Connectez-vous S'inscrire



Traçabilité

L’ascension fulgurante d’Android et les enjeux sécuritaires actuels nécessitent une redéfinition urgente des stratégies d’achat et de support des solutions de traçabilité et de mobilité

Rédigé par Admin le Dimanche 11 Novembre 2018 à 14:19 | Lu 3081 fois


C’est une véritable révolution qui se profile dans le domaine de la mobilité et de la traçabilité à l’hôpital. Après une décennie marquée par l’hégémonie du géant Microsoft, de plus en plus d’établissements se tournent vers le système d’exploitation (OS) Android. Mais ce nouvel environnement, qui tire profit d’une logique désormais axée sur le coût total de possession, n’est pas sans apporter son lot de nouveaux enjeux en termes de gestion et de cyber-sécurité. Fort de son partenariat avec Zebra Technologies, le leader incontesté des terminaux Android professionnels, le Groupe PRISME a pris une longueur d’avance et développé une offre de services Android novatrice, axée sur la sécurité, la prolongation du cycle de vie des terminaux et PDA Android, et la facilité de déploiement en milieu professionnel.




La nouvelle prédominance d’Android sur le marché des OS

Huit petites années ont suffi pour faire chuter Microsoft de son piédestal. Il n’y a pas si longtemps, le choix d’un système d’exploitation Windows allait de soi lorsqu’il s’agissait de déployer des terminaux mobiles à usage professionnel. Mais Google a su mettre à bas cette suprématie avec son système Android, qui s’est rapidement taillé la part du lion sur le marché mondial des smartphones, terminaux mobiles professionnels et équipements embarqués, y compris en France.  Il est aujourd’hui devenu le premier OS mobile avec 2,3 milliards d’appareils Android actifs et une part de marché massive de 88% au deuxième trimestre 2018, creusant l’écart avec l’autre poids lourd du secteur, l’iOS d’Apple à 12%. Le géant de Redmont a dû jeter l’éponge après plusieurs tentatives infructueuses de soutien de Windows. Les autres OS se sont également éteints.
 
Android dispose de nombreuses cordes à son arc et bénéficie du soutien d’une communauté internationale de développement, ce qui le rend extrêmement agile et personnalisable à l’extrême. Les Services Google Mobile (GMS) permettent de bénéficier des applications et des API les plus populaires de Google sans aucun coût, y compris en milieu professionnel. Google a de plus renforcé de manière massive la sécurité de son OS, le rendant préférable à ce titre à tout autre en milieu professionnel. La firme de Mountain View ne s’y est pas trompé en dévoilant sa plateforme « Android Enterprise Recommended », véritable catalogue des appareils et services disponibles pour les entreprises.
 

Une transformation digitale guidée par le coût total de possession et la sécurité

Renonçant à développer des systèmes d’exploitation mobiles à destination du grand public, Microsoft avait dans un premier temps concentré son attention sur les marchés et les usages professionnels. Mais il s’est fait là aussi distancer par Android, qui dispose de deux réels avantages concurrentiels parfaitement dans l’air du temps : (1) son coût total de possession des plus intéressants, alors même que cette notion, popularisée sous son acronyme anglophone TCO (Total Cost of Ownership), est de plus en plus privilégiée par les établissements de santé lors de la définition de leur stratégie de transformation numérique, et (2) un niveau de sécurité élevé, facteur désormais critique, compte-tenu de la croissance exponentielle des risques et des attaques, y compris sur des PDA et terminaux professionnels en situation de nomadisme.
 
C’est là un réel changement de paradigme, qui voit les décideurs tenir à la fois compte des coûts directs et indirects pour évaluer une solution informatique sur la totalité de son cycle de vie, le coût des terminaux ne représentant parfois qu’une partie minoritaire du coût total de possession sur une durée de 5 ans. Android tire ici clairement son épingle du jeu, favorisé par son noyau Linux et sa distribution en open source sous licence Apache, sa popularité auprès du grand public, qui accélère sa prise en main dans un contexte professionnel, et ses capacités de gestion avancées, y compris en ce qui concerne l’alimentation des terminaux. D’un point de vue sécuritaire, l’adoption généralisée d’Android impactera profondément les pratiques de gestion traditionnelles, et requerra l’accès à de nouvelles compétences ou leur acquisition, pour assurer le déploiement et la gestion du parc de PDA et de terminaux métier.
 

Zebra Technologies, le leader des terminaux professionnels sous Android

La montée en puissance de l’OS Android et son adéquation avec les attendus des utilisateurs professionnels ont incité de nombreux constructeurs à investir ce marché porteur. Mais seul Zebra Technologies se détache du peloton : le constructeur capte actuellement 64% des terminaux professionnels fonctionnant sous Android, loin, très loin devant les 8% commercialisés par le numéro 2 du marché, et propose des versions Android récentes. Plusieurs terminaux Zebra sont d’ailleurs déjà référencés via la plateforme « Google Enterprise Recommended », régulièrement complétés par de nouveaux modèles. Une prédominance à mettre notamment en regard avec deux facteurs. D’abord, une fiabilité et une robustesse remarquables, grâce à l’architecture tout-terrain unique de ses terminaux qui leur permet de supporter les environnements les plus difficiles. Android est rendu encore plus résistant et polyvalent grâce à la suite Zebra Mobility DNA, qui transforme Android en un véritable système d’exploitation d’entreprise, et la technologie Mx intégrée de Zebra, qui procure une couche supplémentaire de sécurité intégrée en standard. 
 
Ensuite et surtout, l’extrême richesse de l’offre Zebra Android, avec une large gamme de terminaux et PDA professionnels conçus pour les environnements exigeants et notamment le milieu hospitalier. Ainsi par exemple du terminal Zebra for Android TC51-HC, particulièrement pertinent pour les équipes médicales ou soignantes, nettoyable avec les produits utilisés à l’hôpital et intégrant des fonctions avancées de chiffrement et de sauvegarde des données. Le terminal Zebra Android TC56 permet d’améliorer significativement la vitesse et la précision de la collecte des données, en capturant plusieurs code-barres en une seule opération, et donc la productivité des équipes métier. Avec son écran tactile et son ergonomie avancée 40% plus performante que ses homologues sur le marché, le terminal Zebra Android TC-8000 simplifie et automatise les processus de gestion des entrepôts.
 

Les problématiques de mises à jour et de support

Zebra Technologies, et son partenaire Groupe PRISME, Premier Solution Provider du constructeur, disposent d’un autre atout de taille – et non des moindres.  Google n’est en effet pas tenu d’assurer la sécurité des systèmes d'exploitation Android au-delà des trois premières années suivant leur lancement, soit une durée bien inférieure aux 5 à 7 ans de service, fréquemment rencontrés sur ce type de matériel à usage professionnel. En partenariat avec Zebra Technologies et Google, le Groupe PRISME délivre deux ans de support supplémentaires en intégrant la plate-forme Zebra LifeGuard au sein de son offre de services, y compris bien sûr au niveau de la sécurité. Un argument précieux vu la vitesse à laquelle le géant fait évoluer Android, avec le lancement de deux à trois nouvelles versions chaque année depuis 2008.
 
L’observatoire Android Groupe PRISME a suivi le développement des différentes versions Android, répertorié et classifié les 2 356 patchs de sécurité publiés au cours des 3 dernières années. L’analyse réalisée par le Groupe PRISME confirme que, en pratique, ceux-ci n’ont été disponibles que pendant 3 ans et 4 mois pour Kitkat (Android 4.4), 3 ans pour Lollipop (5.0 et 5.1), et 3 ans et 3 mois pour Marshmallow (6.0), comme détaillé dans le tableau ci-dessous. Fait particulièrement important, les versions Android pour lesquelles la publication de patchs de sécurité s’est arrêtée dans les 12 derniers mois représentent à ce jour 53% du parc Android. Seul 42.9% du parc Android reçoit donc les mises à jour de sécurité Android publiées par Google.
 

Un nouvel environnement et de nouvelles cyber-menaces

Le désengagement progressif de Google des anciennes versions de son système d’exploitation est loin d’être anecdotique. Un OS non maintenu est de fait plus vulnérable aux cyber-menaces, dans un contexte où celles-ci vont croissants – a fortiori en ce qui concerne les données personnelles de santé, nouvelles proies des cyber-pirates. Les chiffres parlent d’eux-mêmes : entre août et décembre 2015, 102 patchs de sécurité ont été développés par Google pour ses systèmes Android. En 2016, il en a publié 762, dont 66% adressant des vulnérabilités sévères voire critiques. Et, en 2017, ce ne sont pas moins de 855 patchs, dont 84% de niveau critique ou sévère, à avoir été dévoilés. 2018 s’annonce déjà comme une année en croissance. D’après l’extrapolation linéaire effectuée par l’Observatoire Android Groupe PRISME, elle devrait totaliser quelques 910 patchs.
 
