Connectez-vous S'inscrire

Le magazine de l'innovation hospitalière
Traçabilité

Le resah sélectionne l’offre solutions de Groupe Prisme


Rédigé par Admin le Mercredi 15 Mai 2024 à 16:31 | Lu 425 fois


L’année 2024 a assurément démarré sous les meilleurs auspices pour Groupe PRISME, intégrateur de solutions de traçabilité, de suivi et de sécurisation des biens et des personnes : son offre solutions a été sélectionnée par le RESAH, le réseau des acheteurs hospitaliers, lui-même ouvert à tous les acheteurs publics intervenant dans le secteur sanitaire, social et médico-social.
Une excellente nouvelle pour les établissements de soins, services de secours, collectivités territoriales et autres établissements publics souhaitant trouver des réponses rapides, durables et éprouvées à leurs besoins métiers, tout en bénéficiant d’une grande souplesse pour impulser de nouvelles pratiques et inspirer des usages novateurs. Avec, à la clé, l’assurance de pouvoir s’appuyer sur un partenaire expert, fédérant une trentaine de partenaires au sein des réseaux de la French Tech et ayant, à son palmarès, plusieurs centaines de déploiements réussis.



Le resah sélectionne l’offre solutions de Groupe Prisme

« Lors de notre naissance il y a déjà vingt-six ans, nous avions adopté une approche alors audacieuse, qui se poursuit encore aujourd’hui car elle a confirmé sa pertinence : notre démarche prend systématiquement comme point de départ les usages, adressé au travers de solutions globales, plutôt que les technologies, que nous maîtrisons toutefois parfaitement bien. Intégrant des conseils, des produits et équipements, des logiciels et de nombreuses prestations de service pour définir, déployer et maintenir en condition opérationnelle les solutions mises en œuvre, cette offre construite sur mesure peut ainsi répondre avec justesse aux  besoins identifiés, assurant un retour sur investissement  rapide, aussi bien en termes de gains de productivité et de réduction des coûts, que d’amélioration du service rendu aux utilisateurs sur toute la chaîne de valeur, y compris en ce qui concerne la qualité de vie au travail des opérateurs », indique Bernard Rubinstein, Président de Groupe PRISME. Mais cette volonté de proposer des réponses pratiques et pragmatiques à la grande majorité des enjeux humains, sécuritaires, règlementaires et financiers rencontrés par les acteurs sanitaires, sociaux et médico-sociaux, n’est pas la seule à animer cet intégrateur de solutions français. 
 
Connu pour son engagement à œuvrer pour l’utilité publique, en particulier dans le domaine de la santé, Groupe PRISME a également fait de la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) un axe fondamental de son engagement. « Ce double projet est atypique dans notre industrie », constate Bernard Rubinstein, son Président.

Une philosophie faisant la part belle à la RSE

En écho à cette volonté partagée par l’ensemble de ses collaborateurs – d’œuvrer pour l’utilité publique, Groupe PRISME a aussi, et dès le départ, mis ses propres organisations en adéquation avec les valeurs qu’il porte. Il y a déjà plus d’une décennie, il s’est ainsi engagé, de manière très concrète, en faveur de la responsabilité sociale et environnementale, privilégiant par exemple des partenaires issus de l’écosystème national des innovateurs, et préconisant le juste nécessaire aux établissements accompagnés afin d’assurer une atteinte rapide de leurs objectifs opérationnels, tout en étant vigilant à limiter les achats superflus qui grèveraient inutilement leurs ressources financières. Des valeurs formalisées dès 2016 avec la signature de la Charte Relations Fournisseurs et Achats Responsables, portée par les pouvoirs publics pour inciter les entreprises françaises à mettre en œuvre un plan de progrès continu au sein de leur organisation, et à s’engager dans l’amélioration de leurs relations avec leurs propres fournisseurs, en vue de les inscrire dans un cadre de confiance réciproque, basé sur le respect de droits et devoirs respectifs. 
 
« Groupe PRISME a ainsi réaffirmé son engagement à adopter des pratiques durables dans l’ensemble de ses activités, en intégrant des critères RSE dans ses processus de décision, en collaborant avec des partenaires partageant ces mêmes valeurs, en mettant en place une politique d’achats responsables et en favorisant le développement de solutions innovantes contribuant à la réduction de l’empreinte environnementale », raconte Bernard Rubinstein. Cette démarche citoyenne a passé un nouveau jalon au début de l’année 2024 avec l’obtention de la médaille ECOVADIS Platinium Top 1 %. « Une distinction décernée par EcoVadis et qui, en plaçant le Groupe PRISME parmi les entreprises les plus engagées en matière de RSE au niveau mondial, souligne l’excellence de sa démarche dans les domaines environnementaux, éthiques et sociaux », ajoute-t-il.

