Connectez-vous S'inscrire
Actu

Le Centre Hospitalier Intercommunal de Villeneuve Saint-Georges fête ses 50 ans


Rédigé par Rédaction le Vendredi 24 Septembre 2021 à 09:48 | Lu 644 fois


Le 1er juillet 2021, le Centre Hospitalier Intercommunal de Villeneuve- Saint-Georges Lucie & Raymond Aubrac (CHIV) a célébré ses 50 ans. À cette occasion a été inaugurée une exposition rétrospective des évolutions, innovations et dates clés de l’hôpital. Installée jusqu’en décembre 2021 dans le hall, elle propose également au public une expérience interactive à travers la diffusion de vidéos et témoignages de femmes et d’hommes qui ont fait et feront l’hôpital de demain.



© CHIV / Direction de la Communication
© CHIV / Direction de la Communication

50 ans d'innovations

Depuis 1971, le Centre Hospitalier Intercommunal de Villeneuve-Saint- Georges a sans cesse innové, multipliant les prises en charge d’excellence et renforçant un peu plus chaque jour son ancrage sur son territoire.

1971
Inauguration du Centre Hospitalier Intercommunal de Villeneuve-Saint-Georges
, par Robert Boulin, Ministre de la Santé et de la Sécurité Sociale, Marius Faïsse, Maire de Villeneuve- Saint-Georges et Louis Fontas, Directeur Général de l’Hôpital, en présence d’Alain Poher, Président du Sénat et Maire d’Ablon. La première pierre de ce nouvel établissement avait été posée le 18 février 1965 tandis que la création de l’hôpital de Villeneuve-Saint-Georges remonte à 1925. Il se situait alors au 8 de la rue des Vignes.
« En 1971, le Centre Hospitalier Intercommunal de Villeneuve-Saint-Georges avait la réputation d’un hôpital novateur », raconte Françoise Jungfer, médecin anesthésiste réanimateur dans le service de chirurgie de 1978 à 1998.
« Lorsque je suis arrivé à Villeneuve-Saint-Georges, j’ai vu sur la Nationale 6 ce grand édifice comme un phare sur cette grande colline qui éclairait toutes les communes qui dépendaient de lui », se souvient Bernard Mora, cadre supérieur des pôles médecine et chirurgie de 1971 à 2009.

1973 
Inauguration de l’école des infirmières
(IFSI) située au sein du CHIV par Lucien Lanier, Préfet du Val-de- Marne.

1980
Inauguration de la crèche
 par Roger Gaudon, Maire de Villeneuve-Saint-Georges.

1983
Inauguration du Centre Régional d’Informatique Hospitalière
(CRIH) par Alain Poher, Président du Sénat et Maire d’Ablon.

1986
Ouverture de la nouvelle consultation de gynécologie
.

1988
Ouvertures du premier scanner et du service de réanimation
.
« Le Centre Hospitalier Intercommunal de Villeneuve-Saint-Georges avait une excellente réputation. Quand je me déplaçais en France pour des conférences, on me demandait si c’était un établissement hospitalo-universitaire... Je répondais que c’était un hôpital intercommunal et non international ou universitaire. Nous avons été précurseurs dans de nombreux domaines. Par exemple, quand on a vu arriver le VIH, j’ai pu développer de nouvelles techniques telles que le séquençage du VIH », note Alain Dublanchet, médecin biologiste au service de microbiologie de 1973 à 2005.