Il s’agit peut-être là de la seule faiblesse de l’OS Android lors de son déploiement à grande échelle dans un contexte professionnel : une entreprise ou une institution ne dispose pas toujours des ressources, ou même des compétences nécessaires, pour effectuer une veille technologique. Comment identifier les mises à jours et patchs de sécurité Android essentiels, puis les mettre en œuvre dans les délais requis sur l’intégralité de son parc mobile ? L’enjeu est particulièrement prégnant dans les établissements de santé où les effectifs des équipes informatiques sont souvent insuffisants, alors même que les hackers et ceux qui cherchent à les circonscrire semblent faire preuve d’un dynamisme à toute épreuve. Fort heureusement, le Groupe PRISME, expert de la traçabilité médicale, a conçu et mis en œuvre une offre de services large et modulaire, répondant précisément à ces besoins de sécurité et de performance opérationnelle en environnement Android.

Le Groupe PRISME se démarque par une offre de services inégalée en environnement Android

Fort de son savoir-faire, qui l’a vu accompagner avec succès plusieurs centaines d’établissements de santé, ce spécialiste de la traçabilité a développé une expertise supplémentaire en étroite collaboration avec Google et Zebra Technologies, les deux acteurs clés sur le marché des terminaux professionnels. Tirant profit de sa maîtrise de l’OS Android, il se démarque aujourd’hui par une offre de services inégalée, parfaitement pensée pour un secteur où les effectifs informatiques peinent à faire face aux besoins croissants. 
 
C’est notamment le cas en matière de cyber-sécurité : qu’il s’agisse des correctifs dévoilés par Google, ou de ceux développés par Zebra Technologies, le Groupe PRISME se fait fort de conseiller et d’accompagner ses partenaires hospitaliers afin qu’ils puissent s’appuyer sur un OS parfaitement protégé – sans qu’ils ne soient eux-mêmes tenus d’évaluer la pertinence de chaque patch au regard de leurs usages. De la même manière, cet intégrateur dont la réputation n’est plus à faire accompagne ou effectue les mises à jour logicielles du parc applicatif en tenant compte, en toute transparence, des éventuels problèmes de compatibilité ascendante avec les autres outils métiers. Autant de services réalisables à distance si nécessaire, afin d’alléger au mieux les équipes informatiques.
 
Par ailleurs, et c’est là une autre grande force des prestations de services qu’il assure, le Groupe PRISME est capable de mettre à disposition de chaque établissement de santé une plateforme Web lui offrant une visibilité globale sur sa flotte. 
 
L’état, la localisation et les données d’utilisation de chaque terminal sont dès lors disponibles en temps réel, ce qui facilite la réalisation, à distance, d’inventaires opérationnels, en lien avec des indicateurs de performance et des tableaux de bord personnalisés pour une gestion préventive et prédictive du parc applicatif. 
 
Un « managed service » précieux, qui permet aux gestionnaires hospitaliers de mieux anticiper les usages sur le terrain et d’adapter les organisations en conséquence. Avec, en ligne de mire, une productivité accrue des personnels et agents hospitaliers et une sécurité renforcée des circuits cliniques. 
 
Une fois de plus, le Groupe PRISME réaffirme très concrètement son aptitude à se mobiliser rapidement sur des tendances émergentes, et sa capacité à construire une offre de solutions et de services innovante, en lien étroit avec son partenaire Zebra Technologies. Le constructeur leader sur le marché des terminaux professionnels, et l’intégrateur spécialiste réputé dans le domaine de la traçabilité médicale, partagent un objectif ambitieux : adresser avec pertinence les nouveaux besoins du secteur hospitalier et promouvoir un environnement propice au développement des nouveaux usages, en mettant à profit leur maîtrise stratégique des systèmes Android.

ENTRETIEN AVEC BERNARD RUBINSTEIN, Président du Groupe PRISME, titulaire du marché des solutions de suivi et de sécurisation des biens et des personnes à l’UGAP.