Des offres globales et modulaires, co-construites avec l’écosystème des innovateurs

En devenant titulaire du marché RESAH n°2023-R050, Groupe PRISME confirme la validité d’une approche qui a déjà fait maintes fois ses preuves sur le terrain. Son offre de solutions performantes, qui douze ans durant, était déjà disponible au catalogue d’une autre centrale d’achat public, est désormais accessible à l’ensemble des adhérents du RESAH intervenant à titre principal ou accessoire sur le champ sanitaire, social et médico-social – Hôpitaux et EHPAD, groupements hospitaliers de territoire et agences régionales de santé, services départementaux d’incendie et de secours (SDIS), collectivités territoriales, etc. 
 
« Il s’agit, concrètement, de faire correspondre à chaque besoin métier une solution plus ou moins complexe de traçabilité, de suivi et de sécurisation des biens et des personnes, pouvant intégrer jusqu’à cinq éléments : des études en amont, par exemple pour évaluer la faisabilité fonctionnelle en lien avec  les infrastructures et outils existants, identifier les attentes des différentes catégories d’utilisateurs et accompagner les sites pilotes ; des logiciels métiers ; des équipements matériels (lecteurs et terminaux codes-barres, DataMatrix et RFID, PDA, smartphones et tablettes durcis, portiques RFID, imprimantes  portables, bureau et industrielles, etc.) ; des accessoires (par exemple des chargeurs, puits de transmission et câbles), des consommables comme les rubans, étiquettes, tags RFID et balises BLE (Bluetooth Low Energy) ; et enfin des services  et prestations tels que paramétrage, déploiement, formation, gestion du parc et maintien en condition opérationnelle »,  détaille Bernard Rubinstein. 
 
Cette grande modularité est rendue possible par la fédération d’expertises multiples, aussi bien celles natives de Groupe PRISME en termes d’intégration multi-technologique et de développement logiciel, que celles de son réseau de partenaires attentivement sélectionnés au sein des différents écosystèmes des TPE, PME et ETI innovantes. « Cela fait des années que nous nous attachons à développer les synergies et à rassembler les savoir-faire pour co-construire des solutions répondant à des usages concrets. Effectués en mode agile, ces développements sont inscrits dans une démarche d’amélioration continue, pour adresser les enjeux actuels et anticiper les défis à venir. Une telle approche a déjà généré de nombreux succès », souligne le président de Groupe PRISME.

Des flux plus performants et une gestion optimale des actifs

En retenant Groupe PRISME sur les volets de la traçabilité, du suivi et de la sécurisation des biens et des personnes, eux-mêmes reconnus comme une nécessité pour l’ensemble des acteurs du secteur public, le RESAH a identifié une trentaine de cas d’usage faisant l’objet d’autant de solutions. Certaines sont transverses, dans le sens où elles adressent aussi bien les besoins des établissements sanitaires (hôpitaux, EHPAD, GHT et ARS) que ceux des collectivités territoriales et SDIS. 
 
C’est par exemple le cas des familles de solutions appuyant la performance des flux et permettant une gestion optimisée des actifs, dont est tributaire l’efficience des organisations, quel que soit le secteur d’activité concerné. Un enjeu notamment adressé à travers des solutions de gestion d’inventaires, de stocks ou de parc reposant sur la codification individuelle de chaque équipement à gérer, en lien avec ses différentes affectations à des services ou à des personnes. Développée dans le respect des standards GS1 pour la traçabilité des produits de santé et l’optimisation des processus dans les environnements de soins, mais convenant aussi parfaitement aux usages des administrations à l’extérieur de ce champ, elle a été adoptée par des établissements publics aussi divers que la Sécurité civile, la Direction générale de l’Aviation civile, ou encore le Conseil départemental des Bouches-du-Rhône. « Il est en outre possible de déployer des solutions plus globales de gestion opérationnelle de la chaîne logistique, telles celles équipant l’Agence Générale des Équipements et Produits de Santé (AGEPS), pour fiabiliser l’approvisionnement en flux tendu des différents bénéficiaires et assurer une traçabilité sans faille de plusieurs familles de produits avec une vue à 360° de toutes les opérations », fait valoir Bernard Rubinstein.
Le resah sélectionne l’offre solutions de Groupe Prisme

