour commencer, nous présenter le SIL GLIMS ?

Nicolas Blanc, Directeur commercial de MIPS France
Nicolas Blanc, Directeur commercial de MIPS France
Nicolas Blanc : Évolutif, modulable et nativement multi-sites/multi-entités juridiques, le système d’information de laboratoire (SIL) GLIMS est aujourd’hui particulièrement bien implanté dans les laboratoires de biologie médicale (LBM).

Il équipe actuellement près de 40% des établissements supports dans les Groupements Hospitaliers de Territoire (GHT), dont plus de la moitié des CHU. Il s’agit, d’ailleurs, du SIL le plus déployé en Europe, tous secteurs confondus !

Fort de cette position de leader, MIPS continue d’élargir la couverture fonctionnelle de GLIMS en développant de nouvelles fonctionnalités, à l’instar du module d’anatomopathologie dévoilé en 2017 ou du module de génétique en cours de finalisation. 

Hospitalia : Une force de frappe dont bénéficie le serveur Web de prescription et de résultats CyberLab.

Nicolas Blanc : CyberLab n’est en effet pas en reste. Également déployé dans de très nombreux LBM publics, il s’est lui aussi attaché à anticiper l’évolution des pratiques et des besoins en biologie médicale en intégrant un portail ville-hôpital : les établissements de santé peuvent dès lors offrir de nouveaux services à leurs usagers, tout en renforçant leurs échanges avec les médecins de ville qui peuvent, si le patient le souhaite, directement accéder à ses résultats.

Ce sont autant d’atouts qui ont vu MIPS être retenu par la centrale d’achats UniHA pour être le fournisseur unique des LBM publics, qui disposent désormais d’un accès facilité à GLIMS et CyberLab afin de relever le défi des GHT. 

Hospitalia : Se positionnant désormais comme l’un des acteurs majeurs de l’homogénéisation des SIL à l’échelle des GHT, MIPS a connu une année exceptionnelle en 2018. Pouvez-vous nous en parler ?

Nicolas Blanc : 2018 s’est en effet achevée sur un bilan commercial remarquable, porté par l’arrivée de nouveaux clients. Nous avons pu accompagner ce développement en menant une politique de recrutement active – nous continuons d’ailleurs de rechercher de nouveaux talents – et en ayant doublé la surface de nos locaux.

D’autant que la tendance devrait visiblement se poursuivre en 2019 : au 15 janvier, alors que l’année commençait à peine, deux nouvelles commandes avaient déjà été passées par deux GHT !

Fort heureusement, MIPS est un groupe pérenne, dont la solidité est éprouvée et qui dispose d’un savoir-faire technique reconnu en matière d’intégration. Il a mené avec succès plusieurs projets en ce sens, et continuera d’accompagner des projets ambitieux sur le long terme.

Nos équipes sont d’ailleurs particulièrement attentives à ce que tout déploiement, quel que soit son niveau de complexité, s’effectue avec les standards de qualité qui ont fait la renommée de MIPS.

Hospitalia : Justement, quelles sont vos perspectives pour cette année 2019 ?

Nicolas Blanc : Outre la poursuite des investissements liés aux nouveaux modules GLIMS Anatomopathologie et GLIMS Génétique, et l’allocation de ressources dédiées à la mise en place des nouveaux projets de déploiement et l’accompagnement des utilisateurs, MIPS s’attachera notamment à apporter des améliorations fonctionnelles au sein de GLIMS, en particulier sur le champ de la gestion multi-sites – co-usage, tableaux de bords, pilotage facilité de l’activité, meilleure visibilité sur la traçabilité des prélèvements, etc.

L’automatisation des tâches routinières, qui fait déjà la force de GLIMS, sera pour sa part poussée, de manière à ce que le biologiste n’ait plus à aller chercher l’information, mais que le système la lui présente automatiquement lorsque nécessaire – par exemple en lui signalant les dossiers en retard, qu’il devra traiter en priorité pour être en adéquation avec les délais de rendu des résultats.

Nous améliorons donc le système d’intelligence embarquée pour générer des alertes spécifiques et contextuelles, afin de faciliter toujours plus le travail des biologistes et des prescripteurs.


> Plus d’informations ici.
 
Venez à la rencontre des équipes de MIPS lors des 18èmesJournées de l’Informatique en Biologie Médicale, qui se tiendront les 28 et 29 mars 2019 au Corum de Montpellier.
MIPS VOLE DE SUCCÈS EN SUCCÈS





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter






CONTACT

HOSPITALIA

39 rue de la Malouine
35800 Dinard 
Tél : 02 99 16 04 79
Email : contact@hospitalia.fr

Abonnement :
abonnement@hospitalia.fr

Siège social :
23/25 rue Jean-Jacques Rousseau 
75001 Paris 



ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !