Connectez-vous S'inscrire
Actu

Greffes d’organes ralenties, mais les opérations vitales maintenues


Rédigé par Rédaction le Mardi 31 Mars 2020 à 09:50 | Lu 117 fois


Alors que les établissements et personnels de santé sont mobilisés pour faire face à l’épidémie de Covid-19, les greffes d’organes continuent malgré un fort ralentissement.



©DR
©DR
Depuis plusieurs semaines maintenant, les opérations non-vitales ont été reportées dans les établissements de santé français. Parmi elles, des greffes dont l’activité connaît un ralentissement important (-50 % de propositions). Néanmoins, les greffes vitales, de cœur, foie et poumons sont maintenues. « L’Agence de la biomédecine et le Ministère des Solidarités et de la Santé, conscients des besoins des patients en attente de greffe et des conséquences d’un ralentissement de l’activité, assurent un suivi rapproché et sont aux côtés des équipes hospitalières », indique l’agence de la biomédecine dans un communiqué. Pour les patients, des lits restent accessibles, notamment dans les régions souffrant le moins de l’épidémie. « La répartition des greffons étant nationale, les patients urgents peuvent être greffés, chaque équipe évaluant le bénéfice-risque et la situation locale qui évolue en permanence », précise l’agence. Afin de ne pas transmettre le virus, tous les donneurs et futurs greffés sont testés par PCR avant toute opération. 
 
Dans le cas particulier des greffes rénales, il a été décidé de reporter les interventions à la fin de l’épidémie. Seules les greffes rénales pédiatriques restent pratiquées « compte tenu du faible impact de l’épidémie chez les enfants », précise l’agence de la biomédecine.  
 






Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Voir également :
< >

Lundi 21 Septembre 2020 - 09:48 Un guide pratique vers la certification ISO 9001







CONTACT

HOSPITALIA

39 rue de la Malouine
35800 Dinard 
Tél : 02 99 16 04 79
Email : contact@hospitalia.fr

Abonnement :
abonnement@hospitalia.fr

Siège social :
23/25 rue Jean-Jacques Rousseau 
75001 Paris