Il évoque par ailleurs les solutions d’optimisation de la disponibilité des équipements, basée sur le principe de leur géolocalisation et donc de leur géo-protection en temps réel, grâce à des balises BLE offrant une autonomie comprise entre 5 et 10 ans : « Cette technologie permet non seulement de savoir où se trouve un équipement à un instant T, mais aussi de mesurer son taux d’utilisation et, en interfaçage avec la GMAO, d’optimiser les opérations de maintenance préventive ». Adaptée à plusieurs secteurs, elle est particulièrement pertinente dans les établissements de santé pour la gestion des équipements biomédicaux mobiles. Disponibles en nombre limité, ceux-ci doivent néanmoins pouvoir être rapidement mobilisés lorsque l’état du patient l’exige, comme peuvent en témoigner l’hôpital Ambroise-Paré, la Clinique Pasteur de Toulouse ou encore le CHU de Bordeaux, équipés par l’un des partenaires de Groupe PRISME.
 
Quant à la gestion des médicaments ou des équipements stratégiques de petite taille, à l’instar des dispositifs médicaux ultraportables, elle peut s’appuyer sur un système d’armoires sécurisées pour non seulement fiabiliser leur gestion, mais aussi et surtout assurer leur dispensation sécurisée. Cette solution novatrice, qui combine des stockeurs rotatifs et tours de stockage, avec les logiciels et prestations associés, permet d’assurer une dispensation aux seuls personnels habilités et dûment identifiés, de sécuriser les stocks et de tracer les usages, et plus globalement d’optimiser la gestion des outils métiers et des matériels informatiques. Elle est à cet égard en parfaite adéquation avec les missions opérationnelles des pharmacies à usage intérieur, des plateformes logistiques ou encore des centres de maintenance et de production. Une transversalité qui lui a permis de trouver sa place aussi bien au sein de l’Assistance Publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP), qu’au SDIS37 ou encore au 13ème BSMAT, la base de soutien matériel de l’Armée de Terre, ainsi que dans des collectivités territoriales et ministères.

Des réponses innovantes pour sécuriser les soins et actes critiques

Fort de sa connaissance sectorielle du monde de la santé, Groupe PRISME a aussi intégré à son offre référencée au RESAH plusieurs classes de solutions de traçabilité spécifiquement pensées pour adresser les usages et contraintes propres aux professionnels du soin. Il en est ainsi du recueil des paramètres physiologiques des patients, dont le suivi est essentiel pour dépister des anomalies pouvant mettre en jeu le pronostic clinique. Souvent réalisée manuellement, cette tâche est à la fois chronophage et source d’erreurs de retranscriptions potentielles. Deux enjeux que Groupe PRISME a souhaité adresser de concert en mobilisant les technologies communicantes les plus abouties, pour proposer une solution permettant d’automatiser ce relevé et d’en fiabiliser le suivi. « Mettant pleinement à profit les apports de l’Internet des Objets (IoT) et du concept M2M (Machine to Machine), ce système innovant peut se connecter, de manière simultanée, avec plusieurs équipements médicaux fréquemment rencontrés dans les services critiques : électrocardioscopes, respirateurs artificiels, pousse-seringues, pompes d’alimentation parentérale, appareils de dialyse, etc. », détaille Bernard Rubinstein. Une vision d’ensemble dont a souhaité bénéficier l’AP-HP, généralisant rapidement la solution à l’ensemble de ses hôpitaux.
Le resah sélectionne l’offre solutions de Groupe Prisme

Un autre enjeu, et non des moindres, a trait à la préparation des traitements cytotoxiques administrés aux patients atteints de cancers, une mission hautement sensible car elle impose d’importantes contraintes sécuritaires. La préparation des chimiothérapies est déjà en elle-même un procédé complexe. Le transport de ces produits onéreux, et dont les délais de conservation sont souvent très courts, est quant à lui un défi de tous les instants. Il est donc essentiel de maîtriser toutes les étapes de leur circuit pour éviter les non-conformités et les pertes. Pour répondre à cet enjeu stratégique, Groupe PRISME commercialise une solution sans équivalent à ce jour sur le marché, permettant de sécuriser l’ordonnancement, la préparation et l’administration des traitements cytotoxiques. Désormais intégrée à son offre, elle peut s’appliquer à l’ensemble des produits de santé critiques. « Composé de plusieurs modules métiers, ce système offre des gains de performance majeurs en intervenant sur plusieurs champs : diminution des erreurs de préparation, optimisation des ressources pour doubler, voire tripler, les capacités de production sans investissements matériels ou humains supplémentaires, réduction sensible des délais d’acheminement auprès des patients, traçabilité de chaque étape en temps réel, dématérialisation du recueil de données… », décrit Bernard Rubinstein. Venant en appui aux démarches d’amélioration continue et à la mise en conformité avec les exigences des certifications Qualité, la plateforme, qui a vu le jour au CHRU de Tours, a rapidement suscité l’intérêt de plusieurs autres établissements de santé.