1990
Ouverture du service de coronarographie et du service de médecine tropicale. Rénovation des urgences générales
 
Pauline Caraux-Paz, cheffe du service maladies infectieuses et tropicales depuis octobre 2019, indique : « Depuis sa création, le service maladies infectieuses et tropicales s’est étoffé de différentes activités : pôle ambulatoire, centre de vaccinations internationales et de santé communautaire, centre de dépistage des maladies transmissibles par voie sexuelle... Et en 2019, le CHIV est devenu centre de référence des « maladies vectorielles à tiques » pour les régions Ile-de-France et Hauts-de-France ».
« Entre 1970 et 1975, on a commencé à soigner les infarctus à l’hôpital. Avant, on n’avait aucun traitement. On ne traitait que les complications, qui parfois pouvaient aller jusqu’à la chirurgie cardiaque. Le docteur Chessy était un précurseur dans le domaine. C’est lui qui a œuvré pour que le Centre Hospitalier Intercommunal de Villeneuve-Saint- Georges s’équipe d’une salle de coronarographie interventionnelle qui permet de prendre en charge les infarctus en un minimum de temps. Chaque minute compte pour la perte du myocarde et l’avenir fonctionnel à long terme des patients », explique Pascal Wyart, médecin cardiologue, service de cardiologie de 1980 à 2018.

1997
Ouverture des nouvelles urgences et du SMUR.

1998
Ouverture de l’Unité d’Hospitalisation de Courte Durée (UHCD) et du service d’hospitalisation de psychiatrie.


2004
Ouverture de l’IRM (Imagerie à Résonance Magnétique).

2007
Début des travaux du Pôle Femme Enfant.

2014
Inauguration du Pôle Femme Enfant.

« Le Pôle Femme Enfant réunit tous les spécialistes de l’enfance dans un seul et même espace, de la conception, avec les consultations de gynécologie, en passant par la naissance et jusqu’à ses 18 ans. Quel que soit son âge ou sa pathologie, le Pôle Femme Enfant permet d’avoir une orientation grâce à de très nombreux spécialistes », raconte Ibrahim Amirat, cadre de santé aux urgences pédiatriques depuis février 2019.

2017
Création du Groupement Hospitalier de Territoire (GHT) avec le CHI de Créteil. 

« On peut se réjouir d’avoir un groupe hospitalier avec deux hôpitaux. Un des motifs de ma venue ici, c’était d’arriver dans une structure neuve et performante. En venant ici il y a presque quatre ans, je savais que j’allais avoir une évolution professionnelle favo- rable, avec des outils de travail très performants », note Philippe Wodecki, chef du pôle chirurgie depuis mai 2019.

2018
Robotisation et modernisation de la chaîne du laboratoire.

« Le CHIV est un établissement qui est en plein renouveau, avec un fort dynamisme. Au niveau du laboratoire, nous vivons quotidiennement cette transformation : nous travaillons dans une nouvelle pièce technique, qui a été mise en place il y a deux ans, et qui va encore évoluer avec des automates de dernière génération, pour prendre en charge les analyses de nos patients plus rapidement et avec une plus grande sécurité. Au niveau du laboratoire, on est en pleine phase de révolution technologique », indique Eric Dheret, cadre de santé laboratoire de biochimie depuis octobre 2020.

2019
Mise en place d’une direction commune pour le Groupement Hospitalier de Territoire
avec le CHI de Créteil, sous la marque « Hôpitaux Confluence ».
« Cette nouvelle organisation va être une force pour chacun de nos établissements, qui vont pouvoir continuer à innover pour les besoins de nos patients », explique Eric Dheret, cadre de santé laboratoire de biochimie depuis octobre 2020.

2020
Ouverture du second IRM et des nouvelles consultations d’ophtalmologie. 

L’IRM MAGNETOM Sola SIEMENS Healthineers est conçue pour la médecine de précision. Elle s’adapte au- tomatiquement aux caractéristiques anatomiques et physiologiques de chaque patient, éliminant ainsi les difficultés liées à leur variabilité et augmentant donc la confiance diagnostique.
L’acquisition de cette nouvelle IRM a permis au service d’imagerie du CHIV, d’optimiser les techniques d’imagerie diagnostique, limitant les examens par rayons X, dans un souci permanent de radioprotection des patients. Elle donne également accès à l’imagerie par résonance magnétique à des patients qui ne pouvaient jusqu’ici en bénéficier en raison de leur état de santé ou de la complexité de l’examen.
La mise en place de cette nouvelle IRM a nécessité une mobilisation importante des équipes de la Direction des investissements et de la stratégie patrimoniale et du service d’Imagerie du CHIV. L’appareil pesant plus de 4 tonnes, il a fallu trouver dans un premier temps un emplacement capable d’accueillir un tel concentré de technologie et y renforcer le plancher.

