Connectez-vous S'inscrire
Le magazine de l'innovation hospitalière
Actu

La Conférence des directeurs généraux de CHU et UniHA s’unissent pour accélérer la décarbonation des hôpitaux


Rédigé par Rédaction le Mardi 9 Mai 2023 à 16:37 | Lu 2808 fois


En première ligne face aux conséquences sanitaires de la crise écologique et soucieux de contribuer activement aux engagements environnementaux de la France, les 32 centres hospitaliers régionaux universitaires (CHRU) de France sont décidés
à jouer un rôle de premier plan dans les démarches de décarbonation en santé, et plus largement dans la diminution de l’empreinte environnementale de leurs activités.



La Conférence des directeurs généraux de CHU et UniHA s’unissent pour accélérer la décarbonation des hôpitaux
Conscients de leur rôle et de leurs responsabilités dans ces domaines, ils s’engagent dans une transformation durable de leur modèle pour contribuer aux efforts de transition écologique de la communauté nationale. Les CHRU, déjà très actifs en matière environnementale, contribuent aussi à l’évaluation et à la connaissance des impacts de l’environnement sur la santé humaine. Dans cette démarche volontariste, ils s’associent à UniHA pour accélérer leur politique de transition écologique.

Comme le rappelle le dernier rapport du Shift Project, la santé représente à elle seule près de 8 % des émissions annuelles de gaz à effet serre de la France, soit plus du double du transport aérien. La nature même des activités des hôpitaux et leurs multiples chaînes d’approvisionnement conduisent en effet à des consommations élevées de ressources naturelles (énergie, eau, métaux et terres rares), à l’utilisation régulière de matières plastiques et à des émissions significatives de gaz à effet de serre.

Au cours des dix à quinze dernières années, les CHRU ont donc déployé des politiques thématiques volontaristes de transition écologique : achats et alimentation durables, mobilités douces et décarbonées, maîtrise des consommations d’énergie, gestion des déchets, constructions durables, qualité de vie au travail, recherche en santé et prévention... Ils montrent ainsi qu’ils sont des précurseurs crédibles dans la réduction des externalités négatives sur l’environnement. Grâce à la mobilisation de l’ensemble des professionnels de santé et à la synergie naturelle avec les acteurs scientifiques, académiques et industriels dans les territoires, comme avec les collectivités territo- riales, les CHRU veulent à présent franchir une nouvelle étape et s’inscrire dans une ambition collective et globale de transformation écologique.

Cet engagement soutient aussi la nouvelle politique managériale qui, depuis des années, favorise un pilotage participatif donnant toute leur place aux remontées d’initiatives des équipes. Dans cette approche propice au développement des idées, les CHRU intègrent des réflexions sur des outils de gouvernance cohérents avec les principes de la responsabilité sociétale des organisations (RSO).

Acteurs majeurs du soin, de l’enseignement, de la recherche, de l’innovation, de la prévention et de la valorisation des territoires, avec leurs partenaires naturels que sont les facultés de santé et les universités, ainsi que les collectivités territoriales, les CHRU ont à la fois une très grande responsabilité sociétale et de formidables capa- cités d’action pour lutter contre les effets du dérèglement climatique et préserver la santé des populations.

Dans cette perspective, UniHA s’engage à appuyer la Conférence des DG de CHU en développant en particulier :
 

Une offre plus durable

  • Par la construction de contrats d’achat permettant de transformer l’hôpital (tran- sition énergétique, circuits courts pour l’alimentation, matériels reconditionnés, réemploi, etc.) ;
     
  • En sélectionnant des fournisseurs proposant des services innovants et des produits compatibles avec une trajectoire de décarbonation ambitieuse ;
     
  • En coconstruisant des solutions plus vertueuses avec les titulaires des marchés sur toute la chaîne de l’économie circulaire (réduction de consommation de matières premières et de ressources non renouvelables, diminution des déchets, gestion de la fin de vie...).

Un meilleur accès et un pilotage plus fluide des données

Pour la CNDG et UniHA, l’enjeu premier est de fiabiliser, mutualiser et partager les données relatives à l’empreinte carbone dans les stratégies d’achat. Ces données sont encore largement parcellaires et difficiles d’accès pour les établissements. UniHA proposera des marchés qui aideront les hôpitaux à piloter leur démarche globale, y compris en termes de collecte et sécurisation des données.

Une plateforme d’analyse de cycle de vie accessible aux industriels et fournisseurs

La CNDG et UniHA portent également l’ambition conjointe de déployer une plate- forme commune permettant aux industriels et fournisseurs d’alimenter les hôpitaux et UniHA en données relatives aux analyses de cycles de vie de leurs produits et services (ACV), à leur bilan carbone, à la performance énergétique.

Un dialogue continu et un événement national dédié aux achats durables en santé

Les équipes d’UniHA présenteront leur feuille de route achat durable à la task force « Transition écologique » des CHRU en septembre 2023. Un premier bilan sera réalisé à l’occasion du prochain Printemps de l’achat durable de mars 2024, qui sera largement ouvert aux acteurs hospitaliers et deviendra le rendez-vous annuel développement durable de l’achat hospitalier.






Nouveau commentaire :
Facebook Twitter







CONTACT

HOSPITALIA

Immeuble Newquay B / B35
13 rue Ampère
35800 Dinard 
Tél : 02 99 16 04 79
Email : contact@hospitalia.fr

Abonnement :
abonnement@hospitalia.fr