Des parcours plus fluides et des prises en charge accélérées

Dans un contexte marqué par une augmentation des maladies chroniques et des parcours de vie toujours plus complexes, alors même que les ressources médico-soignantes sont en tension, l’offre RESAH Groupe PRISME intègre également un panel de solutions pour accélérer les prises en charge en garantissant un accès simplifié aux données de santé. « Les primo-urgentistes disposent également de plusieurs solutions dédiées. Nous pouvons par exemple citer un système permettant de remplacer les fiches bilan papier par un processus informatisé de suivi des interventions médicalisées. Utilisable en mobilité, y compris en l’absence de connexion, il facilite le recueil des informations en évitant les doubles saisies et les erreurs associées, tout en accélérant la transmission des informations à la communauté des acteurs du secours et aux interlocuteurs tiers, comme les compagnies d’assurance. Cet outil simple d’installation et néanmoins puissant est déjà devenu un standard pour plusieurs dizaines de SDIS », note Bernard Rubinstein. Il évoque aussi une solution dédiée à la prise en charge préhospitalière au sein de postes médicaux avancées, intégrée au système national SINUS (Système d’information numérique standardisé) qui lui-même vise à identifier, dénombrer et suivre les victimes lors d’accidents de masse ou d’attentats, et d’établir rapidement un bilan chiffré dans le cadre du plan ORSEC. Associée au numéro d’identification SINUS contenant les données personnelles et d’ordre médical des victimes, elle permet d’éditer un bracelet codes-barres résistant à la chaleur et aux produits décontaminant, de renseigner une fiche médicale de l’avant et de transmettre les données en temps réel à une base centralisée. Un système mis en œuvre pour la Préfecture de Police et la Brigade des Sapeurs-Pompiers de Paris (BSPP), la Sécurité Civile, les Hôpitaux d’instruction des Armées et plusieurs Centres hospitaliers partout en France.
Le resah sélectionne l’offre solutions de Groupe Prisme

Dans cette même optique d’efficience opérationnelle de la chaîne de soins, Groupe PRISME propose une suite transversale capable de couvrir un parcours dans son intégralité, dès lors que le patient est admis en établissement de santé. « Supposons qu’une personne doive subir une intervention chirurgicale. Sur le papier, son parcours est parfaitement cadencé : admission, préparation préopératoire, anesthésie, passage au bloc, surveillance postopératoire, édition de l’autorisation de sortie, et enfin sortie effective. Dans les faits, il est difficile de savoir avec précision où se trouve le patient à un instant T. Grâce à des tags BLE, et l’installation de capteurs dans les zones stratégiques à l’intérieur du bâtiment, il est possible de connaître en temps réel la position du patient afin que chaque acteur du parcours de soins puisse gérer son temps de manière optimale. Les organisations sont dès lors plus performantes, car chacun a la bonne information au bon moment », détaille-t-il. De nombreux établissements ont déjà sauté le pas.

Assurer la sécurité des personnes fragiles sans entraver leur liberté

« La sécurité et le bien-être de leurs patients sont des préoccupations quotidiennes pour les professionnels intervenant dans des environnements sanitaires. Mais parfois, leur charge de travail est telle qu’ils peuvent difficilement assurer une présence continue auprès des personnes qui le nécessiteraient. La technologie peut ici leur permettre de mener de front, de manière sereine, les nombreuses missions qui sont les leurs. Avec, à la clé, une qualité de vie au travail améliorée, pour prévenir la perte de sens dont font aujourd’hui état de nombreux soignants », souligne Bernard Rubinstein. Les services et établissements accueillant des personnes fragilisées par l’âge, sur le plan physique comme cognitif, représentent ici un exemple éloquent. Les conditions de travail y sont notoirement difficiles, avec des équipes souvent sous- dimensionnées par rapport aux besoins réels. « Il leur est impossible de surveiller 24h/24 et 7j/7 chaque patient ou résident, et beaucoup vivent dans la crainte d’un accident, ce qui génère une charge mentale conséquente », déplore-t-il. 
 