2021
C’est le 8 janvier que le centre de vaccination Covid-19
du Centre Hospitalier Intercommunal de Villeneuve-Saint- Georges ouvre ses portes. Il a été mis sur pied moins de 72h après la sollicitation de l’établissement par les autorités.
« Nous sommes parvenus à ouvrir le centre de vaccination Covid-19 très vite et tout le mérite en revient à la cellule de crise et à la Direction de la Qualité », explique le Dr Fernanda Medina, infectiologue en charge depuis deux ans du centre de vaccination du CHIV.
Fin mai, plus de 15 200 vaccins avaient déjà été administrés.

Et après
Prévus jusqu’à 2033, des travaux d’envergure humaniseront et sécuriseront la tour du Centre Hospitalier de Villeneuve-Saint-Georges. Dans ce cadre :
  • la tour (immeuble de grande hauteur) bénéficiera d’une mise en sécurité technique et incendie.
  • les patients bénéficieront de salles de bain dans toutes les chambres, dont 70% n’accueilleront qu’une seule personne.
D’un montant total de plusieurs dizaines de millions d’euros, cette rénovation bénéficie d’un accompagnement régional.
 

Faits et chiffres

2300 professionnels travaillent au Centre Hospitalier Intercommunal de Villeneuve-Saint-Georges : 1629 personnels non médicaux et 322 personnels médicaux.
+ 11% d’effectifs médicaux sur la période 2016-2019.

6 pôles de compétence : Anesthésie SAMU Urgences Réanimation (ASUR), Chirurgie, Femme Enfant, Médecine, Santé mentale et Médico technique.
595 lits & places.

+ 35 000 séjours
dont plus de 190 séjours Soins de Suite Réadaptation.
103 107 passages aux urgences en 2019, dont 29 864 urgences pédiatriques. Une activité d’urgences majeure sur son bassin de population plus de 100 000 passages par an (aux urgences en ophtalmologie, ORL et chirurgie maxillo-faciale),
+ 25% en 5 ans.

3500 accouchements
pris en charge chaque année.
+ 132 000 consultations externes.

162 Md’€ de budget annuel.
 

Un ancrage territorial fort

Situé à la confluence du Val-de-Marne et de l’Essonne, le Centre Hospitalier Intercommunal de Villeneuve-Saint-Georges (CHIV) Lucie & Raymond Aubrac est un établissement de recours et de proximité sur un territoire de près de 400 000 habitants.

Il dispose de 595 lits et places et accueille des usagers résidant majoritairement en Essonne (près de 60%), en sud Val-de-Marne, et en Seine-et-Marne.

Avec plus de 100 000 passages aux urgences adultes et enfants et la présence d’un SMUR, le CHIV réalise une activité d’urgences majeure sur son bassin de population. Il assure également les urgences en ophtalmologie, ORL et chirurgie maxillo-faciale.

Membre du Groupement Hôpitaux Confluence Val-de-Marne Essonne

Depuis 2017, le Centre Hospitalier Intercommunal de Villeneuve-Saint-Georges (CHIV) Lucie & Raymond Aubrac est associé à l’Hôpital Intercommunal de Créteil au sein du Groupement Hôpitaux Confluence Val-de-Marne Essonne.

Leur objectif commun : s’appuyer sur leur grande complémentarité et une synergie efficace des expertises pour poursuivre leur développement et s’affirmer plus encore comme un groupement de premier plan dans le paysage sanitaire régional.

