Connectez-vous S'inscrire
Actu

L’hygiène des mains : un must pour le groupe DELABIE


Rédigé par Pamela Claude le Mardi 28 Juillet 2020 à 16:01 | Lu 124 fois


À l’hôpital plus qu’ailleurs, une parfaite hygiène des mains représente le premier et le plus essentiel des gestes barrières. Encore faut-il pouvoir limiter les contaminations manuportées tout au long du processus. Conscient de cet enjeu majeur, le Groupe DELABIE a mis au point des solutions de lavage des mains sans contact, comme nous l’explique Céline Février.



©Delabie
©Delabie
Le Groupe DELABIE a notamment développé des robinetteries électroniques certifiées NF Milieu Médical. Pouvez-vous nous en parler ?
Céline Février : La robinetterie électronique représente en effet une excellente réponse aux contraintes d’hygiène dans les établissements de santé : grâce au système d’ouverture/fermeture automatique, il n’y a aucun dépôt de germes et donc aucun risque de transmission manuportée. Ce type de robinetteries n’a pourtant pas toujours eu bonne presse : pas de système de purge pour prévenir la prolifération bactérienne dans les canalisations, une électrovanne avec membrane en caoutchouc favorisant la fixation d’impuretés, etc. Ces problématiques n’ont plus lieu d’être avec les robinetteries électroniques TEMPOMATIC MIX 2 494006 et TEMPOMATIC MIX 20164T1 à bec orientable, toutes deux spécifiquement conçues pour une utilisation en milieu médical.

Quels sont leurs principaux atouts ?
Ces dernières garantissent à la fois la sécurité des utilisateurs et celle des réseaux. Fonctionnant par détection infrarouge active pulsée, une technologie à très faible consommation énergétique, ces deux modèles suppriment tout contact manuel et donc tout risque de transmission des germes par les mains – tout en limitant le gaspillage d’eau par négligence de fermeture. Sur le plan de l’hygiène des réseaux, le TEMPOMATIC MIX 2 494006 et le TEMPOMATIC MIX 20164T1 intègrent un programme de rinçage périodique, qui permet d’effectuer une purge automatique et donc de faire circuler l’eau afin d’éviter que celle-ci ne stagne. Le développement bactérien est ainsi limité. Ils sont en outre dotés d’une électrovanne sans membrane brevetée conçue pour évacuer toute l’eau, évitant ainsi le risque de stagnation et donc de développement bactérien. De plus, cette électrovanne DELABIE a la particularité d’être autonettoyante grâce au mouvement du piston qu’elle contient, empêchant le dépôt de tartre susceptible de devenir du biofilm. Raccordement rapide pour les modèles sur secteur, autonomie de 3 à 6 ans pour les modèles à piles Lithium, LED d’aide au diagnostic, intérieur lisse et sans aspérités sur la plupart des mitigeurs, bec BIOCLIP déclipsable, brise-jet antitartre, … Tout a été pensé pour faciliter au mieux leur installation et leur maintenance. Ils sont, enfin, compatibles avec la gamme de filtres terminaux BIOFIL, qui permet d’obtenir une eau exempte de bactéries.

DELABIE propose également des accessoires complémentaires, comme le distributeur électronique 512066P.
Ce distributeur de savon ou de gel hydro-alcoolique permet en effet une utilisation sans contact manuel pour un lavage ou une désinfection optimale des mains. Très peu énergivore, le système de détection automatique se fait par cellule infrarouge alimentée avec de simples piles. Le capot en Inox 304 bactériostatique facilite pour sa part le nettoyage quotidien, tandis que le réservoir anti-stagnation offre une hygiène maximale. Conçu pour les lieux publics, le 512066P intègre une pompe anti-gaspillage et anti-goutte, et est équipé d’une serrure à clé pour limiter les vols. À la fois esthétique et fonctionnel, il participe donc à la mise en place d’une solution globale visant à assurer la sécurité bactériologique des lieux publics et de leurs utilisateurs !


Plus d'informations sur le site de Delabie. 
 

Article publié sur le numéro de juin d'Hospitalia à consulter ici : https://www.hospitalia.fr/Hospitalia-49-Special-Covid-19-MERCI-_a2230.html







Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Voir également :
< >

Vendredi 31 Juillet 2020 - 09:33 Les PUI sur tous les fronts