Connectez-vous S'inscrire
Actu

Les capacités d’accueil hospitalières en 2021 sous la loupe de la DREES


Rédigé par Rédaction le Lundi 3 Octobre 2022 à 09:54 | Lu 989 fois


La Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES) publie les premières données sur la capacité d’accueil hospitalière en 2021. Ces résultats sont issus des données administratives de la statistique annuelle des établissements de santé (SAE), collectées au premier semestre de 2022*. Ils sont susceptibles d’être révisés d’ici à la fin de l’année 2022.



Fin 2021, 1 342 hôpitaux publics, 661 établissements privés à but non lucratif et 981 cliniques privées composent le paysage hospitalier français, soit 2 984 structures hospitalières (France métropolitaine et DROM). Le nombre de sites géographiques répertoriés continue de diminuer lentement (-0.2%) sous l’effet de réorganisations et restructurations.

Un recul du nombre de lits de 1,1 %, en lien avec le virage ambulatoire et la crise sanitaire

Depuis une vingtaine d’années, l’organisation de l’offre de soins évolue vers une hausse importante du nombre de places d’hospitalisation partielle (sans nuitée) et d’hospitalisation à domicile, en regard d’une diminution continue des capacités d’hospitalisation complète (lits). Des innovations en matière de technologies médicales et de traitements médicamenteux ont rendu possible ce « virage ambulatoire ».

Le nombre de lit d'hospitalisation complète a diminué à un rythme assez régulier avant la crise sanitaire (-0,9 % par an en moyenne de 2013 à 2019). La baisse est de -1,1 % en 2021, après -1,2 % en 2020. Pour limiter la contagion durant la crise sanitaire, de nombreuses chambres doubles ont été transformées en chambre simple et du personnel a été réaffecté aux unités Covid, entraînant une moindre capacité d’accueil dans leur service d’origine.

Le nombre de places d’hospitalisation partielle progresse de 3,4 % en 2021

Le nombre de places en hospitalisation partielle progresse régulièrement : depuis fin 2013, 15 000 places ont été créées, soit une hausse de 22,1 % en huit ans.

En 2020, la crise sanitaire a freiné cette dynamique, avec une progression du nombre de places limitée à 1,7 %, en deçà du rythme annuel moyen observé de fin 2013 à fin 2019 (+2,5 % par an). En revanche, entre fin 2020 et fin 2021, le nombre de places accélère (+3,4 %), ce qui compense entièrement le ralentissement de 2020.

Les capacités d’accueil de l’hospitalisation à domicile progressent de 6,8 %

Alternative à l’hospitalisation conventionnelle, l’hospitalisation à domicile (HAD) connaît une croissance régulière de ses capacités d’accueil, accentuée par la crise sanitaire. Après la forte progression de 10,5 % observée en 2020, elles augmentent encore de 6,8 % en 2021. En période de tension hospitalière, les établissements de santé accentuent leur recours à l’HAD.

En léger recul en 2021, les capacités d’accueil en réanimation restent supérieures de 10,2 % à leur niveau de fin 2019

La prise en charge des patients atteints de Covid-19 lors des vagues épidémiques de 2020 et 2021 a notablement reposé sur les capacités d’accueil en soins critiques : réanimation, soins intensifs et surveillance continue. Elles ont connu une forte progression de 3,6 % entre fin 2019 et fin 2020, pour prendre en charge les patients atteints du Covid-19 en phase aiguë.

Durant l’année 2021, les modes de prise en charge de ces patients ont évolué – en particulier avec l’arrivée à l’automne du variant Omicron -, permettant de réduire un peu le recours aux soins critiques. Au 31 décembre 2021, les établissements de santé disposent de 20 070 lits de soins critiques : c’est 240 de moins que fin 2020 (-1,2 %), mais 470 de plus que fin 2019 (+2,4 %), avant l’apparition de l’épidémie.

Parmi les lits de soins critiques, on compte :
  • 5 980 lits de réanimation (en baisse de 3,8 % par rapport à fin 2020, mais toujours supérieurs de 10,2 % au niveau de fin 2019),
  • 6 030 lits en soins intensifs (+0,8 % entre fin 2020 et fin 2021, après +0.5 %),
  • 8 070 lits de surveillance continue (-0,6 %, après -1,4 %).
* La DREES a publié, en juillet 2022, des bases statistiques corrigées pour les SAE 2013 à 2020, prises en compte ici. Cela se traduit par des révisions des évolutions calculées depuis 2013.

> Consulter la publication

Méthodologie
La statistique annuelle des établissements (SAE) de la DREES décrit l’activité des établissements de santé (séjours et journées en hospitalisation complète et hospitalisation partielle, séances, etc.) et les facteurs de production associés (lits, places, équipements, personnel). L’intégralité de ses données est mise à disposition du public sur internet, sous la forme de deux jeux de données. 
Les indicateurs présentés ici sont calculés à partir de la base administrative de la SAE 2021, dont la collecte a été réalisée au printemps 2022.
Provisoires, les données pourront être complétées et modifiées lors de la création de la base statistique de la SAE 2021. Celle-ci devrait être disponible fin octobre 2022.






Nouveau commentaire :
Facebook Twitter







CONTACT

HOSPITALIA

Immeuble Newquay B / B35
13 rue Ampère
35800 Dinard 
Tél : 02 99 16 04 79
Email : contact@hospitalia.fr

Abonnement :
abonnement@hospitalia.fr

Siège social :
23/25 rue Jean-Jacques Rousseau 
75001 Paris