Connectez-vous S'inscrire

Le magazine de l'innovation hospitalière
SIS

Hacking Health, un marathon d’innovation ouverte au CHU de Besançon


Rédigé par Aurélie Pasquelin le Mercredi 15 Mars 2023 à 13:20 | Lu 858 fois


Co-organisé par le CHU de Besançon, la communauté urbaine Grand Besançon métropole, la Fondation FC Innov et l’Université de Franche-Comté, le Hacking Health Besançon est devenu un événement incontournable pour tous les acteurs de l’innovation en santé dans le Doubs. Basé sur le principe de l’intelligence collective, ce marathon de 48 heures « s’intègre tout à fait dans la volonté d’innovation du CHU », comme nous l’expliquent Thomas Lihoreau, ingénieur de recherche et responsable de l’évaluation clinique des dispositifs médicaux au Centre d’Investigation Clinique INSERM CIC 1431, et Sophie Muraccioli, chargée de communication recherche et innovation au sein de l’établissement.



© Eric Chatelain
© Eric Chatelain
Depuis 2017, la ville de Besançon accueille chaque automne un Hacking Health, marathon de l’innovation en santé. Pourriez-vous nous en parler ?

Sophie Muraccioli : Fondé par Christophe Dollet, qui continue de porter et d’animer l’événement, le Hacking Health Besançon accueille chaque année près de 250 participants qui, un week-end durant, travaillent sur une vingtaine de projets. Son principe est celui de l’innovation ouverte : des porteurs de projets viennent présenter leurs idées, autour desquelles se constituent des équipes pour répondre aux problématiques posées et tenter de trouver la meilleure solution possible. S’en suivent alors 48 heures de travail intense, où chacun peut apporter ses compétences.

Thomas Lihoreau : Pour toujours mieux accompagner les initiateurs des projets soumis à la communauté du Hacking Health, nous accueillons en amont, au CHU, depuis la deuxième édition, un showroom de l’innovation et participons aux ateliers préparatoires, qui se révèlent indispensables pour sensibiliser les porteurs à toutes les dimensions de l’innovation – marketing, enjeux cliniques, gestion de la propriété intellectuelle, etc. Cet accompagnement se poursuit tout naturellement après le Hacking Health, permettant à certains projets d’aboutir et de trouver des applications concrètes. C’est le cas, par exemple, d’une application d’évaluation des glucides destinée aux diabétiques, et d’un logiciel de gestion des habilitations COFRAC par les techniciens, désormais utilisé au sein du pôle biologie du CHU.

En quoi cet événement fait-il écho aux missions du CHU ?

Thomas Lihoreau : Les équipes de l’établissement, et plus particulièrement celles du Centre d'Investigation Clinique (CIC) dont je fais partie, travaillent depuis des années sur l’apport de réponses novatrices aux besoins des patients et des soignants. Se positionnant comme un accélérateur de l’innovation en santé, le Hacking Health joue donc ici un rôle important. Ce n’est pas l’unique vecteur d’innovation au sein du CHU…

Sophie Muraccioli : L’on pourrait en effet citer aussi la Journée de l’innovation, co-organisée depuis plus de dix ans par le CHU de Besançon, l'Institut FEMTO-ST et le Pôle de compétitivité PMT. Consacrée chaque année à une thématique précise, elle permet aux équipes hospitalo-universitaires et aux industriels de se rencontrer et d’échanger sur leurs attentes et enjeux respectifs. Comme pour le Hacking Health, les notions de collaborations, de synergies, sont ici centrales et illustrent bien la volonté du CHU de promouvoir et d’accompagner l’innovation dans la région.

Article publié dans l'édition de février 2023 d'Hospitalia à lire ici.
 







Nouveau commentaire :
Facebook Twitter






CONTACT

HOSPITALIA

Immeuble Newquay B / B35
13 rue Ampère
35800 Dinard 
Tél : 02 99 16 04 79
Email : contact@hospitalia.fr

Abonnement :
abonnement@hospitalia.fr