Le RESAH a donc intégré à son catalogue plusieurs solutions justement pensées pour atténuer ce stress quotidien. C’est notamment le cas d’un dispositif de prévention, de détection et d’alerte automatiques en cas de chutes, qui non seulement permet de porter rapidement secours, mais aussi de mieux comprendre les mécanismes des chutes grâce à une reconstitution 3D, divisant par trois leur occurrence. Particulièrement discrète, cette solution qu’il suffit de positionner au plafond respecte la vie privée des résidents et ne requiert aucune action de leur part.  « Elle est néanmoins synonyme de tranquillité d’esprit pour les soignants et les proches, car l’intervention rapide devient alors la norme », indique Bernard Rubinstein. Le CHU de Liège s’en est déjà équipé, de même que plusieurs EHPAD en France, ou encore des acteurs bien connus du secteur médico-social national, en notamment le groupe Emeis.
Le resah sélectionne l’offre solutions de Groupe Prisme

Citons également une plateforme modulaire, flexible et évolutive pour la protection des personnes, permettant à la fois de sécuriser l’errance et la déambulation des résidents, et d’accélérer l’assistance au personnel infirmier, notamment en cas d’agression ou de situation problématique.  Basée sur la combinaison de trois technologies complémentaires de géolocalisation – la radiofréquence pour fiabiliser les communications, en particulier pour la transmission des alertes, les ultrasons pour localiser précisément la personne à l’intérieur de la pièce, et l’induction magnétique pour fournir une localisation rapide sur des distances courtes –, elle offre plusieurs possibilités scénaristiques, en fonction des organisations, des modes de communication et des contraintes propres à chaque structure. Une transversalité qui lui a permis de s’imposer dans plusieurs Centres Hospitaliers de toutes tailles et au sein de nombreux groupes d’EHPAD privés. « Plus récemment, Groupe PRISME a aussi intégré un système de contrôle des accès autonome et sans fil. Celui-ci permet de remplacer simplement et rapidement les clés mécaniques pour gérer les droits d’accès en temps réel et sécuriser ainsi les zones sensibles », ajoute Bernard Rubinstein. Adopté par plusieurs centaines d’EHPAD et de résidences seniors, il est également déployé dans plusieurs hôpitaux et instituts publics, à l’instar de l’Hôpital Sud Francilien et de l’Institut Curie, et dans de nombreuses agglomérations. 

Une dynamique vouée à s’accélérer encore

« Cela fait plusieurs décennies que Groupe PRISME démontre sa capacité à développer des solutions complètes, mobilisant tout autant sa maîtrise technologique et sa connaissance des enjeux métiers, que les innovateurs des réseaux de la French Tech et de la French Care, pour apporter des réponses pertinentes à des problématiques bien réelles. Nous avons déjà mené à bien plusieurs centaines de projets, avec des niveaux de complexité variés et adressant des usages divers autour des enjeux de la traçabilité, du suivi et de la sécurisation des biens et des personnes. Nous continuons, bien sûr, à élargir notre champ de compétences car la technologie est par essence évolutive et de nouveaux besoins émergent sans cesse. Notre credo ? Favoriser la diffusion des meilleures pratiques en tirant pleinement profit de l’alliance entre l’humain et la technologie, pour un retour sur investissement rapide et, surtout, apporter des bénéfices concrets pour les patients et les résidents, le personnel médico-soignant et les aidants, les équipes de support (logistique, informatique, etc.) et tous ceux impliqués dans le fonctionnement quotidien des établissements de soins. Nos nombreuses références parlent pour nous ! La sélection de notre offre solutions par le RESAH est à cet égard une excellente nouvelle, car elle permettra d’accélérer encore cette dynamique vertueuse au bénéfice de ce bien commun que sont toutes les institutions publiques », conclut Bernard Rubinstein.
 
Ce marché des solutions de traçabilité de suivi et de sécurisation des biens et des personnes et accessible en mode centrale d'achat grossiste et porte le n°2023-5050.

Télécharger l'article complet :







Nouveau commentaire :
Facebook Twitter







CONTACT

HOSPITALIA

Immeuble Newquay B / B35
13 rue Ampère
35800 Dinard 
Tél : 02 99 16 04 79
Email : contact@hospitalia.fr

Abonnement :
abonnement@hospitalia.fr