Connectez-vous S'inscrire


Imagerie

Les médecins radiologues libéraux scannent la crise Covid19


Rédigé par Rédaction le Lundi 12 Octobre 2020 à 12:41 | Lu 214 fois


Dans un livre à paru le 2 octobre, la Fédération Nationale des Médecins Radiologues (FNMR) propose une première analyse de la crise et de ses conséquences et soumet 10 propositions pour améliorer la prise en charge des patients COVID et non COVID.



Les médecins radiologues libéraux scannent la crise Covid19
En associant des témoignages de médecins radiologues et de patients, la Fédération Nationale des Médecins Radiologues tire des enseignements des difficultés rencontrées pendant l’épidémie et de la gestion gouvernementale de la crise. Elle rappelle ainsi le rôle essentiel de la radiologie libérale française dans le diagnostic par scanner thoracique des patients touchés par la COVID-19 mais aussi dans le suivi des pathologies chroniques ou des urgences.

La crise et le manque de reconnaissance du travail des radiologues libéraux

En première ligne aux côtés des hôpitaux sans aucun moyen de protection, les médecins radiologues libéraux ont pris en charge les patients atteints par le coronavirus, en continuant le suivi des autres patients.

La crise de la COVID-19 a confirmé la place centrale de l’imagerie dans le parcours de soin des patients : reconnue par toutes les sociétés savantes du monde, la place essentielle du scanner thoracique dans le diagnostic de la COVID-19 est au contraire injustement reconnue par les responsables politiques français, qui ont multiplié les incohérences et les gestes de mépris à l’égard d’une partie des professionnels de santé.

Le bilan et ses enseignements

Parce que des informations alarmistes et souvent contradictoires continuent de circuler, la FNMR a souhaité faire un réel bilan de la situation. C’est sur le vécu des médecins radiologues que s’appuie cette analyse, et notamment sur le journal vidéo tenu par un radiologue lyonnais pendant le confinement national. Retranscrit dans le livre, ce témoignage apporte un éclairage précieux sur la gestion chaotique de la crise par le gouvernement.

Des enseignements peuvent et doivent donc être tirés à partir de l’analyse objective des faits pendant la première phase « aigüe » de la crise. Ce bilan est abordé sous deux facettes : institutionnelle, d’une part, le rôle des institutions étant de prendre les décisions politiques liées à « l’état de guerre » déclaré par le Président de la République, et médicale, d’autre part, les professionnels de santé devant assurer la prise en charge de tous les patients, infectés ou non.

10 propositions clés

La FNMR formule dix propositions pour améliorer la prise en charge des patients COVID et non COVID. Les mesures ont par exemple pour objectif le développement du parc scanners et I.R.M. en France, l’Allemagne en comptant proportionnellement trois fois plus que la France...

La Fédération Nationale des Médecins Radiologues demande à l’Etat de retenir ces dix mesures pour leur spécialité, indispensable pour les patients.

Les 10 mesures

1 - Reconnaissance du rôle central de la radiologie dans la gestion d’une crise majeure,
2 -  Développer le parc scanners et I.R.M.,
3 -  Maillage territorial de proximité des centres d’imagerie,
4 -  Attribution du statut de professionnel de santé aux manipulateurs,
5 -  Reconnaissance du rôle des secrétaires médicales,
6 - Équité entre les professions de santé des secteurs public et privé,
7 - Disponibilité des protections,
8 - Ergonomie des équipements,
9 - Prise en charge des patients COVID et non COVID,
10 - Intégration des médecins radiologues exerçant dans le secteur libéral dans les différentes structures d’organisation territoriale de l’offre de soins.

Pour en savoir plus sur ces propositions, télécharger le livre ici.






Nouveau commentaire :
Facebook Twitter







CONTACT

HOSPITALIA

39 rue de la Malouine
35800 Dinard 
Tél : 02 99 16 04 79
Email : contact@hospitalia.fr

Abonnement :
abonnement@hospitalia.fr

Siège social :
23/25 rue Jean-Jacques Rousseau 
75001 Paris