Connectez-vous S'inscrire
Actu

L’Université de l’ANAP mise sur la prévention


Rédigé par Rédaction le Mercredi 29 Septembre 2021 à 14:48 | Lu 198 fois


L’Université de l’ANAP a réuni jeudi 23 et vendredi 24 septembre plusieurs centaines de professionnels des secteurs sanitaire et médico-social pour partager et promouvoir l’innovation au service de la prévention. Débats entre acteurs institutionnels, conférences et retours d’expériences ont permis de mesurer l’engagement des professionnels et dresser des perspectives pour une politique de prévention à la hauteur des enjeux.



« La prévention est un aspect incontournable de la santé, tout autant que le soin » a rappelé le Pr Olivier Claris, président du Conseil Scientifique et d’Orientation de l’ANAP en ouverture de l’Université. « Agir sur la politique de prévention est un des grands axes pour une performance renouvelée et amplifiée de notre système de santé » a affirmé Stéphane Pardoux, directeur général de l’ANAP.
 

Nouvelles modalités d’action pour les politiques publiques et rôle du numérique

Mieux prévenir impose de rénover le cadre des politiques publiques. Marie-Sophie Desaulle, présidente de la FEHAP, Dr Mohamed Si Abdallah, directeur général adjoint de l’ARS Bourgogne Franche Comté, Dominique Libault, directeur de l’EN3S et Françoise Tenenbaum, vice-présidente de Dijon métropole ont esquissé lors d’une première table-ronde les contours de ces « nouvelles modalités d’action ». Pour Dominique Libault, « l’autonomie et la notion de capacité est une petite révolution dans un système jusqu’à présent dominé par le curatif ». Marie-Sophie Desaulle a notamment appelé à concilier « la logique du temps court, du sanitaire, à celle du temps long, du médico-social ». Le Dr Si Abdallah a également rappelé l’importance d’intégrer la prévention dans les soins primaires et de la normaliser dans l’action des professionnels de ville. Françoise Tenenbaum a rappelé l’action et le rôle des collectivités pour contribuer à une meilleure prévention.

Autre axe de cette Université de l’ANAP : le rôle du numérique. Xavier Briffault, chercheur au CNRS est revenu sur l’apport des objets connectés en santé mentale pour caractériser le vécu et les spécificités des personnes concernées. Une seconde table ronde a réuni des représentants des usagers, des professionnels de santé et des pouvoirs publics sur l’enjeu du numérique. Giovanna Marsico, déléguée au service public d’information en santé, a rappelé l’ambition fondamentale du site Sante.fr : apporter une information en santé fiable et intelligible pour tous, enjeu majeur en matière de prévention. Le Pr Fabrice Denis, oncologue, est lui revenu sur son expérience du numérique dans une approche préventive notamment en cancérologie. En s’intéressant à l’hôte du cancer, plutôt qu’aux tumeurs, et avec l’aide des algorithmes, certains schémas prédictifs ont pu être tracés pour détecter et prévenir les rechutes. Pour permettre aux usagers de faire le tri parmi ces innovations numériques foisonnantes, Gérard Raymond, président de France Assos santé, a assuré que les associations cherchent à évaluer en vie réelle les applications santé.
 

Les professionnels, moteurs de la dynamique de prévention

« Le programme de ces deux jours traduit l’esprit d’innovation qui anime les professionnels pour faire progresser la prévention » a conclu Stéphane Pardoux, directeur général de l’ANAP. L’Université de l’ANAP a permis aux professionnels de partager leurs initiatives en matière de prévention à travers 12 ateliers de retours d’expériences et près de 50 posters partagés. Toutes les conférences, débats et ateliers de retours d’expériences seront accessibles en replay dans les prochaines semaines.
 






Nouveau commentaire :
Facebook Twitter







CONTACT

HOSPITALIA

Immeuble Newquay B / B35
13 rue Ampère
35800 Dinard 
Tél : 02 99 16 04 79
Email : contact@hospitalia.fr

Abonnement :
abonnement@hospitalia.fr

Siège social :
23/25 rue Jean-Jacques Rousseau 
75001 Paris