À date, le Groupement se concrétise de différentes manières :
— directions communes
— chef de service commun en hépato-gastro-entérologie
— chef de service commun en pédopsychiatrie
— fédération de pneumologie entre les deux établissements
— centres d’orthogénie partagés
— organisation de nombreuses fonctions : production des chimiothérapies, biologie, stérilisation 
— convergence et mutualisations : cellule achats GHT, dossier patient informatisé, centre de formation
— consultations avancées : orthopédie, cardiologie, sénologie...

Au quotidien, le Groupement Hôpitaux Confluence Val-de-Marne Essonne place le patient au cœur de l’organisation des soins pour une prise en charge efficace, qualitative et innovante, ce qui concerne près de 45 communes et 1,2 millions d’habitants. Pour une efficience totale, le Groupement Hôpitaux Confluence Val-de-Marne Essonne a développé des liens étroits avec la médecine de ville, notamment par l’intermédiaire du Développement professionnel continu, ainsi que grâce à des coopérations avec les établissements de santé privés et publics de son territoire, notamment l’Institut Robert Merle d’Aubigné de Valenton et le groupe Almaviva.

Des pôles d'excellence réputés

© CHIV / Direction de la Communication
© CHIV / Direction de la Communication
Le Centre Hospitalier Intercommunal de Villeneuve-Saint-Georges (CHIV) Lucie & Raymond Aubrac est organisé en 6 pôles d’activités : anesthésie et réanimation, chirurgie, femme-enfant, médecine, médico-technique et santé mentale. L’établissement dispose d’expertises fortes et reconnues sur l’ensemble de son territoire, notamment autour
de la chirurgie maxillo-faciale, de l’ORL, de l’orthopédie, de la gériatrie et de la prise en charge des maladies infectieuses. Le CHIV est également l’un des 5 centres de référence nationaux pour la prise en charge des maladies vectorielles (centre de prise en charge pluridisciplinaire de la maladie de Lyme).

Un établissement de recours à forte dimension territoriale

Le Centre Hospitalier Intercommunal de Villeneuve-Saint-Georges dispose : 
— de services d’aval de médecine,
— d’une unité de gériatrie aiguë (filière gériatrique co-portée par le CHIV)
— d’un SSR polyvalent
— d’un plateau technique performant.
— d’un secteur de psychiatrie adulte et un intersecteur de pédopsychiatrie dynamique

Un pôle Femme Enfant très complet

Le Centre Hospitalier Intercommunal de Villeneuve-Saint-Georges est équipé d’un centre périnatal (maternité de type II B), ainsi que de secteurs d’urgences gynécologiques et obstétricales, de néonatalogie, de pédiatrie et de chirurgie pédiatrique.
3 500 accouchements sont pris en charge chaque année.

Un plateau technique performant

Le Centre Hospitalier Intercommunal de Villeneuve- Saint-Georges s’appuie sur :
— des blocs opératoires de dernière génération,
— plateau d’imagerie complet (2 IRM, 2 scanners, EOS, Cone beam),
— une salle d’angiographie numérisée interventionnelle,
— une chaine de laboratoire de biologie médicale totalement automatisée.

Une activité chirurgicale importante

Le Centre Hospitalier Intercommunal de Villeneuve-Saint-Georges prend en charge des interventions chirurgicales ORL, maxillo-faciales, orthopédiques, traumatologiques et viscérales mais également ophtalmologiques avec un taux d’ambulatoire de 54 %.

Une expertise reconnue en santé publique et notamment en infectiologie

Grâce à une équipe mobile d’infectiologie transversale pour l’établissement, la ville et les autres structures hospitalières, le CHIV est capable de prendre en charge les maladies infectieuses et tropicales. En juillet 2019, son centre Lyme pluridisciplinaire est devenu un centre de référence labellisé par le Ministère de la Santé.

L'exposition des 50 ans

Située dans le hall du Centre Hospitalier Intercommunal de Villeneuve-Saint-Georges, une exposition invite les visiteurs à déambuler devant une mise en scène murale et interactive. A travers des photos d’archive, des articles de presse, des faits marquants, des vidéos témoignages, ils découvriront une grande fresque chronologique racontant les moments forts et dates clés de l’hôpital, sa vie et ses évolutions au cours des 50 dernières années.

Une websérie et un documentaire

Dans le cadre de ses 50 ans, le CHIV propose de découvrir l’histoire humaine du Centre Hospitalier Intercommunal de Villeneuve-Saint-Georges à travers une série de différentes vidéos. Chacune d’entre elles met en valeur l’engagement des soignants du CHIV au service de la santé et des patients du territoire.

« Un jour avec...» : la websérie

Ces 13 capsules de 2 minutes diffusées par épisode chaque semaine depuis début juin sur les réseaux sociaux racontent à travers des témoignages l’aventure humaine du CHIV. Chaque témoin évoque un souvenir marquant en lien avec l’histoire du Centre Hospitalier Intercommunal de Villeneuve-Saint-Georges et la grande histoire de la santé. C’est ainsi que s’entremêlent l’inauguration de 1971, l’épidémie du Sida, les premiers scanners du Centre Hospitalier Intercommunal de Villeneuve-Saint-Georges, la canicule de 2003 ou l’épidémie de COVID-19... Chaque épisode replonge dans l’émotion d’un moment ou d’une époque qui aura marqué les esprits. A travers les moments de joies, de combats ou de résiliences, les internautes pourront découvrir une communauté engagée depuis toujours au service des patients, du CHIV et de la collectivité.

Les différents témoins :
— Françoise Jungfer, médecin anesthésiste réanimateur au service de chirurgie de 1978 à 1998
— Pauline Caraux-Paz, cheffe du service maladies infectieuses et tropicales depuis octobre 2019
— Catherine Morais, cadre de santé au service de gastro-entérologie de 1983 à 2021
— Ibrahim Amirat, cadre de santé aux urgences pédiatriques depuis février 2019
— Moncef Ketari, chef du service ORL de 2001 à 2016, Président de la commission médicales d’établissement de 2003 à 2016.
— Emilie Georget, cheffe de service pédiatrie et néonatologie depuis janvier 2020
— Pascal Wyart, médecin cardiologue au service de cardiologie de 1980 à 2018
— Philippe Wodecki, chef du pôle chirurgie depuis mai 2019
— Alain Dublanchet, médecin biologiste au service de microbiologie de 1973 à 2005
— Eric Dheret, cadre de santé laboratoire de biochimie depuis octobre 2020
— Bernard Mora, infirmier et cadre supérieur des pôles médecine et chirurgie de 1971 à 2009
— Stéphanie Goujet, cadre de santé hôpital de jour depuis septembre 2020
​— Corinne Bergeron, cheffe de service des urgences de 2009 à 2020

« 50 ans d’histoire » : le documentaire

En un peu moins de 7 minutes, « 50 ans d’histoire » retrace les grandes étapes de la vie du Centre Hospitalier Intercommunal de Villeneuve-Saint-Georges. Tourné vers l’avenir, ce documentaire s’appuie à la fois sur les dates clés de l’établissement et sur les témoignages d’hommes et de femmes qui y travaillent quotidiennement, en phase avec des valeurs fortes : engagement des équipes, proximité avec les populations, importance de la notion de service public, recherche constante d’innovation... Il a été dévoilé lors de la célébration du 1er juillet 2021.
 






Nouveau commentaire :
Facebook Twitter







CONTACT

HOSPITALIA

Immeuble Newquay B / B35
13 rue Ampère
35800 Dinard 
Tél : 02 99 16 04 79
Email : contact@hospitalia.fr

Abonnement :
abonnement@hospitalia.fr

Siège social :
23/25 rue Jean-Jacques Rousseau 
75001 Paris