Connectez-vous S'inscrire
MENU


Le CHU Amiens-Picardie prépare les enfants à l’IRM dans son simulateur pédagogique

Rédigé par Rédaction le Lundi 29 Mai 2017 à 08:59 | Lu 613 fois
Imagerie


Depuis février 2017, un simulateur très coloré est proposé par le CHU Amiens-Picardie aux enfants de 3 à 10 ans qui auront à passer une IRM. « L’IRM en jeu » permet de les préparer à l’examen de façon ludique.


Le CHU Amiens-Picardie prépare les enfants à l’IRM dans son simulateur pédagogique
Ce simulateur a pour but de familiariser l’enfant avec l’IRM et ses contraintes : le bruit, la position allongée, l’immobilité et l’espace confiné d’un « long »  examen (30 à 45 minutes). Préparé et rassuré, l’enfant dont le stress est diminué, se trouve dans les meilleures conditions pour faciliter la prise en soin, éviter l’anesthésie générale et améliorer la qualité de l’examen.
 
Les équipes du service imagerie du CHU Amiens-Picardie souhaitent ainsi améliorer l’accueil et la prise en charge des enfants. Le jeu et le temps permettent d’instaurer une relation de confiance avec les soignants.

Un rendez-vous « IRM en jeu »

Le CHU Amiens-Picardie prépare les enfants à l’IRM dans son simulateur pédagogique
Le rendez-vous « IRM en jeu » est programmé lors de la consultation avec le médecin. Le manipulateur explique l’examen, fait écouter le bruit de la machine puis allonge l’enfant à l’intérieur du simulateur. Ils analyseront ensemble l’enregistrement filmé de l’examen. Le professionnel peut alors faire le rapprochement avec l’IRM réelle. Les parents sont autorisés à partager ce moment.
 
« L’IRM en jeu » est proposé par l’association le Petit Monde (Lyon). Cet équipement, le 10ème en établissement français a été acheté grâce à une subvention de 9 000 € de la Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France (via l’Opération Pièces Jaunes), le CHU Amiens-Picardie financé le complément (coût de l’investissement : 25 000 €).
 
Même s’il est prescrit couramment, l’examen d’IRM pédiatrique demeure une source de stress et d’angoisse pour les enfants et leurs parents. Chaque année, environ 600 enfants bénéficient d’une IRM au CHU Amiens-Picardie ; 2/3 sont réalisés sous anesthésie générale.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu | SIS | Sûreté | Restauration | Le Magazine en ligne | Biologie | Traçabilité | Imagerie | Pharmacie | News | SSA 2015 | Paris Healthcare Week 2017 | JFR 2017