Bernard Rubinstein, Président du Groupe PRISME
Bernard Rubinstein, Président du Groupe PRISME
Le Groupe PRISME s’est affirmé comme le partenaire de référence auprès de plusieurs centaines de centres et groupements hospitaliers dans le domaine de la traçabilité, de la mobilité et de la sécurisation des biens et des personnes. Pouvez-vous donner quelques exemples illustrant votre savoir-faire ?
Bernard Rubinstein :
 Nos solutions aident les professionnels de santé à accomplir leur métier chaque jour, en s’appuyant sur les solutions technologiques de traçabilité et de sécurisation les plus robustes. Celles-ci sont déployées à tous les étages de l’hôpital : solutions d’identification des patients, d’orientation des visiteurs à l’intérieur des bâtiments, de localisation des brancards, de géo-protection du personnel médical en temps réel, de communication Wi-Fi ou Li-Fi (par la lumière), dispositifs de traçabilité et de sécurisation des entrées et sorties, d’assistance aux travailleurs isolés (DATI), de coordination des primo-intervenants secouristes, solutions de traçabilité des produits de santé à la pharmacie centrale ou d’ordonnancement des préparations cytotoxiques, de suivi et d’étiquetage des prélèvements au laboratoire de biologie médicale, de gestion des dispositifs médicaux au bloc opératoire, d’identification et de gravage des kits d’ancillaires, d’administration médicale en mobilité au chevet des patients, de distribution des plateaux-repas, etc. Sans oublier les applications à visée administrative ou logistique, par exemple pour le suivi des immobilisations et du parc, la réception, l’inventaire, et la préparation des commandes dans l’entrepôt, ou encore la gestion des dossiers médicaux aux archives. Tout est aujourd’hui possible, car les technologies que nous intégrons et la modularité de nos solutions nous permettent de tracer et de sécuriser l’ensemble des flux physiques et les flux d’information associés, avec des gains financiers et organisationnels conséquents. Ces solutions sur mesure, par ailleurs en constante évolution pour prendre en compte des évolutions réglementaires telle la future sérialisation des médicaments, s’intègrent naturellement dans les organisations du travail et les processus métiers de nos clients.
 

Quelle est votre perspective sur les besoins et les enjeux actuels des EHPAD ?  Comment le Groupe PRISME aborde-t-il ces problématiques ?
Les établissements sanitaires et médico-sociaux sont aujourd’hui confrontés à trois défis majeurs : une politique d’amélioration continue de la qualité et de la sécurité des soins, une meilleure productivité des équipes médicales et soignantes, et la recherche du meilleur équilibre possible entre les contraintes liées à la pathologie et le maintien d’une qualité de vie optimale pour les usagers. Ces enjeux sont particulièrement problématiques en EHPAD, compte-tenu de la pression constante sur leurs ressources budgétaires et humaines, alors même qu’ils sont amenés à accueillir des résidents de plus en plus âgés et de plus en plus fragilisés. 

Les solutions actuelles du marché adressent principalement les phases aval de déclin des personnes âgées, dans un objectif de contrôle ou de remédiation. La vision du Groupe PRISME est ambitieuse. Nous sommes en effet convaincus que la valeur ajoutée des solutions Silver Économie 2.0 que nous pouvons proposer sera d’autant plus forte que celles-ci sont conçues dans une optique de prévention, prenant en compte les cinq phases de vie des personnes âgées, schématisées ci-dessous.
 

Notre mission au sein du Groupe PRISME est donc de proposer aux professionnels de santé un portefeuille de solutions leur permettant d’intervenir pour améliorer le quotidien, identifier et différer chaque basculement négatif de phase de vie pour le bénéfice du patient, de ses aidants et de ses proches, dans une double logique de bienveillance et d’efficacité économique. Notre offre de solutions actuelle est d’ailleurs centrée sur les problématiques de chutes et de libre déambulation des personnes âgées, pour une plus grande autonomie des résidents.

Pour en savoir plus : www.groupeprisme.com  

 

Le Groupe PRISME est l’un des principaux intégrateurs de solutions de Traçabilité, de Mobilité et de Sécurisation des biens et des personnes en France, avec une expertise inégalée dans le monde de la santé, des administrations publiques et du transport et de la logistique. Il est titulaire de marché à l’UGAP depuis 2011.








Nouveau commentaire :
Facebook Twitter






CONTACT

HOSPITALIA

39 rue de la Malouine
35800 Dinard 
Tél : 02 99 16 04 79
Email : contact@hospitalia.fr

Abonnement :
abonnement@hospitalia.fr

Siège social :
23/25 rue Jean-Jacques Rousseau 
75001 Paris 



ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !